F1. ULTIME REGLAGES A BAHREIN DU 27 FEVRIER AU 2 MARS

 

F1-2014-Test-JEREZ-27-au-31-Janvier-Les-pneumatiques-PIRELLI-Photo-Max-MALKA

F1-2014-Test-Les-pneumatiques-PIRELLI-Photo-Max-MALKA

 

L’ultime séance d’essais d’intersaison dans les starting-blocks :

30 trains de pneus disponibles par voiture

Pirelli présente les gammes P Zero et Cinturato 2014

Des performances similaires à 2013 avec moins de dégradation

Le nouveau Cinturato bleu pluie offre une évacuation de l’eau en augmentation de 8 % (de 60 à 65 l/s)

 

Les équipes de Formule 1 vont bénéficier de leur dernière occasion d’essayer les pneumatiques P Zero 2014 et de préparer la prochaine saison lors de la 3ème et ultime séance d’essais de quatre jours qui se tiendra cette semaine à Bahreïn du 27 février au 2 mars.

Cette session se déroulant dans la foulée de la précédente séance de quatre jours menée sur le même circuit de Bahreïn la semaine dernière, les équipes seront à même de poursuivre sur leur lancée l’évaluation des quatre nouveaux mélanges de gommes pour piste sèche de la gamme Pirelli :

Le P Zero Orange dur,  le P Zero Blanc medium, le P Zero Jaune tendre et le P Zero Rouge super tendre.

Lors des premiers essais de l’année à Jerez, les équipes ont aussi eu l’opportunité d’essayer le Cinturato vert intermédiaire et le Cinturato bleu pour la pluie

Voici comment se présente la gamme des pneus de Formule 1 de Pirelli en 2014 :

P Zero Orange dur

Le plus résistant des pneumatiques de la gamme est dessiné pour les circuits qui sont souvent caractérisés par de hautes températures ambiantes et par un haut niveau d’énergie transmis aux pneus par le biais de virages rapides et de surfaces abrasives. Ce mélange met plus de temps à monter en température mais offre une endurance maximum, ce qui signifie qu’il joue souvent un rôle crucial dans la stratégie de course. C’est un mélange prévu pour supporter de fortes sollicitations. Comme pour tous les pneus 2014, il bénéficie d’un nouveau mélange de gommes et d’une nouvelle construction prévus pour répondre aux sollicitations des dernières F1 qui présentent un couple accru, des systèmes de récupération d’énergie plus puissants mais un appui aérodynamique réduit.

P Zero Blanc medium

Théoriquement, il s’agit du plus équilibré des pneumatiques de la gamme avec un compromis idéal entre performance et longévité. Il est donc très polyvalent mais se montre à son aise sur des pistes rapides imposant un fort stress aux pneus. Il s’agit d’un pneu prévu pour un niveau de sollicitation moindre. Comme les autres pneus 2014, il présente un nouveau profil à l’avant afin de s’adapter à la nouvelle dynamique des monoplaces et ainsi améliorer leur équilibre.

P Zero Jaune tendre

Offrant un très bon équilibre entre endurance et performance, avec un accent mis sur ce dernier point, ce pneumatique est l’un des plus utilisés dans la gamme. Il privilégie davantage la vitesse par rapport aux longues distances mais se montre néanmoins à même d’offrir un avantage compétitif en début de course, avec une voiture très chargée en carburant, ou bien, une fois rodés, en fin de course pour mener un ultime sprint. Il s’agit d’un pneu à forte sollicitation. Tous les mélanges sont généralement un petit peu plus durs que leur équivalent de la saison passée afin de permettre un niveau de performance identique malgré les forces plus importantes subies par les pneus.

P Zero Rouge super tendre

Le pneumatique le plus tendre de la gamme est idéal pour les circuits lents et sinueux, particulièrement par température fraîche lorsqu’un grip mécanique maximal est nécessaire. Le super tendre bénéficie d’une phase de mise en température très courte ce qui le rend idéal aussi pour les qualifications. Le revers de ces qualités est qu’il présente une dégradation supérieure. Il s’agit d’un pneu à moindre sollicitation. L’une de ses principales évolutions cette année réside dans une pression au sol accrue et un meilleur équilibre des températures. Cela permet un grip et un comportement amélioré.

Cinturato Vert intermédiaire

Les intermédiaires sont les pneumatiques les plus polyvalents sous la pluie. Ils évacuent approximativement 25 litres d’eau par seconde à pleine vitesse. Ils peuvent être utilisés aussi bien sur une piste humide que sur un bitume séchant. Le Cinturato vert s’appuie cette année sur un nouveau concept avec plusieurs développements inédits déclinés aussi sur le pneu pluie.

Cinturato Bleu pluie

Les pneus pluie peuvent désormais évacuer jusqu’à 65 litres d’eau par seconde à pleine vitesse, contre 60 l/s aux pneus de l’an passé. Ils se positionnent donc comme les pneus les plus efficaces en cas de forte pluie. La dernière version du Cinturato Bleu est aussi très performante sur piste séchante avec une longévité accrue. Ce nouveau pneu pluie bénéficie d’un nouveau mélange de gommes ainsi que de nouvelles sculptures destinées à réduire les risques d’aquaplaning. Ce travail intense a permis d’obtenir un agrément de conduite sur une plus grande variété de conditions.

 

PIRELLI  PAUL HEMBERY

PIRELLI PAUL HEMBERY

 

Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport, confie:

« Nous avons vu bien plus de travail sur les pneumatiques lors des récents essais de Bahreïn qu’il n’y en a eu lors des essais de Jerez. Avec la perspective de voir les équipes mener des simulations de qualification et de course, nous nous attendons à ce que cette tendance s’accentue encore lors des quatre derniers jours d’essais. Il est encore tôt mais nous avons déjà constaté que nos derniers pneus P Zero offraient à la fois performance et longévité, ce qui montre que les nouveaux mélanges et les nouvelles architectures sont parfaitement adaptés aux nouvelles caractéristiques de puissance des monoplaces de dernière génération. La surface de contact au sol est accrue afin de transmettre le couple plus important des F1. De même, les fenêtres de fonctionnement sont plus larges pour limiter la dégradation. Comme l’ont déjà montré les chronos de la première séance de Bahreïn, le niveau de performance est déjà très proche de celui de 2013 malgré une cylindrée moteur moindre et les défis  imposés par une toute nouvelle réglementation ».

 

LES FAITS

F1-2014-Test-BAHREIN-MAGNUSSEN-et-la-MCLAREN-MERCEDES

F1-2014-Test-BAHREÏN-MAGNUSSEN-et-la-MCLAREN-MERCEDES

 

Les équipes sont autorisées à utiliser cette année un maximum de 135 trains de pneus pour les tests privés, y compris les essais d’intersaison. Le nombre maximum de trains de pneus pour les trois séances d’intersaison est de 85 :

25 pour Jerez et 30 pour chacune des séances de Bahreïn.

Les équipes bénéficient d’un certain nombre de choix de mélanges qui correspond à 22 trains par voiture à Bahreïn De plus, chaque équipe peut choisir à l’avance huit trains de plus pouvant être testés à Bahreïn. Les mélanges slick de base –« hivernal », durs, médiums et tendres- ont été sélectionnés préalablement par Pirelli et les équipes afin de s’adapter aux caractéristiques de Bahreïn.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA-  PIRELLI et TEAMS

 

F1

About Author

gilles