DE NOUVELLES DUCATI EN VUE, A L’ABORDAGE !

MONSTER 1200

MONSTER 1200

 

On vous en parle toute l’année en compète, on vous dit que cette marque est totalement sous son image de marque course-technologie absolue, mais on ne parle peut-être pas assez de ce qui fait aussi la réussite de ces motos, la beauté, j’ai presque envie d’évoquer leur côté torride mais on pourrait se méprendre et on aurait raison, les Ducati ont une beauté sauvage irrésistible. C’est comme un coup de foudre, mais ça dure toute la vie…

 

DUCATI MONSTER 1200 ET 1200 S A VOTRE DISPOSITION !

 

La Monster est en quelque sorte l’ADN des Ducati de l’ère moderne.

En 1993, elle s’appelait « Mostro » en italien, puis la marque a appartenu à des américains qui l’ont rebaptisée Monster, et quand Ducati est revenu en Italie avant de repartir en Allemagne, l’appelation anglaise est restée, le marché Ducati à l’international est colossal. Voici ses dernières versions 1200 et 1200 S, jugez sur pièce, allez les voir en concessions, tombez raides comme je l’ai fait et mettez des sous de côté, ça vaut le coup, au moins une fois dans sa vie !

Enfin je crois car ça, économiser pour m’offrir les objets dont je rêve,  je n’ai jamais réussi à le faire !

Sans doute une des raisons du métier que je fais, rien n’est à moi sauf les sensations…

 

MONSTER, L’ARME ABSOLUE, LARMES EN VUE…

 

Des larmes de bonheur bien sûr, sauf peut-être quand la banque va s’apercevoir que vous avez décidé de vous faire du bien, mieux que ça, un bonheur total…

Un banquier ne peut pas piger ça…

Le design est maintenant éternel, c’est du Mozart au départ, c’est une harmonie totale ensuite dans tous ses concerti, d’une simplicité apparente, elle est quasiment nue et tous ses dessous intimes sont visibles…

Les Monster sont  numérotées comme il se doit pour les grandes œuvres artistiques, la première est la 900, puis viendront la 750, la 600, la 400, puis viendront les 620 ie, les 695, les 800 ie, les 900 ie, les 1000 ie, avec des versions « S » pleines de carbone, Cromo (réservoir chromé), City (sacoches) Dark (noir mat).

Ensuite on passe à l’ère Superbike, c’est ce moteur qui est proposé sur les nouvelles motos, 916, 996, 998.

Les perfs sont exceptionnelles, le pilotage amusant et peu fatigant, et en plus le look reste  aussi torride qu’il ya vint ans et pas une ride !

Voici donc les 1200 et 1200 S.

Entre temps, Ducati est aussi devenu le grand spécialiste de l’assistance électronique au pilotage, on trouve au guidon des boutons qui permettent de régler le mode de conduite, le mode de puissance, on trouve aussi le Safety Pack (ABS et DTC), le Ride by Wire (RBC), bref non seulement on a le plaisir mais aussi une adaptabilité totale.

Et donc une sécurité maximale.

La version « S » a plus de chevaux mais ils ne seront utilisables que sur la piste, (145 cv), des freins Brembo et une fourche  Öhlins inspirés des motos de compète de la marque.

Garde boue avant en carbone et jantes usinées, bref des chevaux et du look en plus…

Ces deux Monster vous attendent chez les concessionnaires, elles viennent d’arriver…

La 1200 est proposée en rouge et coûte 13490 euro.

La version « S » existe en rouge et en blanc Star White, elle 15590 euro.

Les détails et infos sur www.ducati.fr

 

NOUVEAU DIAVEL EN AVRIL !

 

Donc on récapitule, la Monster 1200 est déjà en vente, le Diavel arrive en avril.

On passe de la catégorie Roadster du Monter à celle des Sportcruiser, nouveau design, nouveau moteur, (Testastretta 11° DS) , phares à LED, bref une moto à la personnalité bien affirmée !

Imposante mais confortable, et surtout puissante et agile à piloter, l’équation n’est pas facile, et pourtant elle est réussie.

On y ajoute l’élégance, la marque de fabrique des rouges.

Technologiquement parlant, comme tous les nouveaux modèles Ducati, il est équipé du contrôle de traction et des modes de conduite Ducati, le moteur en version libre envoie 162 cv.

 

ducati diavel 002

 

Le Pirelli Diablo Rosso de 240 à l’arrière, spécialement conçu pour le Diavel, 17° au lieu de 18°, donc plus en « V »permet grâce à un nouveau profil d’épaulement de prendre des angles importants en courbe, dans « Sportcruiser »… il y a « Sport » !

Il est proposé en noir mat  (Dark Stealth), le Diavel Carbon est rouge ou blanc Star White.

Côté prix, la bonne nouvelle est que ça n’a pas bougé: de 18090 euro pour la version de base  1200  à 21590 euro pour le Carbon.

 

 JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS CONSTRUCTEUR

 

 

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis