FENOUIL ORGANISE LE CINQUIEME RALLYE MILLE ET UNE NUITS « CLASSIC » EN TOSCANE…

 

Les quatre premières éditions de ce rallye ont été courues  en Tunisie (2010), en Catalogne (2011), en Argentine/Chili (2012), en Andalousie (2013). Cette fois-ci, ce sera la Toscane, du 12 au 19 octobre 2014. Fenouil rappelle  que c’est là qu’est née et qu’existe toujours la « douceur de vivre » européenne qui se marie si bien avec la l‘univers de la voiture « Classic », autrement dit la voiture ancienne de grand tourisme…

 

POURQUOI LA TOSCANE ?

 

Il faut se souvenir que Fenouil est d’une certaine façon notre leader à tous, car aventurier, pistard et écrivain, il a donné envie à beaucoup d’entre nous d’aller jouer dans le grand tas de sable qu’est le Sahara.

Créateur du Rallye des Pharaons et de bien d’autres concepts, il a inventé ce Rallye des Mille et Une Nuits qui se déroule chaque année dans un pays différent.

C’était le rêve de Jean Claude Bertrand, quand il a créé son Côte d’Ivoire-Côte d’Azur, auquel participait en 1977, comme concurrent moto,  un certain Thierry Sabine.

 

FENOUIL AVEC WALDEGAARD ET TODT (VRAI) DAKAR GRANDE EPOQUE...

FENOUIL AVEC WALDEGAARD ET TODT (VRAI) DAKAR GRANDE EPOQUE…

 

Bref, on est avec Fenouil au cœur de l’histoire des belles histoires, et la Toscane est en une de plus.

Voici, dans son jus, ce que dit Fenouil de la région.

« En épousant Henry II, Catherine de Médicis apporte avec elle sa fourchette et sa serviette, des arts de la table alors inconnus en France. Les Etrusques y introduisent le vin. Un peu plus tard naît ce fameux Chianti de Toscane, qui fait doucement tourner la tête, et dont il se murmure qu’il n’est pas pour rien dans l’inclinaison de la tour de Pise. Aujourd’hui la Toscane est le plus extraordinaire musée à ciel ouvert, alignant églises, cathédrales, palais, villas, monastères, châteaux forts, fermes d’autrefois, hameaux aux pigeonniers carrés, villages médiévaux, sautant de l’âge d’or des Etrusques à celui des Romains, du gothique ou de la Renaissance…

 

 

 

Et puis il y a la nature. Cette campagne verdoyante dans la région la plus boisée d’Italie, qui passe des arbres subtropicaux à ceux des Alpes. Et quelle variété ! La chaîne des monts Apennins qui traverse l’Italie du centre, redescend en pente douce sur les 250 Km de côtes méditerranéennes, piquées de vignes et de cyprès, de pins parasols ou maritimes, de chênes-lièges, de chênes verts, de maquis touffus, d’oliviers, d’une faune ornithologique exceptionnelle. Enfin, il y a d’extraordinaires petites routes serpentant le long de l’Arno et de ses affluents, sur les flancs des montagnes, entre les collines surmontées de superbes maisons de maître. Un endroit rêvé pour y organiser un rallye de voitures anciennes. »

Il faut y ajouter la lumière, celle qui a fait venir dans la région tous les plus grands artistes de la Renaissance, qu’ils soient peintres, architectes, sculpteurs…

 

 

Voilà pour le décor, nous avons longuement insisté sur ce point mais c’est un argument vital dans la réussite d’un rallye « Classic » et en particulier des Mille et Une Nuits.

 

UN PARCOURS TRES « QUATTROCENTO » …

FIRENZE-FLORENCE

FIRENZE-FLORENCE

 

Il s’agit du quatorzième (les ritals sont beaucoup plus logiques que nous dans le comptage des siècles…), le plus riche de toute l’histoire de la Renaissance.

Le départ et l’arrivée se feront donc de et à Florence, un endroit paradisiaque à tous points de vue, et romantique en diable.

C’est la Villa San Michele, endroit aussi célèbre que le Cipriani à Venise, hôtel qui domine toute la ville, que tout commence le 12 octobre.

 

 

Fenouil précise avec malice que les concurrents peuvent  arriver en avance, si vous ne voulez pas risquer votre belle auto dans les rues très étroites de la ville, l’hôtel dispose d’une navette…

Infos http://www.villasanmichele.com

Le parcours emmènera les concurrents sur une boucle de 1600 km,  avec trois épreuves de régularité chaque jour, en campagne, le long de la mer, en montagne, la Toscane est riche de tout cela.

 

 

On passera par les lieux magiques que sont Lucca (Villa Volpi), Castiglione della Pescaia, près de Pise, (Andana d’Alain Ducasse), Sienne (Castel Monastero), ville dont la place en conque est célèbre dans le monde entier (Piazza del Campo), avec étape à San Gimignano, fier de ses 75 tours, les bourgeois de la ville y affirmaient leur puissance, endroit quasi unique au monde.

 

SAN GIMIGNANO

SAN GIMIGNANO

 

On passera à Pérouse (Hôtel Brufani) en traversant le vignoble du Chianti, un peu en dehors de la Toscane, on est en Ombrie, mais le détour est exceptionnel.

Et on revient à Florence pour un final de folie…

Bien sûr, on est dans un rallye assez haut de gamme, l’évènement a son propre médecin, ses propres mécanos qui passent leurs nuits à refaire les autos à neuf, et bien entendu son propre transport e bagages qui vous apporte tout à l’hôtel le soir, on n’est pas là pour encombrer ces bijoux d’autos avec des valises peu pratiques et à vrai dure pas toujours esthétiques, son propre camion balai avec le plateau pour emmener une auto en panne au bout de l’étape pour réparation.

 

LA STRADA…

Le prix est de 7400 euro pour une auto et deux personnes.

Certes cela ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval mais vu les prestations offertes est un prix intéressant.

Il inclut beaucoup de choses…  7 nuits dans des hôtels hauts de gamme, tous les repas, la sécurité médicale dirigée par le Docteur Dahlet, l’assistance mécanique (1 voiture et 1 camion-balai), l’assurance confort, avec le transport de vos bagages d’un hôtel à l’autre, le road-book, les cartes, les carnets de bord, la table des moyennes, les numéros de course, plaques rallye, chronos, classements….

Le prix inclut bien sûr le gardiennage et la sécurité des parcs de stationnement de vos véhicules, les  assurances s’ajoutant aux vôtres, les cadeaux, la soirée de remise des prix.

On peut aussi venir chercher votre auto et la ramener  chez vous, à Paris, Lille, Grenoble, Lyon, Dijon Rouen, Nice, Marseille, Bordeaux, Anvers, Genève ou d’autres lieux à définir.

Il ya évidement des options à prix promotionnels sur l’hôtel de Florence si l’on arrive à l’avance, il ya une option « suite » pour ceux qui en ont les moyens, on peur même être seul, ce qui est toujours dommage dans la vie et en particulier dans la lumière de la Dolce Vita !

Infos www.sableschauds.com

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ORGANISATION/PEUGEOT SPORT

 

Important : Il n’y aura que quarante équipages autorisés au départ. Ceci parce que les très beaux hôtels, parfois les palaces choisis par l’organisateur n’ont pas assez de chambres pour aller au-delà.

Il va donc de soi qu’il ya intérêt à se dépêcher pour l’inscription.

C’est un rallye unique en Toscane…

En 2015, ce sera ailleurs…

 

 

 

 

 

 

 

 

Sport

About Author

jeanlouis