RACE OF STARS. ROMAIN GROSJEAN, DU DÉSERT DE BAHREÏN À LA GLACE DE MOSCOU…

 

 

 

ROMAIN-GROSJEAN-SHOW-sur-glace-a-MOSCOU-23-fevrier-2014

ROMAIN-GROSJEAN- Fait son SHOW-sur-glace-a-MOSCOU-23-février-2014

 

Romain Grosjean a quitté le désert brûlant du Royaume de Bahreïn pour les températures glaciales de Moscou pour participer à la « Race of Stars », événement prestigieux co-organisé annuellement par Renault dans la capitale Russe.

Arrivé directement du circuit international de Sakhir, où il a étrenné en essais officiels la toute nouvelle monoplace E22 de l’écurie Lotus propulsée par le nouveau propulseur V6 Turbo Renault, Romain a couru sur une piste de glace tracée au cœur de l’Hippodrome de Moscou.

 

 F1-2014-Test-BAHREIN-LOTUS-GROSJEAN


F1-2014-Test-BAHREIN-LOTUS-GROSJEAN

 

La « Race of Stars » est l’une des plus anciennes compétitions automobiles organisées en Russie, avec plus de 20 éditions déjà disputées. Elle voit des pilotes locaux issus d’horizons différents batailler dans une course d’endurance sur l’ovale de glace par équipes de deux avant une super-finale.

Romain Grosjean était en duel contre Timur Tymerzianov, Champion du Rallycross européen.

 

Organisées en collaboration avec Za Rulem, l’un des plus importants magazines de sports mécaniques en Russie, les courses opposent les Champions de la région, au volant de Logan Renault Duster – le 4×4 agile et léger du constructeur français – spécialement préparés pour l’occasion.

En prenant le départ de la « Race of Stars », Romain Grosjean marche ainsi sur les pas d’illustres prédécesseurs tels qu’Alain Prost, quadruple Champion du monde de Formule 1, Kimi Räikkönen sacré en 2007 et David Coulthard, vainqueur de 13 Grands Prix.

Tous ont été motorisés par Renault au cours de leurs brillantes carrières au plus haut niveau.

Pour autant, ce voyage à Moscou n’était pas une première pour Grosjean, le Français ayant déjà participé à la « Race of Stars » en 2010 lorsqu’il occupait le poste de pilote d’essais chez Renault F1 Team.

Après la course, Romain indiquait :

« Évidemment, cela change un peu de Bahreïn !  Je me rendais à Moscou pour la seconde fois et j’y ai pris encore plus de plaisir qu’en 2010. On s’habitue assez vite au pilotage sur glace en apprenant à contrôler la pédale d’accélérateur avec douceur et à conserver un maximum de vitesse dans les virages. Je me suis vraiment bien amusé et j’ai senti un véritable engouement de la part des passionnés et des médias russes. L’ambiance était formidable. C’était sympa de venir se ressourcer ici. Maintenant place au travail avec la reprise des essais officiels à Bahreïn à la fin de cette semaine. »

 

Christian COLINET

Photos : RENAULT F1

 

Evenements F1

About Author

gilles