WTCC. AU SALON DE GENEVE A LA DECOUVERTE DU CHINOIS MA QING HUA

 

 

WTCC-2014-SALON-DE-GENEVE-le-5-mars-Les-pilotes-sur-le-STAND-CITROEN-avec-Yves-MATTON-le-patron-de-CITROEN-Racing-Photo-Claide-MOLINIER

WTCC-2014-SALON-DE-GENÈVE-le-5-mars- Le Chinois Ma Qing Hua au milieu des-pilotes-sur-le-STAND-CITROËN-avec-Yves-MATTON-le-patron-de-CITROËN-Racing-Photo-Claude-MOLINIER

 

Citroën a tout récemment complété l’effectif de l’équipe en WTCC, avec le recrutement du jeune Chinois, Ma Qing Hua

À 26 ans, Ma Qing Hua possède un solide bagage acquis en monoplace. Il a également remporté le Championnat de Chine des Voitures de Tourisme (catégorie 1600) en 2011.

Le programme 2014 de Ma Qing Hua comprend les meetings de Moscou, Spa-Francorchamps, Shanghai et Macao. Une cinquième course reste à déterminer.

Il rejoint Sébastien Loeb, Yvan Muller et José-María López chez Citroën Racing

À l’image de Citroën, qui poursuit et accélère son internationalisation, l’équipe chargée de  défendre les couleurs de la Marque sera donc constituée de pilotes venus de trois continents différents.

Arnaud de Lamothe, Directeur Communication, Marketing et Sport de Citroën, lâche :

« En 2013, la Chine est devenue notre premier marché en facturations »

Il indique :

 « Nous y avons réalisé une croissance de 26% en 2013, une valeur supérieure à celle du marché qui était de 19%. Produite dans notre usine de Wuhan, la C-Elysée enregistre des commandes qui dépassent déjà nos objectifs. Pour 2014, notre ambition est de commercialiser sur ce marché plus de 100 000 exemplaires de ce modèle. Pour toutes ces raisons et avec le support de la co-entreprise Dongfeng Citroën, nous voulions confier un des volants de nos C-Elysée WTCC à un pilote chinois. »

Dans son souci d’excellence et depuis plusieurs mois, Citroën Racing a donc en secret, testé plusieurs prétendants avant de retenir Ma Qing Hua pour ses performances.

Natif de Shanghai, le pilote de 26 ans compte une belle expérience en monoplace, acquise  en Asie puis en Europe. Pilote pour les équipes HRT puis Caterham, il est arrivé aux portes de la Formule 1, prenant le volant en essais libres lors de cinq Grands Prix.

Ma Qing Hua a également participé au Championnat de Chine des Voitures de Tourisme. Après avoir disputé un programme partiel en 2010, il a remporté la catégorie 1600 du WTCC la saison suivante. Cette expérience technique lui a permis de prouver rapidement son potentiel avec la C-Elysée WTCC.

 

YVES MATTON - Photo Claude MOLINIER

YVES MATTON – Photo Claude MOLINIER

 

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing, confie :

« Au-delà de sa nationalité, nous avons choisi Ma Qing Hua pour ses performances. Il nous a favorablement impressionné lors des différents essais effectués au volant de la C-Elysée WTCC. Cette première saison ne nous permet pas d’aligner quatre voitures sur toutes les manches du championnat, mais nous avons réussi à bâtir un programme cohérent. Ma Qing Hua sera engagé sur les deux dernières manches européennes – Moscou et Spa-Francorchamps – avant d’être aligné lors de ses deux rendez-vous à domicile : Shanghai et Macao. La cinquième manche de son programme sera   déterminée ultérieurement. »

 

 WTCC-2014-SALON-DE-GENEVE-le-5-mars-Le-pilote-Chinois-sur-le-STAND-CITROEN-Photo-Claide-MOLINIER


WTCC-2014-SALON-DE-GENÈVE-le-5-mars 2014-Le-pilote-Chinois-sur-le-STAND-CITROËN-Photo-Claude-MOLINIER

 

Quant à Ma Qing Hua, bien présent au Salon de Genève lui, il raconte :

« C’est un grand honneur d’avoir été retenu par Citroën Racing pour ce programme ambitieux »

Il poursuit :

« J’ai pris beaucoup de plaisir à travailler avec l’équipe pendant les séances d’essais auxquelles j’ai été convié. Je suis très heureux d’avoir l’opportunité de courir pour un constructeur affichant un tel palmarès et je vais faire de mon mieux pour que Citroën continue à gagner ! Étant natif de Shanghai, le rendez-vous de Macao sera particulier pour moi. Mais pour l’instant je suis impatient de retrouver le volant de la C-Elysée WTCC pour poursuivre ma progression. »

Le recrutement de ce jeune Chinois devrait permettre à Citroën de disposer d’un formidable Ambassadeur en Chine.

La Chine, énorme marché et enjeu commercial pour les années à venir !

 

Texte et photos : Claude MOLINIER

 

Sport WTCC

About Author

gilles