ANNULATION DE CHARADE REVIVAL : EXPLICATIONS DU PRESIDENT ‘’ AGISSONS POUR CHARADE ‘’

 

LOGO CHARADE REVIVAL

LOGO CHARADE REVIVAL

 

ANNULATION CE CHARADE REVIVAL 

 

Autonewsinfo, s’en était hélas fait l’écho, au lendemain de la fermeture du récent Salon Rétromobile(voir lien en bas)

Confirmation en est malheureusement faite ce dimanche 23 février 2014 avec les explications détaillées du Président Michel Tasset que nous reproduisons.

 

RETROMOBILE-2014-FREDDY-SPENCER-avec-les-irganisateurs-de-CHARADE-REVIVAL-Photo-Max-MALKA.

RETROMOBILE-2014 Lz pilote Américain FREDDY-SPENCER, l’ancien CHAMPION du monde moto en 500cc, avec les organisateurs-de-CHARADE-REVIVAL- Photo-Max-MALKA.

 

CHARADE REVIVAL des 21 et 22 Juin 2014 N’AURA PAS LIEU SANS LES MOTOS, LES FORMULE 1 et LES PROTOS

 

Bonjour à tous,

C’est la mort dans l’âme que je vous annonce l’annulation du REVIVAL AUTO / MOTO / SIDE-CAR prévu les 21 et 22 juin 2014 ou un éventuel report.

Il est impensable pour le comité d’organisation et pour la légende du circuit d’organiser une manifestation sans les Motos, les Formule 1 et les Protos.

CHARADE REVIVAL La Légende, c’était au départ, la réouverture du grand circuit de 8,055kms, 51 virages pour des parades et des démonstrations avec la participation des autos, des motos, des side-cars et aussi la présence de tous les grands pilotes ayant participé à ces années glorieuses (Agostini, Read, Redman, Lansivuori, Rigal, Jabouille, Pescarolo, Loïc Dépailler, Stewart, Vic Elford, etc…)

Au fil de l’avancement de notre projet et des demandes d’autorisations, les règlements et surtout le directeur du circuit, Jean Egal ont eu raison de notre ambition de faire revivre les belles années de notre jeunesse.

Actuellement, tout devient difficile avec une réglementation complexe qui ne prévoit ni parade, ni démonstration et qui ne s’applique pas de la même manière pour tous.

En effet, toute activité MOTO est interdite comme l’indique l’article 3 de l’arrêté du 20 septembre 2011 : (Arrêté complet en pièce jointe et téléchargeable).

« Toute activité motocycliste est interdite sur ce circuit, à l’exclusion de l’organisation de compétitions dûment autorisées par le préfet, à la condition expresse qu’elles ne puissent se dérouler que sur la portion décrite dans le plan-masse annexé au présent arrêté et conformément aux règles techniques et de sécurité relatives au slaloms et aux courses de côte établies par la fédération sportive ayant reçu délégation, en application des articles L.131-14 et suivants du code du sport.

A l’issue de leur montée, les véhicules motocyclistes doivent être garés en sécurité au virage de Champeaux, et le retour doit se faire soit dans le sens inverse de la montée derrière un véhicule de la direction de course, soit à allure réduite dans le sens du circuit entre deux véhicules de sécurité. »

Point négatif et stupide car cette course de côte ne peut se dérouler que sans spectateur, car aucune zone « spectateur » n’est homologuée depuis l’enlèvement des piquets et grillages par le directeur sportif précédent .Recréer cette zone spectateurs avec quelques piquets et longueurs de grillage permettrait aux personnes qui s’arrêtent le long de la route de regarder les courses dans un endroit sécurisé.

L’homologation du circuit concerne la compétition uniquement dont la MOTO est exclue……sauf pour un meeting commercial qui a eu lieu en mai 2012 avec des 3 roues Bombardier Can Am. Miracle ou erreur puisque ce sont des motos également pour la FFM qui précise dans son article 1.1.0.1. du Code sportif : Définition des motocycles : « Véhicule à deux, trois ou quatre roues ou chenille(s) et patin(s) sur la neige, sur lequel le conducteur s’installe à califourchon, propulsé par un moteur et dirigé à l’aide d’un guidon. » Donc les Can Am, même si elles roulent en ville, par une subtilité administrative comme certains scooters 3 roues, avec un permis voiture font partie des motocycles.

Donc, d’après l’homologation du circuit de Charade, ces véhicules assimilés « moto »sont interdits de roulage.

La manufacture MICHELIN qui utilise régulièrement le circuit pour ses essais et qui le sponsorise par sa publicité sur la passerelle et les murets, fabrique aussi des pneus moto.

Il est regrettable que le directeur du circuit utilise la marque à des fins commerciales et ne comprenne pas que cet événement aurait servir les intérêts de l’entreprise locale.

Nous avions connaissance de cette réglementation mais nous avions confiance envers les décisionnaires pour trouver une solution appropriée aux démonstrations du REVIVAL. Nous avons présenté notre projet initial en juillet 2012 et reçu un courrier de confirmation du Conseil Général en novembre 2012 pour une mise à disposition de 2 journées dérogatoires « bruit ».

Le Conseil Général et la direction du circuit connaissaient le programme de CHARADE REVIVAL depuis la mise en place du projet avec la participation des autos, motos et side-cars.

Lors d’une réunion au circuit, le directeur nous avait indiqué qu’il existait une possibilité de déshomologation temporaire du circuit qui aurait permis le roulage des motos pour lequel nous avions prévu d’installer 500 mètres de protections AIRPROTEK homologuées FFM.

La réponse s’est avérée négative.

Il est très regrettable que le responsable du circuit ait entretenu une ambigüité dans ses propos et qu’il ne nous ait pas informé dès le départ qu’aucune adaptation du décret d’homologation n’était envisageable.

Pour preuve de ce comportement équivoque, notre manifestation était annoncée dans son ensemble sur le site du circuit de Charade et sur le site du Conseil Général depuis le début d’année !

Il est paradoxal d’annoncer une organisation pour laquelle on oppose son véto quelques semaines après.

Nous rencontrons le même refus pour le roulage des Formule 1 également interdites sur le circuit de Charade selon l’arrêté du 4 juillet 2007 portant homologation du circuit de Charade (en pièce jointe et téléchargeable) :

Article 1 : « Le circuit de Charade (Puy-de-Dôme) tel qu’il est décrit dans le plan de masse ci-annexé est homologué pour une durée de 4 ans, pour toutes les catégories de véhicules automobiles à l’exception de la Formule 1. Toute activité moto est exclue sur ce circuit ».

Comment se fait-il que les Formule 1 aient pu rouler lors du cinquantenaire du circuit de Charade en septembre 2008.

On peut donc s’interroger sur la juste application des arrêtés d’homologation qui n’ont pas la même valeur pour tous.

Il apparaît également plus simple de faire rouler une Formule 1 à plus de 230Km/h en centre ville, avenue Julien devant 15000 spectateurs massés derrière des barrières métalliques !!

Malgré notre insistance, nous n’avons jamais pu réussir à rencontrer le président du Conseil Général, Jean-Yves Gouttebel, propriétaire du circuit, avec qui nous voulions évoquer l’avenir du circuit et lui faire quelques propositions dans la perspective du classement UNESCO de ce territoire.

Nous souhaitions lui présenter notre projet dans son ensemble, sans filtration, tant sur le plan sportif que touristique et l’informer de l’impact qu’aurait eu cette manifestation pour la région.

Notre département se prive d’un grand événement sur ce circuit mythique qui avait fait l’unanimité auprès de tous les passionnés de sport mécanique au niveau national et international.

Nous vous remercions vivement de votre soutien et de votre adhésion au projet et vous invitons à vous exprimer sur cette situation de blocage auprès de l’association, du circuit et du Conseil Général.

L’association « AGISSONS POUR CHARADE » retrouve son but initial de sauver le circuit.

Vous pouvez croire en ma détermination.

Amitiés sportives.

Le Président, Michel TASSET

 

Quel gâchis !

Ne pas pouvoir utiliser les installations de ce superbe circuit de Charade situé sur les hauteurs de Clermont-Ferrand pour lequel le Conseil Général a dépensé il y a quelques années, une somme plus que rondelette pour le moderniser, est tout simplement une aberration.

Il ne s’agissait nullement d’une compétition mais bel et bien de démonstrations, de défilés des belles motos d’antan. Avec les Champions qui ont autrefois brillé à Charade, lorsque la piste auvergnate accueillait les plus grandes compétitions mondiales.

Un événement EXCEPTIONNEL organisé pour la toute 1ère fois

Qui aurait l’espace d’un week-end, fait mondialement parler de la capitale des Gaules, où il ne se passe jamais RIEN !

On regrettera l’intransigeance de quelques hommes qui avaient tout pouvoir d’accorder une DÉROGATION comme cela s’est fait … en France, à Reims sur le circuit de Gueux et plusieurs années consécutives, il y a de cela pas si longtemps, entre 2007 et 2011.

Et comme cela se fait un peu partout dans le monde pour des REVIVAL

Vas savoir Charles, s’ils savent au moins qui sont les VEDETTES tous anciens multiples CHAMPIONS du monde (Giacomo AGOSTINI- Phil READ et autres Jacky STEWART) pour n’en citer que quelques-uns, parmi tant d’autres et qui se faisaient tous une joie de revenir à Charade, le circuit où ils ont écrits de belles pages de leurs histoires !

Ainsi va la vie…

Tellement pleines d’injustices permanentes et de contradictions.

 

Gilles GAIGNAULT

Photo : Max MALKA

 

NOTRE PRÉCÉDENT SUJET

 

http://www.autonewsinfo.com/2014/02/17/charade-revival-2014-est-annule-116408.html

   

 CHARADE REVIVAL 2014 Affiche

Sport

About Author

gilles