LES ARDENNES BELGES SOUS LE SIGNE DES « LEGEND BOUCLES DE SPA »

 

 

BOUCLES DE SPA 2014 - -La cité thermale de Spa sera le nombril du Rallye ce week-end-© Manfred GIET

BOUCLES DE SPA 2014 – -La cité thermale de Spa sera le nombril du Rallye ce week-end-© Manfred GIET

 

Pour cette 56ème édition des « BOUCLES DE SPA », la 9ème sous l’ère « LEGEND », l’organisateur Pierre DELETTRE, s’estime heureux, compte tenu du contexte économique, de pouvoir à nouveau présenter un plateau de quelques 240 équipages qui traditionnellement frapperont le week-end prochain les 3 coups de la saison belge des sports moteur.

Depuis quelques années en effet, l’organisateur confronté aux arcanes des différents pouvoirs publics afin de mettre son épreuve sur pied, parvient « in fine » non seulement à jongler pour présenter un parcours digne du renom de cette épreuve tout en sauvegardant son caractère « légendaire ».

 

Et si cette année l’épreuve s’expatriera partiellement du côté de la petite cité ardennaise de Bastogne, connue pour avoir été en plein cœur de la Bataille des Ardennes durant le seconde guerre mondiale, le parcours n’en sera pas nouveau pour la cause.

 

LEGEND BOUCLES SPA   Pierre Delettre  Avec mrs Dewilde et Luw.

LEGEND BOUCLES SPA Pierre Delettre Avec mrs Dewilde et Luw.

 

En 1983, Alphonse DELETTRE, le père de l’actuel organisateur Pierre DELETTE avait déjà fait un détour unique par la région bastognarde lors d’une épreuve particulièrement enneigée à l’époque.

De neige par contre, il n’en sera à priori pas question cette année, ce qui enlèvera peut-être la petite touche qui en a fait un ingrédient essentiel dans le passé lorsque le parcours était recouvert de poudreuse.

 

NOUVEAUTÉS

BOUCLES DE SPA 2014 - La MG Metro 6R4de Marc Duez et qu'il aura l'occasion de reprendre en mains-© Manfred GIET

BOUCLES DE SPA 2014 – La MG Metro 6R4de Marc Duez et qu’il aura l’occasion de reprendre en mains-© Manfred GIET

 

Si comme les années précédentes le parcours restera secret jusqu’au moment du départ le samedi matin à 8 H 30 et que le centre névralgique restera cantonné au centre de la cité thermale de Spa, ce que l’on sait pour l’instant c’est que les 18 ES (épreuves spéciales) figurant au programme seront chronométrées sur une longueur totale de 166 Km dont deux nouveaux tronçons en région bastognarde et à parcourir deux fois.

Bien évidemment figurera toujours au programme, la spéciale piège qui tout au long de ce demi siècle d’existence a fait la réputation des « Boucles », à savoir :

La fameuse spéciale de  La Clémentine » sur les hauteurs boisées spadoises, véritable haut-lieu de l’épreuve.

Outre une étape dite « show » , l’épreuve de cette année s’est vue inclure une spéciale « power stage » durant laquelle les pénalités encourues seront doublées dans le but de provoquer plus de suspense en fin d’épreuve.

Autre nouveauté en 2014:

La répartition des concurrents et classements en 3 catégories: une catégorie « CLASSIC » où les concurrents évolueront à une vitesse moyenne de régularité de 60 Km/h, devenant de la sorte un vrai challenge sportif, une catégorie « LEGEND » où la moyenne reste fixée à 80 Km/h et finalement une nouvelle catégorie « DEMO » réservée aux voitures de groupe B et désormais interdite par la FIA et qui verra en démonstration un total de sept bolides survitaminés tels que la PEUGEOT 205 T16, la FORD RS 200, la LANCIA DELTA S4, la MG METRO 6R4, l’AUDI QUATTRO SPORT S1 etc… et auxquels s’adjoindront des anciennes Groupes A, comme des FORD SIERRA COSWORTH, BMW M3 ou TOYOTA CELICA 4WD qui devront en outre se présenter dans leur livrée d’époque, pour le plus grand bonheur des spectateurs.

 

PLATEAU DE RÉFÉRENCE

BOUCLES DE SPA 2014 - J-P Van de Wauwer et Fred Bouvy-© Manfred GIET

BOUCLES DE SPA 2014 – J-P Van de Wauwer et Fred Bouvy-© Manfred GIET

 

Parmi les quelques 240 engagés, on retrouve tout ce qui a nom et rang dans ce type d’épreuve avec bien entendu la majorité de l’élite belge d’hier et d’aujourdhui.

Au vu des forces en présence, beaucoup d’organisateurs d’épreuves de rallyes contemporains serait fiers de pouvoir présenter une telle brochette de pilotes à leur affiche.

En effet, ce n’est pas tous les jours que l’on croise des Charles Chavan (Porsche), Bruno Thiry (Alfa Romeo GTV), Jean-Pierre Van de Wauwer (Lancia), Pascal Gaban (Porsche), Grégoire de Mévius (Porsche), Freddy Loix (Opel), Marc Timmers (Opel), Bernard Munster (Porsche), Marc Duez (MG Metro), Fred Bouvy (Ford), Christian Kelders (Ford), Christian Delferrier (Mini), François Duval (Ford), Jean-Michel et Maxime Martin (Porsche), Xavier Maassen (Chrysler),Patrick Snijers (Ford), André Ransy (Daf) ou Jean-Pierre Mondron (Porsche) ou le patron de l’écurie Citroën en WRC, Yves Matton naturellement au volant d’une Citroën, tous réunis sur des spéciales de rallye.

Et à tout ce beau monde, il faut encore ajouter au rayon « étrangers » l’Ecossais Alister Mc RAE (Ford), les Français Alain Deveza (Porsche), Luc Lagier (Porsche), Jean-François Mourgues (Opel) et l’ex-pilote F1, Franck Montagny (Peugeot), les Hollandais Kevin Abbring (VW) et Maurice Bergsteijn (Opel), l’Allemand « THOMBA » (Audi Quattro), le Monégasque Daniel Elena,  co-pilote d’Yves Matton,ainsi que l’invité de marque, l’Irlandais Paddy Hopkirk et valeureux octogénaire qui viendra soutenir l’équipage belge sur Mini Cooper S de Xavier Daffe-Christian Delferrier pour fêter le 50ème anniversaire de sa victoire sur Mini Cooper au Monte-Carlo.

Avec une telle affiche, cette 56ème édition des « BOUCLES DE SPA » sera indéniablement à nouveau une grande fête du rallye pour tous les passionnés dès le vendredi 14 février, avec le traditionnel contrôle technique et la séance d’autographes, à laquelle participera aussi le N°1 du Team Hyundai en WRC, le régional Thierry Neuville, avant l’entame du plat de résistance dès le samedi 15 février à 8 H 30 du matin.

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

 

 

Sport

About Author

gilles