F1. PIRELLI ANALYSE LES ESSAIS DE BAHREIN

 

 

 

F1-2014-BAHREIN-MERCEDES-de-Nico-ROSBERG

F1-2014-BAHREÏN- La MERCEDES-de-Nico-ROSBERG signe le meilleur chrono absolu des 1ers essais de Bahreïn

 

Les performances du pneumatique P Zero, conformes aux attentes lors de la seconde session des essais d’avant saison, qui se sont déroulés cette semaine, de mercredi à samedi, sur la piste de Sakhir à Bahreïn.

Lors de la séance d’essais de quatre jours qui s’est tenue à Bahreïn, les équipes ont été en mesure de couvrir un maximum de kilomètres avec la gamme Pirelli 2014. Elles ont ainsi pu se faire une idée plus précise de l’interaction entre ces gommes de nouvelle génération et ces monoplaces radicalement différentes de leurs devancières.

Plusieurs écuries ont ainsi pu réaliser la distance d’un Grand Prix, simuler des qualifications et des arrêts aux stands, ceci afin de comprendre les différentes réactions des pneumatiques.

La piste est restée sèche et les températures hautes, autour de 20°C, voire plus, soit des conditions très représentatives de celles qui seront rencontrées au cours de la saison.

En fonction de leur choix effectué au préalable, les Teams ont également pu tester une gomme spéciale, baptisée « dur hiver », offrant une mise en température plus rapide.

 

 PIRELLI-PAUL-HEMBERY-Photo-PIRELLI


PIRELLI-PAUL-HEMBERY-Photo-PIRELLI

 

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, qui explique :

« Grâce à un temps de piste maximisé et des conditions météorologiques idéales, toutes les écuries ont pu apprendre beaucoup plus sur les pneumatiques lors de ces quatre jours à Bahreïn, bien plus qu’il y a deux semaines à Jerez. Même si tous poursuivent les comparatifs nécessaires à ce stade du développement de leur nouvelle monoplace, les données enregistrées indiquent d’ores et déjà que nos pneumatiques 2014 sont plus constants et plus endurants que leurs prédécesseurs. Nous avons également constaté une diminution du phénomène de « graining » propre à ce circuit, ce qui constituait l’un de nos objectifs en ce début de saison. Lors des prochains essais, toujours à Bahreïn, les équipes devront cependant encore améliorer la performance et la compréhension de leur ensemble monoplace / pneumatiques. Cela signifie que les chronos, qui sont déjà en nets en progrès, vont encore s’améliorer, et tout particulièrement lorsque les ingénieurs seront parvenus à charger en appui aérodynamique leur auto. Nous avons recueilli un grand nombre de données qui nous seront très utiles et nous restons d’ores et déjà prêts à modifier ces spécifications si cela devait s’avérer nécessaire. »

 

 F1-2014-BAHREIN-MERCEDES-Lewis-HAMILTON


F1-2014-BAHREÏN-MERCEDES-Lewis-HAMILTON. Le plus rapide avec son équipier Nico Rosberg

Les faits 

 

En matière de kilométrage parcouru, les équipes ont considérablement progressé lors de ces quatre jours d’essais. 482 tours ont au total été bouclés lors de la première journée, 676 le deuxième, 695 le troisième et 469 lors de la quatrième et dernière.

Chaque team disposait d’un total de 30 sets de pneumatiques. Le manufacturier Pirelli, en accord avec les équipes, a lui-même choisi 22 de ces sets (plus un train de medium « prototypes », conforme à la réglementation 2015 et conçu pour fonctionner sans l’aide des couvertures chauffantes). Chacun fut ensuite libre de choisir ses 8 sets restant pour atteindre ce quota de 30. Pour toute la saison 2014, chaque team dispose de 135 sets exclusivement destinés  aux essais.

Le gain en performance des nouveaux produits Pirelli, comparé aux anciens, a été relevé comme suit : les « supersofts » sont environ 0’’7 plus rapides au tour que les « softs », ces derniers gagnant 1’’2 sur les « mediums », lesquels sont 1’’3 plus rapides que les « durs ». Ces écarts devraient cependant se réduire lorsque les voitures auront évolué, dès la prochaine séance.

 

F1-2014-BAHREIN-FERRARI-Fernado-ALONSO.

F1-2014-BAHREÏN-La FERRARI de Fernando-ALONSO. Derrière les MERCEDES, la FERRARI a été la plus rapide

 

Plus de faits 

 

34 pilotes, au total, ont pris part aux essais de Bahreïn, couvrant un total de 2 322 tours et 12 566 kilomètres. L’an passé, la deuxième séance de tests s’était déroulée à Barcelone, également sur quatre journées, et les pilotes avaient bouclé 16 006 kilomètres.

La distance totale parcourue en essais depuis le début de saison, combinant donc Jerez et Bahreïn, s’élève à 3792 tours et 19 074 kilomètres. En 2013, cette fois, les équipes avaient totalisé 6 970 tours et 31 640 kilomètres de tests à Jerez et Barcelone.

Pensionnaire de l’écurie Mercedes, Nico Rosberg a signé le meilleur temps de la semaine avec un chrono de 1’33’’283 relevé samedi lorsqu’il était chaussé des P Zero Yellow soft. A titre de comparaison, le meilleur chrono enregistré en course par la Red Bull de Sebastian Vettel en 2013 était de 1’36’’961, tandis que la pole position était en 1’32’’330. Près d’une seconde plus rapide que la performance du pilote allemand qui avait été l’auteur de ce chrono.

Le plus grand nombre de tours parcourus cette année lors des tests de Bahreïn est l’œuvre de Nico Rosberg qui a bouclé 174 tours. Il est talonné par le pilote Williams Valtteri Bottas qui en totalise 171.

 

F1-2014-BAHREIN-La-LOTUS-de-Pastor-MALDONADO

F1-2014-BAHREIN-La-LOTUS-RENAULT de-Pastor-MALDONADO

Les chiffres des essais 

 

Nombre total de sets de pneumatiques acheminés à Bahreïn : 341, soit 1364 pneus, dont :

– pneus supersoft : 14 sets

– pneus soft : 61 sets

– pneus medium : 139 sets

– pneus hard : 94 sets

– pneus « hiver » : 28 sets

– pneus intermédiaires : 3 sets

– pneus pluie : 2 sets

 

Nombre total de sets utilisés : 199 dont :

– pneus supersoft : 5 sets

– pneus soft : 37 sets

– pneus medium : 89 sets

– pneus hard : 51 sets

– pneus « hiver » : 17 sets

– pneus intermédiaires : 0 sets

– pneus pluie : 0 sets

 

Plus longs runs :

16 tours en mélange supersoft

16 tours en mélange soft

22 tours en mélange medium

22 tours en mélange hard

9 tours en mélange « hiver »

0 tours en gommes intermédiaire

0 tours en gommes pluie

Températures ambiantes les plus hautes et les plus basses au cours des quatre journées : 27 °C / 17 °C

Températures sur la piste les plus hautes et les plus basses au cours des quatre journées : 37 °C / 18 °C

 

Les chronos des essais 

 

F1-2014-ESSAIS-BAHREIN-19-fEVRIER-FORCE-INDIA-Nico-HULKENBERG

F1-2014-ESSAIS-BAHREÏN-19-février-FORCE-INDIA-Nico-HULKENBERG

 

Jour 1

1. Nico Hulkenberg (Force India-Mercedes) 1’36’’880 en nouveaux Soft

2. Fernando Alonso (Ferrari) 1’37’’879 en nouveaux Medium

3. Lewis Hamilton (Mercedes)  1’37’’908 en nouveaux Hard

 

F1-2014-Test-BAHREIN-La-MCLAREN-de-Kevin-MAGNUSSEN

F1-2014-Test-BAHREÏN-La-MCLAREN-de-Kevin-MAGNUSSEN

 

Jour 2

1. Kevin Magnussen (McLaren) 1’34’’910  en nouveaux Supersoft

2. Nico Hulkenberg (Force India-Mercedes) 1’36’’445 en nouveaux Soft

3. Fernando Alonso (Ferrari) 1’36’’516 en Soft usés

 

F1-2014-BAHREIN-HAMILTON-MERCEDES

F1-2014-BAHREÏN-Lewis HAMILTON et sa MERCEDES

 

Jour 3

1. Lewis Hamilton (Mercedes)  1’34’’263 en nouveaux Soft

2. Jenson Button (McLaren-Mercedes) 1’34’’976 en nouveaux Supersoft

3. Felipe Massa (Williams)  1’37’’066  en nouveaux Soft

 

Jour 4

1. Nico Rosberg (Mercedes) 1’33’’283 en nouveaux Soft

2. Jenson Button (McLaren-Mercedes) 1’34’’957 en nouveaux Soft

3. Kimi Raikkonen (Ferrari) 1’36’’718  en nouveaux Soft

 

F1-2014-BAHREIN-La-RED-BULL-RENAULT-de-Seb-VETTEL

F1-2014-BAHREIN-La-RED-BULL-RENAULT-de-Seb-VETTEL. Comme à Jerez, de nouveau inexistante et larguée…

 

Bref, au cours de cette deuxième session, après celle de Jerez de la Frontera il y a trois semaines, on n’a vu que des monoplaces propulsées par les nouveaux moteurs Mercedes et Ferrari aux avant-postes !

Dur pour les quatre équipes qui roulent, elles, avec le nouveau propulseur Français, le V6 Turbo Renault qui rament et loin derrière… Et notamment le Team Red Bull, inamovible Champion du monde depuis 2010 !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard ASSET – PIRELLI et TEAMS

 

 F1-2014-BAHREIN-Romain-GROSJEAN-Team-LOTUS


F1-2014-BAHREIN-Romain-GROSJEAN-Team-LOTUS

F1-2014-BAHREIN-Marcus-Ericsson

F1-2014-BAHREIN-Marcus-Ericsson avec la CATERHAM -RENAULT

 F1-2014-BAHREIN-la-MARUSSIA-avec-Max-CHILTON


F1-2014-BAHREÏN-la-MARUSSIA-FERRARI avec-Max-CHILTON

F1-2014-BAHREIN-Sergio-PEREZ.

F1-2014-BAHREÏN-Sergio-PEREZ et sa FORCE INDIA MERCEDES

F1-2014-BAHREIN-Esteban-GUTIERREZ-SAUBER

F1-2014-BAHREIN-Esteban-GUTIERREZ ET LA SAUBER

F1-2014-BAHREIN-RED-BULL-de-Daniel-RICCIARDO

F1-2014-BAHREIN-RED-BULL-de-Daniel-RICCIARDO

 F1-2014-BAHREIN-MCLAREN-de-BUTTON


F1-2014-BAHREIN-La MCLAREN MERCEDES -de-BUTTON

F1-2014-FORCE-INDIA-Nico-HULKENBERG-Essaid-BAHREIN-19-FEVRIER

F1-2014-FORCE-INDIA-MERCEDES de Nico-HULKENBERG-Essais de-BAHREÏN-19-FÉVRIER

F1-2014-Test-Sakhir-a-BAHREIN-La-CATERHAM-RENAULT-de-Robin-FRIJNS

F1-2014-Test-Sakhir-a-BAHREÏN-La-CATERHAM-RENAULT-de-Robin-FRIJNS

F1-2014-Test-BAHREIN-TORO-ROSSO-Jean-Eric-VERGNE

F1-2014-Test-BAHREIN-TORO-ROSSO-RENAULT de Jean-Eric-VERGNE

F1

About Author

gilles