WSBK 2014 : AUX ESSAIS DE PHILLIP ISLAND « BRITANIA RULES THE WAVES »…

TOM SYKES

TOM SYKES

 

La première course de la saison 21014 de WSBK aura lieu ce week end en Australie, à Philllip Island, et deux jours d’essai officiels ont été accordés aux teams sur ce même circuit, essais qui se sont terminés dans la nuit de lundi à mardi, décalage horaire oblige.

Les Anglais dominent le monde, voilà le résultat de des chronos. D’où ce fameux chant patriotique « Rule Britannia », qui a servi d’hymne national avant le God Saves The Queen/King » et qui évoque la puissance maritime de l’empire britannique.

Car ce sont bel et bien trois anglais qui décrochent le ponpon.

 

ANGLETERRE-RESTE DU MONDE, TROIS A ZERO !

EUGENE LAVERTY N'A PAS RATE SON ARRIVEE CHEZ SUZUKI!

EUGENE LAVERTY N’A PAS RATE SON ARRIVEE CHEZ SUZUKI!

 

La première journée a été menée par Eugene Laverty, vice champion du monde 2013, qui a été jeté de chez Aprilia l’an dernier, et fait marcher sa Suzuki l’enfer,   il y a chez Crescent un ingé informaticien qui a fait des miracles sur ce moteur.

Le deuxième jour et le résultat combiné sur lundi et mardi donne Tom Sykes et sa Kawasaki, princes absolus des tours rapides mais aussi Champions du Monde 2013, meilleur temps, à quatre millièmes du record absolu de Carlos Checa alors que tout le monde a roulé ici en pneus de course.

Bref, les qualifs de samedi vont être meu-meu, on a changé de système, on se qualifiera comme en MotoGP, système lui-même copié sur la F1 car là, on sortira les pneus de qualif et le record de Checa devrait tomber…

 

ALEX LOWES, UN ROOKIE QUI TIRE VITE!

ALEX LOWES, UN ROOKIE QUI TIRE VITE!

 

Laverty est deuxième meilleur temps, devant un « rookie », mais de luxe, Alex Lowes est en effet Champion du Monde Supersport l’an dernier, il roule sur la Suzuki où il est donc le coéquipier de Laverty.

Derrière vient Melandri et son Aprilia, viennent Giugliano et sa Ducati, ce qui est une excellente nouvelle !

Ducati qui a été la marque absolue de la discipline n’a rien gagné l’an dernier, pas la moindre manche, et il est temps de remonter dans les grilles de chrono.

 

LORIS BAZ

LORIS BAZ

 

Deux français ensuite, Loris Baz, sixième temps, le coéquipier de Sykes chez Kawa, et Guintoli, vainqueur ici même en 2013 et carrément discret en ce début de saison, il est vrai qu’une vilaine blessure de l’épaule l’a empêché de s’entraîner cet hiver.

Mais bon, on est à une demi-seconde de Sykes, on le sait intouchable sur des tours chronos rapides, rien n’est encore tragique, on risque toutefois d’assister à une jolie lutte entre les Anglais, ce qui est une double bonne nouvelle.

L’Espagne, qui rafle tout en MotoGP, laisse un peu le droit d’exister à d’autres pays, et Suzuki est très combatif et très performant, avec deux pilotes qui en veulent à user le parquet avec les dents, ce qui évitera une longue litanie de victoire d’un Tom Sykes qui manque un tout petit peu de charisme… même  s’il est bourré de talent.

Côté France, pour l’instant, on voit de jolies places possibles, mais guère plus.

En EVO, les « low cost » qui sont les futures Superbike, meilleur temps pour la Ducati de Canepa.

Phillip Island est un circuit magnifique, avec un grip terrifiant mais du coup, quand on sort, c’est brutal et il ya de la casse.

 

Les Français Guarnoni et Barrier ne rouleront probablement pas dimanche, Fabrizio n’est pas bien frais non plus.

 

Les chronos combinés sur les deux jours…

1. Sykes (Kawasaki) 1’30.239 vit. moyenne 177.329 km/h;

2. Laverty (Suzuki) 1’30.513;

3. Lowes (Suzuki) 1’30.528;

4. Melandri (Aprilia) 1’30.579;

5. Giugliano (Ducati) 1’30.644;

6. Baz (Kawasaki) 1’30.757;

7. Guintoli (Aprilia) 1’30.766;

8. Haslam (Honda) 1’30.798;

9. Rea (Honda) 1’30.813;

10. Davies (Ducati) 1’31.087;

11. Canepa (Ducati) 1’31.373; (EVO)

12. Elias (Aprilia) 1’31.441;

13. Salom (Kawasaki) 1’32.008; (EVO)

14. Foret (Kawasaki) 1’32.780; 15. (EVO)

Corti (MV Agusta) 1’32.858;

16. Morais (Kawasaki) 1’32.895; (EVO)

17. Guarnoni (Kawasaki) 1’32.897; (EVO)

18. Barrier (BMW) 1’32.997; (EVO)

19. Andreozzi (Kawasaki) 1’33.205; (EVO)

20. Scassa (Kawasaki) 1’33.960; (EVO)

21. Fabrizio (Kawasaki) 1’34.314; (EVO)

22. Toth (BMW) 1’34.750;

23. May (EBR) 1’34.807;

24. Yates (EBR) 1’36.662;

25. Sebestyen (BMW) 1’42.242. (EVO)

 

 JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS WSBK

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis