WSBK 2014: TRIOMPHE FRANÇAIS A PHILLIP ISLAND! GUINTOLI LEADER AU GENERAL

SERGE GUINTOLI

SYLVAIN GUINTOLI

 

Les Français Sylvain Guintoli au guidon de son Aprilia et Loris Baz de sa Kawasaki, font le doublé en deuxième manche et au général, chaque course de WSBK en comprend deux, et Jules Cluzel gagne en Supersports, c’est un carton plein pour les Français ce matin, à la (très!) fraîche, puisque la première course, avec le décalage horaire, a commencé à deux heures du mat’ en France…

 

COURSE 1: LAVERTY ET SUZUKI, GROS CLIENTS…

LAVERTY LE "KILLER"

LAVERTY LE « KILLER »

 

Dans la première manche,  Guintoli, parti en pole, part devant.

Suit Melandri, son coéquipier chez Aprilia, la Ducati de Giugliano, Rea sur sa Honda, et seulement Tom Sykes qui est en bagarre avec la Ducati de Chaz Davies.

Les autres français : Baz est huit, Foret 13, Guarnoni 17.

En revanche, Alex Lowes fait gouffre, chute, il en veut trop le jeune rookie du WSBK, dommage, il avait fait des essais prometteurs.

On assiste alors à deux regroupements en paquets, , l’un derrière Guintoli, avec Melandri et Giugliano, et un second où on trouve un paquet serré façon boîte de sardines pour la quatrième place, Rea, Laverty, Baz, Davies et Sykes.

Au vu ses essais, autonews avait prévu des débuts e courses hot, on y est carrément!

Puis Laverty est remonté sur les premiers, on est au quatorzième tour, il passe tout le monde et se retrouve deux. Sykes, Champion du Monde en 2013, est cinq.

 

TOM SYKES

TOM SYKES

 

Bref, les tous bons, les méchants, ls menaçants, les hostiles reviennent dans la bagarre…

Deux tours plus tard, Laverty passe leader, et Melandri passe aussi  Sylvain Guintoli.

La Suzuki, comme prévu au vu des essais, marche l’enfer et en plus, semble t’il, économise les pneus, on sait qu’à Phillip Island, c’est une question totalement vitale.

Laverty gagne la manche, devant Melandri et Guintoli, Baz est cinq, Sykes sept, Foret douze et Guarnoni quatorze, c’est une belle course pour les Français mais… c’est l’infernal Laverty qui décroche le ponpon!

En revanche, l’imbattable Sykes est bien battu.

En EVO, après une bagarre d’un bout à l’autre de la course, David Salom neuvième, l’emporte devant Canepa.

Bilan, comme prévu, on ne verra pas cette saison un duel Aprilia-Kawasaki mais au minimum un quattuor, Suzuki et Ducati sont revenues dans le coup et comme d’hab, Rea et sa Honda viennent un peu énerver tout ce beau monde.

 

DAVIDE GIUGLIANO

DAVIDE GIUGLIANO

 

Bref guerre totale, et c’est ce qu’on veut.

 

Résultats course 1 

 

1-    Eugene Laverty, Voltcom Crescent Suzuki

2-    Marco Melandri, Aprilia Racing Team + 2.959

3- Sylvain Guintoli, Aprilia Racing Team + 3.034

4- Davide Giugliano, Ducati Superbike Team + 6.972

5- Loris Baz, Kawasaki Racing Team + 11.132

6- Jonathan Rea, Pata Honda World Superbike Team + 11.718

7- Tom Sykes, Kawasaki Racing Team + 15.612

8- Chaz Davies, Ducati Superbike Team + 25.724

9- David Salom, Kawasaki Racing Team + 37.407 (EVO)

10- Niccolò Canepa, Althea Racing Ducati + 37.468 (EVO)

11- Glenn Allerton, BMW Motorrad Italia Superbike Team + 39.271 (EVO)

12- Fabien Foret, MAHI Racing Team India  Kawasaki  45.212 (EVO)

13- Claudio Corti, MV Agusta Reparto Corse 50.249

14- Jeremy Guarnoni, MRS Kawasaki 1’17.134 (EVO)

15- Sheridan Morais, IRON BRAIN Kawasaki SBK Team + 1’23.686 (EVO)

16- Imre Toth, BMW Team Toth   1’30.651

17- Aaron Yates, Team Hero EBR 1 tour

 

COURSE DEUX: TRIOMPHE GUINTOLI-BAZ, KIF KIF AU GÉNÉRAL!

GUINTOLI,MELANDRI,GIUGLIANO, DEBUT DE COURSE ITALIANISANT

GUINTOLI,MELANDRI,GIUGLIANO, DEBUT DE COURSE ITALIANISANT

 

Entretemps, en Supersport, Jules Cluzel s’est débarrassé d’une vraie bataille rangée, avec drapeau rouge et ensuite finish au sprint sur cinq tours, s’il vous plaît, où même après la chute de l’intouchable Sofuoglu, il y a encore eu des millions de mecs en bagarre pour finir devant,  Jules n’a rien lâché.

C’est extraordinaire, quand ce mec veut faire péter la terre entière, il en est capable, il l’a fait dans toutes les disciplines par lesquelles il est passé ces dernières années, y compris le Moto2, mais hélas sans beaucoup de suivi dans le succès.

Ce succès est le tout premier de la prestigieuse firme italienne MV Augusta depuis 1976 et la dernière victoire du mythique Giacomo Agostini, le Roi Ago, le pilote aux quinze titres de Champion du monde et 122 succès en GP !

A retenir que le Champion du monde en titre, le Turc Kenan Sofuoglu pilote Kawasaki, est tombé et n’a marqué aucun point.

 

JULES CLUZEL

JULES CLUZEL

 

Cela dit, il est premier, on ne peut pas faire mieux!

Revenons au WSBK

Manche deux donc en Superbike, il est quatre heures du mat à Paris ce dimanche.

Depuis lundi, les pilotes ont eu le temps de rattraper le décalage horaire,

Melandri qui part en tête, devant Giugliano, Guintoli, Rea, Baz, Laverty et Sykes.

Les autres Français, Foret est treize, Guarnoni 15.

Guintoli passe en tête, devant Baz, on croit rêver, deux Français en tête !

 

LORIS BAZ

 

Baz essaie même d’aller chercher Guintoli, déchaîné notre jeune Kawa man, mais ça ne passe pas.

Laverty et Sykes sont assez loin, le duo est seul.

Mais pas  longtemps, Laverty remonte du monde et se retrouve en bagarre avec Rea pour la troisième place !

C’est à ce moment que Baz parvient à doubler Guintoli,  Laverty et Rea en profitent, la malédiction de Guintoli, (déjà ?) lui tombe dessus, il est quatre.

Bataille terrible de partout, prévisible puisque les Suzuki ont rejoint le club de tête de Kawa et Aprilia, Rea, sur sa Honda est aussi dans le coup et c’est la guerre générale en tête.

Laverty est à nouveau en tête, en route vers le premier doublé de la saison ?

Ce qui serait un formidable pied de nez aux gens d’Aprilia qui l’ont viré, de façon peu élégante, fin 2013 avec un titre de Vice champion du monde!

Mais à mi course, Guintoli, qui était quatre, est repassé devant, il a repris le mors aux dents, c’est génial.

 

GUINTOLI ROYAL

 

Sykes, le Champion du Monde 2013, celui qui ne lâche jamais rien, remonte assez pour jouer avec ses petits camarades et on se croirait en Moto3,  où l’on a l’habitude de voir des paquets de pilotes devant et des changements permanents de leader !

Melandri a chuté et revient, pas assez pour jouer la course.

Guintoli est leader devant Baz et Sykes quand, c’est un vrai coup de théâtre, parce que sa moto est sans aucune faille depuis des semaines, Laverty explose son bouilleur, balance de l’huile partout, drapeau rouge.

Il n’y aura pas de nouveau départ, et Guintoli est vainqueur, devant Loris Baz et Sykes, les deux Kawa, Baz ayant quand même l’énorme satisfaction de battre deux fois son premier pilote aujourd’hui.

 

DAVID SALOM, MEILLEUR EVO

DAVID SALOM, MEILLEUR EVO

 

Le meilleur EVO est encore David Salom, cette catégorie, même si l’on s’y bat comme des chiffonniers, aura du mal à passionner les foules cette année, même si c’est la, d’après la Dorna, la catégorie du futur deu WSBK…

Prochaine manche le 13 avril en Aragon.

 

LES HONDA BOYS N'ONT PAS DEMERITE!

LES HONDA BOYS N’ONT PAS DEMERITE!

 

Résultats Course deux

 

1- Sylvain Guintoli, Aprilia Racing Team

2- Loris Baz, Kawasaki Racing Team + 0.283

3- Tom Sykes, Kawasaki Racing Team  + 1.103

4- Davide Giugliano, Ducati Superbike Team  + 2.052

5- Jonathan Rea, Pata Honda World Superbike  + 4.951

6- Leon Haslam, Pata Honda World Superbike  + 5.673

7- Chaz Davies, Ducati Superbike Team  + 9.664

8- Marco Melandri, Aprilia Racing Team  + 10.574

9- Toni Elias, Red Devils Roma – Aprilia + 11.682

10- David Salom, Kawasaki Racing Team  + 15.065 (EVO)

11- Niccolò Canepa, Althea Racing – Ducati  + 16.294 (EVO)

12- Fabien Foret, MAHI Racing Team India Kawasaki  + 16.919 (EVO)

13- Alex Lowes, Voltcom Crescent Suzuki  + 19.694

14- Sheridan Morais,IRON BRAIN Kawasaki SBK Team+ 27.266 (EVO)

15- Glenn Allerton, BMW Motorrad Italia Superbike Team+ 27.845 (EVO)

16- Jeremy Guarnoni ,MRS Kawasaki  + 29.431 (EVO)

17- Alessandro Andreozzi , Kawasaki  + 36.393 (EVO)

18- Claudio Corti ,MV Agusta Reparto Corse  + 37.018

19- Imre Toth , BMW Team Toth  + 54.093

20- Aaron Yates, Team Hero EBR + 1’13.385

 

Classement du Championnat du Monde: WSBK 2014 :

GUINTOLI LEADER AU GENERAL

GUINTOLI LEADER AU GENERAL

 

1. S. GUINTOLI APRILIA : 41 pts

2. L. BAZ KAWASAKI : 31 pts

3. M. MELANDRI APRILIA : 28 pts

4. D. GIUGLIANO DUCATI : 26 pts

5. T. SYKES KAWASAKI : 25 pts

6. E. LAVERTY SUZUKI : 25 pts

7. J. REA HONDA : 21 pts

8. C. DAVIES DUCATI:  17 pts

9. D. SALOM KAWASAKI  (EVO) 13 pts

10. N. CANEPA DUCATI (EVO): 11 pts

11. L. HASLAM HONDA : 10 pts

12. F. FORET KAWASAKI  (EVO): 8 pts

13. T. ELIAS APRILIA : 7 pts

14. G. ALLERTON BMW : 6 pts

15. S. MORAIS KAWASAKI  (EVO) : 3 pts

16. C. CORTI MVAGUSTA : 3 pts

17. A. LOWES SUZUKI: 3 pts

18. J. GUARNONI KAWASAKI (EVO) : 2 pts

 

 JEAN LOUIS BERNARDELLI

Photos:  WSBK,  SPONSORS, CONSTRUCTEURS

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis