F1. CHRIS HORNER FAIT APPEL DE LA DISQUALIFICATION DE DANIEL RICCIARDO

 

 F1-2014-MELBOURNE-RED-BULL-RENAULT-de-Daniel-RICCIARDO.


F1-2014-MELBOURNE-RED-BULL-RENAULT-de-Daniel-RICCIARDO.

 

 

F1. A la suite du déclassement de son pilote le jeune Australien Daniel Ricciardo de sa sensationnelle et inattendue deuxième place du Grand Prix d’Australie,  manche d’ouveture du Championnat du monde de F1 2014, Christian Horner le team-principal de l’équipe Red Bull Racing, a indiqué que pour le Team Autrichien, le déclassement de son pilote Daniel Ricciardo, est injustifié.

Si l’on en croit les propos qu’ a tenu Horner, le senseur utilisé par la FIA n’a pas fait vraiment preuve d’une trés grande fiabilité tout au long du week-end dans les stands du circuit de l’Albert Park.

C’est la raison pour laquelle, l’homme qui dirige le Team Red Bul-Renault, se dit franchement optimiste considérant qu’avec son staff technique, il réussira à démontrer et prouver que l’équipe Red Bull a respecté à la lettre le règlement et n’a pas dépassé les limites autorisées par celui-ci.

 

 CHRIS-HORNER-Red-Bull-Racing-et-BERNIE-ECCLESTONE-photo-RBR


CHRIS-HORNER-Red-Bull-Racing-et-BERNIE-ECCLESTONE-photo-RBR

 

Chris Horner, confiant et indiquant :

 » Ces senseurs fournis par la FIA ont posé des problèmes dans plusieurs équipes, depuis leur introduction au cours des essais. »

Précisant :

 » Nous sommes convaincus que celui qui a été monté et installé sur la monoplace de Daniel était défaillant. « 

Avant de lâcher:

 » En se basant sur le calcul du flux de carburant envoyé par les injecteurs, avec notre propre équipement, nous estimons que nous avons zéro variance par rapport à ce qu’autorisé le réglement FIA ».

Ajoutons encore que Renault Sport F1 a fait savoir que le motoriste Français est totalement solidaire de l’appel qu’a déposé l’écurie multi Championne du monde à la suite du déclassement de Daniel Ricciardo.

Comme toujours dans pareil cas, la balle est maintenant dans le camp de la FIA après la décision prise par ses commissaires techniques ce dimanche à Melbourne.

Plus tard dans la soirée de dimanche, pourtant, la FIA a tenu à s’expliquer sur les raisons qui l’ont conduit à procéder à la disqualification de la Red Bull-Renault de la seconde place décroché par Daniel Ricciardo

 » Ricciardo a été disqualifié car sa Red Bull a régulièrement dépassé le débit de carburant maximum autorisé, fixé à 100 kg par heure. »

Et d’ajouter :

 » La FIA a constaté une différence de lecture avec le débitmètre de la RB10 de l’Australien qui avait mené à son remplacement au cours de la nuit de samedi à dimanche. »

 

 F1 2014 MELBOURNE Daniel RICCIARDO portrait.


F1 2014 MELBOURNE Daniel RICCIARDO portrait.

 

Les hommes de la FIA, faisant également savoir qu’ils avaient informé le Team Red Bull par mail, au cours de cette même nuit de samedi à dimanche, que l’équipe Red Bull devait introduire une correction dans son flux de carburant pour entrer dans les valeurs réglementaires !

Selon la FIA, l’écurie Autrichienne aurait toutefois délibérément choisi d’ignorer la demande de la FIA, préférant se fier à son propre débitmètre car le staff technique de Red Bull considérait que celui de la FIA, continuait de fournir et donner de fausses valeurs.

En conclusion, il n’est pas inutile de rappeler que le sacro saint règlement de la FIA a valeur légale.

Les commissaires sportifs et techniques du Grand Prix d’Australie, n’ont donc fait selon eux qu’appliquer ce règlement en procédant à la disqualification de la Red Bull-Renault de Daniel Ricciardo.

Non sans ajouter à qui voulait bien entendre que Red Bull s’était vue donner l’opportunité par la FIA pendant le Grand Prix de revoir la valeur de son flux de carburant à la baisse et ce dans le but d’éviter la disqualification.

Possibilité que Red Bull, qui a donc fait appel de la décision des commissaires de la FIA, n’a pas mis en oeuvre !

Reste maintenant à connaitre la suite de cette affaire qui entache déja le Champuionnat du monde de F1 2014, alors u’il ne fat que débuter…

On se dirige donc vers une bataille d’analyses et d’expertises !

 

Sam HORNETT
Photos : RED BULL

 

DERNIERE INFORMATION 

Sur son site Internet, la société Anglaise Gill Sensors qui fabrique les fameux capteurs, souligne que 52% de ses débitmètres présentent une marge d’erreur de 0,1%. Un pourcentage qui grimpe à 0,25% pour 92% de ses capteurs !

Vous avez dit bizarre… Pas sur que la FIA ait raison et par conséquent l’écurie Red Bull tord ….

Surtout devant un tribunal vu les propres explications du fabricant sur son site internet !!!

 

F1 Sport

About Author

gilles