GP2. LE COUP DE GUEULE DE TOM DILLMAN

 

 

GP2-2013-BUDAPEST-TOM-DILLMAN-le-poleman-course-1.

GP2-2013-BUDAPEST-TOM-DILLMAN-le-poleman-course-1.

 

 

Ce sont des mots forts que Tom Dillmann a émis.

Le jeune pilote Français avait conclu un accord avec l’écurie Russe ‘Russian Time’ pour poursuivre l’aventure entamée l’an dernier en compagnie du Britannique Sam Bird, les deux pilotes offrant à leur équipe, le titre de Champion des Teams.

Et ce afin de participer de nouveau au Championnat GP2 également en 2014

Mais la disparition brutale et inattendue d’Igor Mazepa, décédé tout récemment le 6 février 2014,

A eu pour première conséquence le retrait du partenaire Motopark, lequel assurait et garantissait un soutien technique.

Du coup, cela a changé bien des choses…

Avec l’inévitable l’entrée en scène  d’autres  et nouveaux personnages, lesquels ont attribués les deux baquets au Néo zélandais Mitch Evans et  au Russe Artem Markelov.

 

 GP2-2013-TOM-Dillmann-Portrait-


GP2-2013-TOM-Dillmann-Portrait-

 

Dillmann, explique ce qui s’est passé :

« J’avais un contrat de deux ans qui débutait l’an dernier donc le but était de faire une nouvelle saison »

Il poursuit :

« Ce n’est un secret pour personne, je n’ai pas le budget pour courir. Mais j’ai eu la chance de courir pour Russian Time en 2013 parce que le Team avait le choix d’engager qui il voulait sans regarder le côté économique. C’est ce qu’ont fait Mazepa et Rumpfkeil de Motopark qui m’ont fait courir en 2013.  Maintenant, Markelov qui est le fils du propriétaire du Team selon le plan établi cet hiver devait être mon coéquipier. Mais le fait qu’Igor Mazepa ne soit plus là, ajouté au retrait de Motopark,  fait qu’Evans soutenu par l’organisateur de la série, Bruno Michel, a hérité de ma place dans l’équipe. »

Et le jeune Alsacien précise

«  Et maintenant, tout est difficile parce que les équipes ont besoin d’argent. »

Avant de conclure:

 Pour 2014, l’accord entre Igor Mazepa, Motopark et moi était clair : je devais être le pilote de pointe de l’écurie, qui avait également prévu d’aligner Artem Markelov à mes côtés, ce dernier étant également heureux de prendre de l’expérience en GP2 à mes côtés. Malheureusement, la mort d’Igor Mazepa, outre la douleur que j’éprouve pour la disparition de cet homme passionné et enthousiaste, a rompu cet accord. D’autant qu’il a entraîné le départ des membres de l’équipe Motopark, remplacés par ceux de l’équipe iSport en 2014. Privé de soutien, et toujours sans budget, je dois donc laisser ma place à Mitch Evans, un pilote soutenu par l’organisateur de la série GP2.J’en éprouve une immense frustration car je m’étais beaucoup investi dans l’écurie, et je fondais de grands espoirs pour cette saison 2014. Certes, gagner le titre en GP2 ne m’aurait pas ouvert les portes de la Formule 1, il n’y a qu’à voir le sort du champion sortant Fabio Leimer, qui n’a pu décrocher même un poste d’essayeur pour cette saison, malgré un apport budgétaire conséquent de surcroît. Mon objectif étant de devenir pilote professionnel, j’espérais surtout que mes performances en GP2 cette saison attirent sur moi l’attention d’un constructeur, en vue d’une carrière en prototype, en GT, voir en supertourisme. A l’heure actuelle, je suis en contact avec plusieurs écuries de GP2, voire de Formule Renault 3.5, qui me proposent  un volant au cas où ils n’auraient pas trouvé de pilote avec un budget d’ici leur première course de la saison. Dans tous les cas, je ne connaîtrai mon sort qu’à la dernière minute, une situation que j’avais déjà connu en 2012. Mais je garde espoir et je tiens à remercier tous mes supporters pour leur soutien »

Avant de conclure:

 

GP2-2013-SILVERSTONE-TOM-DILLMAN.

GP2-2013-SILVERSTONE-TOM-DILLMAN.

 

Tom n’est hélas pas le premier à se retrouver dans cette délicate situation…car ils sont nombreux comme lui, les espoirs talentueux à avoir dû déjà céder par le passé, leur volant, à de riches héritiers sans grand talent, mais bien épaulés et soutenus financièrement !

Dillmann, lui, a déjà connu un tel drame de ne pas disposer de sponsors personnels.

Il a toujours rebondit

Souhaitons lui, de convaincre une équipe de lui offrir une nouvelle chance car il le mérite.

Sans le sou, Tom a en effet souvent fait jeu égal derrière un volant avec les meilleurs.

Il serait dommage que personne ne l’aide à continuer !

 

 GP2-2013-SILVERSTONE-PODIUM-Course-1-SAM-BIRD-RICHELMI-TOM-DILLMANN.


GP2-2013-SILVERSTONE-PODIUM-Course-1-SAM-BIRD-RICHELMI-TOM-DILLMANN.

 

Il n’y a pas que la monoplace dans la vie et de plus en plus de brillants jeunes espoirs se tournent vers l’endurance et le GT.

La liste est longue ces dernières saisons d’apprentis champions débarqués dans des disciplines.

A commencer par le Néo zélandais Brandon Hartley, aujourd’hui … pilote officiel de l’équipe Porsche en Championnat du monde d’endurance WEC et aux 24 Heures du Mans. Sans oublier le très rapide Nelson Panciatici, Champion ELMS 2013…

La liste est longue avec les Oliver Webb, Olivier Lombard et autres Oliver Turvey, tous venus de la monoplace et qui brillent en endurance.

Discipline qui nécessite des budgets beaucoup plus raisonnables …

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : GP2 et TEAM

 NOS PRÉCÉDENTS ARTICLES

http://www.autonewsinfo.com/2014/02/06/necrologie-igor-mazepa-nest-plus-115264.html

http://www.autonewsinfo.com/2014/02/18/gp2-et-gp3-motorpark-se-separe-de-russian-time-116431.html

 http://www.autonewsinfo.com/2013/03/10/gp2-series-tom-dillmann-a-lheure-russe-79952.html

2013-TOM-Dillmann-PORTRAIT

2013-TOM-Dillmann-PORTRAIT

Formule 2

About Author

gilles