MOTOGP 2014 A SEPANG : VALENTINO ROSSI ET DANI PEDROSA FINISSENT AU MILLIEME DE SECONDE PRES !

VALENTINO ROSSI SUPERBE

VALENTINO ROSSI SUPERBE

 

Deux constatations viennent à l’esprit après ces essais de Sepang. Lorenzo l’a hurlé et cela se confirme, les Yamaha ne marchent pas, victimes d’une électronique déficiente et de pneus sans grip auxquels on n’a pas pu s’adapter. Rossi faisant le meilleur temps de ces essais, cela prouve la détermination insensée de ce garçon neuf fois Champion du Monde et qui a une envie de rouler extrême… L’autre constatation est que même quand il ne roule pas, Marquez fait peur… Pedrosa a du ramer comme un galérien pour égaler le temps de Rossi alors que la Honda est la meilleure moto du plateau et de loin…

 

VALENTINO RAPIDE MAIS SOUCIEUX…

 

Rossi avait dit la veille qu’il tenterait de faire un tour chrono très vite puis essaierait de nouveaux trucs, quitte à tenter un « long run », un test en conditions  de course.

Contrat rempli, temps chrono au 17ème tour, puis  « long run »  interrompu… par un problème de pneu avant, il a donc quitté le circuit à midi.

Avec le meilleur temps, ex aequo au millième près avec Pedrosa, de 1minute 999 millièmes.

Toutefois ce n’est pas le record absolu du tour, détenu par Marc Marquez…

Pedrosa lui, a dû limer le bitume pendant 47 tours, sur 50 effectués dans la journée, pour égaliser le temps de Rossi au moment où la piste était la plus chaude.

Rappelons toutefois, pour éclairer ces chiffes bruts, que  Rossi et Lorenzo, roulent sur des motos qui ne les satisfont pas;

Lorenzo a expliqué avec force détail que l’électronique de la moto était à ce point non performante qu’il envisageait de revenir à celle de 2013 (mais en 2013, les pilotes prenaient le départ avec un litre d’essence en plus…)  et que les pneus fournis par Bridgestone ne convenaient pas à la M1, qu’il s’agisse des tendres ou des durs.

Problème confirmé par Rossi.  « Le point clé est d’adapter la M1 aux nouveaux pneus Bridgestone.  Nous avons travaillé dur et essayé beaucoup de choses mais au final nous ne pouvons pas être satisfaits. Nous avons beaucoup de problèmes avec ce pneu, notre moto est devenue plus difficile à contrôler. »

Il repart avec le meilleur temps, avec une envie de rouler qui fait plaisir à voir, mais de grosses interrogations sur les performances en course de sa moto.

 

HONDA,  PAS DE QUOI PAVOISER…

DANI PEDROSA

DANI PEDROSA

 

Chez Honda, on a trouvé le réglage pour  les pneus  mais Pedrosa a quand même dû sacrément ramer pour aller égaliser le temps de Rossi.

Il a même dû attendre que la piste soit très chaude en fin de séance !

Peut-être que Pedrosa est heureux mais avec la meilleure moto du plateau, il sait bien qu’il aurait dû faire beaucoup mieux pour avoir une chance de contrer cette année ce Marquez que tout le monde redoute et qui fait peur même quand il n’est pas là !

En ce qui concerne les autres, il y en a qui repartent heureux, d’autres moins, d’autres encore totalement dévastés.

 

RENAISSANCE DUCATI  ET AUTRES BONHEURS…

DOVIZIOSO ET DUCATI: FELICITA!

DOVIZIOSO ET DUCATI: FELICITA!

 

Heureux, Dovizioso, qui a placé sa Ducati à 69 millièmes de Rossi et Pedrosa, et ce en version Open, mais sans les pneus miracle de Bridgestone.

Cela fait quand même un sacré bout de temps que les rouges ne sont pas arrivées si près du bonheur !

La presse italienne considère comme pratiquement actée la décision de Ducati de rouler en Open, ce sera annoncé le 5 mars à Monaco…

 

ALEIX ESPARGARO

ALEIX ESPARGARO

 

Aleix Espargaro qui continue, au guidon de sa Yamaha Forward qui devait être équipée d’un cadre FTR mais qui roule finalement avec le moteur et le cadre d’usine Yamaha d’il ya trois ans, il décroche  le quatrième temps à un dixième de seconde de Rossi.

On sait bien, et Rossi l’a confirmé  à nos confrères anglais que ces temps phénoménaux d’Aleix sont dus aux gommes spéciales proposées par Bridgestone, qui sont trop tendres pour tenir un GP entier… à prévoir donc, le fait qu’Aleix sera toujours bien placé sur la ligne de départ grâce à ses pneus de qualif mais moins bien à l’arrivée…

C’est injuste mais voulu  par la Dorna qui veut imposer le modèle Open comme standard du MotoGP, qui propose d’ailleurs maintenant une centrale électronique ultra performante mais compliquée à mettre au point moto par moto, il est clair que dans le combat « Factory » contre Open, Honda va se retrouver seul et risque, selon les déclarations, du HRC, de quitter les GP.

Des GP sans Honda, où va-t-on ?

Bradl et Bautista viennent ensuite, ils disposent de motos d’usine Honda, satellites certes, mais plus ou moins, et ils sont à leur place.

Bradl est encore à un dixième, Bautista à une demi-seconde, ce qui commence à faire beaucoup.

 

RANDY DE PUNIET A BIEN PROGRESSÉ

RANDY DE PUNIET A BIEN PROGRESSÉ

 

Randy de Puniet a fait une belle troisième journée, douzième temps à une seconde et demi de Pedrosa, il ya eu grosse amélioration, même si pour l’instant la moto n’est évidemment pas prête.

 

 RATAGES…

LORENZO LEGITIMEMENT FURIBARD

LORENZO LEGITIMEMENT FURIBARD

 

Alors, cela tourne au drame pour ce malheureux Lorenzo, fou de rage depuis trois jours qu’il constate que sa moto n’a pas de grip car Yamaha n’a pas su s’adapter aux pneus, et qui lui colle des à-coups à l’accélération à cause de l’électronique défaillante, lui faisant perdre un temps bleu en courbe…

Il est à six dixièmes de Rossi et Pedrosa, un monde…

 

POL ESPARGARO

POL ESPARGARO

 

On aura du mal aussi à sourire franchement chez Tech3 où Bradley Smith et Pol Espargaro ne font que les neuvième et dixième temps, à 8 dixièmes et à une seconde de Pedrosa, derrière les Ducati de Dovizioso et de Crutchlow, qui doit bien se marrer d’être devant ces Yamaha satellites…

Les Tech3 ont reçu la boîte Seamless, Espargaro (Pol) expliquait il ya deux jours que c’était un bonheur mais… pour le reste, et en ce début d’année, les Yamaha manquent terriblement de perf, satellites ou Factory…

Ensuite, arrive le bal des maudits…

Nicky Hayden et la bande des pilotes qui roulent sur des Honda Open, lui est « le meilleur », quinzième temps à presque deux secondes de Pedrosa, Scott Redding est encore plus loin.

Sur ce coup-là, ratage total de Honda…

Qui en dit long au passage sur l’impréparation de la marque en cas de passage forcé à l’Open…

 

MIKE DI MEGLIO

MIKE DI MEGLIO

 

Enfin un petit mot sympa pour Mike di Meglio, seul français qui courra la saison en MotoGP, dont la moto Avintia est une trapanelle totale, qui se balade en fond de grille et qui sait qu’il ne fera que ça toute l’année.

On se retrouve, toujours sans Marquez la semaine prochaine pour des essais demandés par Bridgestone sur le circuit de Phillip Island.

Je l’ai déjà écrit mais on est peut être en train de tomber dans le même travers que la F1… En sports mécaniques, au lieu de faire la loi, les manufacturiers devraient apporter un plus à leurs équipes.

Et du coup, les commentaires des GP de F1 ne parlent que de pneus !

 

L'ETAT DES PNEUS EN DIX TOURS EN AUSTRALIE L'AN DERNIER!

L’ETAT DES PNEUS EN DIX TOURS EN AUSTRALIE L’AN DERNIER!

 

Le manufacturier unique fait économiser des sous certes, mais cela casse totalement le résultat sportif…

Il reste à espérer que ça ne devienne pas le cas en MotoGP…

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS MOTOGP

 

Résultats des tests de Sepang combinés sur les trois jours…

http://resources.motogp.com/files/testresults/MotoGP_Test2__Sepang_combined_3.pdf?version=1393582107

 

Résultat du troisième jour de tests Sepang

1 ROSSI, Valentino Yamaha Factory Racing 1:59.999

2 PEDROSA, Dani Repsol Honda Team 1:59.999

3 DOVIZIOSO, Andrea Ducati Team 2:00.067

4 ESPARGARO, Aleix NGM Mobile Forward Racing 2:00.101

5 BRADL, Stefan LCR Honda MotoGP 2:00.164

6 BAUTISTA, Alvaro GO&FUN Honda Gresini 2:00.506

7 LORENZO, Jorge Yamaha Factory Racing 2:00.619

8 CRUTCHLOW, Cal Ducati Team 2:00.790 0.791

9 SMITH, Bradley Monster Yamaha Tech 3 2:00.804

10 ESPARGARO, Pol Monster Yamaha Tech 3 2:01.032

11 IANNONE, Andrea Pramac Racing 2:01.198

12 DE PUNIET, Randy Team Suzuki MotoGP 2:01.430

13 HERNANDEZ, Yonny Energy T.I. Pramac Racing 2:01.497

14 EDWARDS, Colin NGM Mobile Forward Racing 2:01.748

15 HAYDEN, Nicky Drive M7 Aspar 2:01.924

16 PIRRO, Michele Ducati Test Team 2:02.029

17 AOYAMA, Hiroshi Drive M7 Aspar 2:02.070

18 REDDING, Scott GO&FUN Honda Gresini 2:02.228

19 BARBERA, Hector Avintia Racing 2:02.341

20 NAKASUGA, Katsuyuki Yamaha Factory Test Team 2:03.115

21 DI MEGLIO, Mike Avintia Racing 2:03.499

22 ABRAHAM, Karel Cardion AB Motoracing 2:04.304 4.305 0.805 5 / 29

23 AOKI, Nobuatsu Team Suzuki MotoGP 2:06.482 6.483 2.178 3 / 14

 

 

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis