VdeV ENDURANCE 2014. DERNIERE REPETITION A MAGNY COURS

Dernière répétition à Magny-Cours

V-DE-V-2014-Essai-a-MAGNY-COURS-LES-7-et-8-Mars-photo-THIERRY-GROMIK

V-DE-V-2014-Essai-a-MAGNY-COURS-LES-7-et-8-Mars-photo-THIERRY-GROMIK

Deux semaines avant le coup d’envoi de la saison à Barcelone, la plupart des acteurs des V de V Endurance Series 2014 se sont retrouvés à Magny-Cours. Deux jours d’essais intensifs et pas une minute de temps de piste à perdre ! Que retenir de ces deux premières journées en piste ? Trois choses. Primo, que la plupart des grandes structures étaient là et que pilotes et équipes étaient heureux de se retrouver enfin, pour passer à l’action. Secundo, que le soleil a brillé pour ces deux jours d’essais. Tertio, que l’ambiance dans le paddock est déjà au beau fixe et que les nombreux nouveaux arrivants promettent un millésime V de V 2014 très réussi.

V-DE-V-2014-Essai-a-MAGNY-COURS-7-et-8-Mars-photo-GRANDPERRET

V-DE-V-2014-Essai-a-MAGNY-COURS- de Tomaso Pantera 7-et-8-Mars-photo-GRANDPERRET

 

Nous reviendrons dans quelques instants sur les listes des engagés, assez impressionnantes dans les quatre catégories qui … affichent presque complet. Mais revenons au paddock. On y trouvait Porsche Alméras venu faire rouler Pierre Martinet, le traiteur intraitable dont les progrès, autant en vitesse qu’en régularité, sont nets. Avec un coach tel que Franck Perera, ex-pilote d’essais Toyota en F1 et ancien de l’Indycar, il est à très bonne école.

 

 V-DE-V-2014-Essai-a-MAGNY-COURS-Porsche-ALMERAS-7-et-8-Mars-photo-GRANDPERRET


V-DE-V-2014-Essai-a-MAGNY-COURS-Porsche-ALMERAS-7-et-8-Mars-photo-GRANDPERRET

Toujours du côté de Porsche, c’est Imsa qui mettait en piste Jean-Marc Merlin, qui était le coéquipier de Jacques Nicolet aux 24 heures du Mans, en 2013. L’hôtelier le plus rapide du Vietnam s’accoutume quant à lui à sa RSR grâce aux conseils d’Eric Hélary, ex-vainqueur au Mans.

V-DE-V-2014-Essai-a-MAGNY-COURS-PORSCHE-IMSA-LES-7-et-8-Mars-photo-Arnaud-DUPI

V-DE-V-2014-Essai-a-MAGNY-COURS-PORSCHE-IMSA-LES-7-et-8-Mars-photo-Arnaud-DUPI

 

On retrouvait également la splendide De Tomaso Pantera d’usine, magnifiquement préparée, les Audi R8 de WRT et la très impressionnante Mosler qu’Eric Van de Vyver partagera à Barcelone avec Manuel Ferreira. En Proto, le duel Norma6Ligier qui sera arbitré par les Tatuus promet plus que jamais, avec – excusez du peu – trente inscrits à deux semaines de l’ouverture du championnat. A Magny-Cours, on retrouvait surtout les Ligier Onroak, avec leurs nouvelles couleurs. Chose drôle et unique, les trois Ligier étaient pilotées par des duos père fils, que ce soit chez les Nicolet, les Da Rocha et les Lafargue!

V-DE-V-2014-Essai-a-MAGNY-COURS-LES-LIGIER-OAK-LES-7-et-8-Mars-photo-GRANDPERRET.

V-DE-V-2014-Essai-a-MAGNY-COURS-LES-LIGIER-OAK-LES-7-et-8-Mars-photo-GRANDPERRET.

 

Elles évoluaient sous le regard toujours passionné de Guy Ligier, de retour du Mans où il avait assisté la veille aux premiers tours de roues de la Ligier LMP2 que nous retrouverons aux 24 Heures du Mans. Un peu plus loin, sous la bannière de Mornay Racing, Pierre Petit, l’ex-star dans les années 80 de la F3 française et animateur du circuit de Mornay au coeur der la Creuse , faisait ses débuts avec son fils, vu en F4, au volant d’une Ligier JS53 qu’ils viennent d’acquérir.

 VDEV-2014-Challenge-Endurance-Proto-V-de-V-3-voitures-pour-TFT-en-2014.


VDEV-2014-Challenge-Endurance-Proto-V-de-V-3-voitures-pour-TFT-en-2014.

 

Chez les Gascons de TFT, les espoirs demeurent partagés entre la Norma et la Tatuus. Norma, de son côté sera également très bien représentée par CD Sport et par Palmyr. En terme de nombre, le constructeur de Saint Pé sur Bigorre empoche le pompon. Sur la piste, nous serons fixés dans quelques jours… Tatuus était représentée à Magny-Cours par le Team Ultimate de la famille Lahaye qui a beaucoup travaillé durant l’hiver et qui était l’une des plus rapides en piste durant ces deux journées. A Barcelone, cinq Tatuus seront présentes dont deux italiennes pour les écuries Bi & Bi et MSR Corse. Enfin, du côté des monoplaces, sachez que trente voitures sont inscrites pour cette manche d’ouverture et que du côté des Funyo, pas moins de trente-deux pilotes s’affronteront en piste dans quinze jours à Barcelone. Alors, vous l’avez compris : le millésime V de V 2014 sera un grand cru. La qualité, nous la connaissions. Mais de tels nombres d’engagés dans toutes les catégories, ce sera une grande première. Une étape est franchie. Gentlemen (and women) start your engines!

Pascal DRO

Crédit photo : Thierry Gromik / Autosport – Arnaud DUPIN – Didier GRANDPERRET et Hugues LAROCHE

V de V

About Author

gilles