MOTOGP 2014 : ENFIN, ON ROULE ! MARQUEZ DEVANT

MARC MARQUEZ DEJA EN FORME

MARC MARQUEZ DEJA EN FORME

 

Des mois et des mois d’attente depuis le dernier GP disputé il y a un siècle, celui de Valence en novembre 2013 et ses premiers essais des motos 2014, puis plus rien jusqu’à ce début février où les MotoGP se retrouvent en Malaisie, à Sepang.

La première séance n’est évidemment qu’une tendance, un tout petit indice mais elle dit quand même quels constructeurs ont d’entrée sorti une moto qui marche, ou les pilotes qui sont tout de suite dans le bain.

 

DES TEMPS D’ESPOIR OU DE DESESPOIR…

 

VALENTINO ROSSI OUVRE FORT DES LA PREMIERE SEANCE!

VALENTINO ROSSI OUVRE FORT DES LA PREMIERE SEANCE!

 

Le communiqué officiel du MotoGP rappelle que ce test de Sepang «  permet d’observer pour la première fois toutes les motos de la grille équipées de la centrale électronique ECU officielle du MotoGP™. Pour rappel, les prototypes Factory utiliseront cette année cet ECU avec leurs propres logiciels et un maximum de 20 litres de carburant par course alors que les machines inscrites en catégorie Open utiliseront le logiciel ECU fourni par Dorna et pourront embarquer jusqu’à 24 litres de carburant. Tous les teams de la grille MotoGP™ 2014 sont présents cette semaine à Sepang, à l’exception de IodaRacing, qui devrait néanmoins rejoindre la Malaisie à la fin du mois pour le second Test Officiel. »

En ce premier jour, Honda a un bonheur et une déception… Les motos officielles marchent bien, Marquez est meilleur temps et Pedrosa trois.

En revanche les Production Racers RCV 1000 R sont carrément à la ramasse.

Hayden est à trois secondes de Marquez!

Hors , Nakamato, le boss du HCR, qui avait fort bien vendu sa moto, en com et en dollars, avait annoncé des différences royales de 0,3 secondes avec les motos d’usine et ce  sous le contrôle de Stoner lui-même ! (Qui testait les motos l’an dernier, et oui quand on est jeune, surdoué, milliardaire et qu’on totalement raté sa reconversion dans la course auto, on s’emmerde un peu alors on reprend du service…).

En revanche, chez Yamaha on jubile.

 

ENTREE EN PISTE EN FANFARE POUR ALEIX ESPARGARO

ENTREE EN PISTE EN FANFARE POUR ALEIX ESPARGARO

 

D’abord, on l’a écrit sur autonewsinfo, la marque croûle sous les sponsors, entre autres FIAT, qui a été sur les motos de Lorenzo et Rossi à la grande époque.

Ensuite, Yamaha obtient de beaux résultats à Sepang.

Rossi deuxième temps, Lorenzo quatre et l’on décroche aussi le ponpon en « Open », on rappelle que pour satisfaire cette demande de la Dorna, Honda a construit une nouvelle moto, Yamaha loue des M1 d’abord passées par l’écurie officielle et l’année d’après chez Tech3…

Bref, la récup, chez Yamaha, ça marche, Aleix Espargaro, qui avait dit il ya quelques temps que dans cette catégorie « low cost » Open, Yamaha était devant Honda ne s’est pas trompé.

On rappelle qu’Alex Espargaro a été l’homme du CRT en 2013 sur une ART Aprilia du team Aspar, et qu’il court cette année chez Forward sur ces Yamaha Open.

Ce qui est drôle aussi, c’est qu’il a dit aussi avant Sepang qu’il voulait battre son frère Pol, qui lui roule chez Tech3,  avec cette précision, « battre son propre frère est une victoire double… » et pour l’instant c’est le cas, il est septième temps derrière Marquez, Rossi, Pedrosa, Lorenzo, Bautista et Bradl.

Les deux Tech3 sont derrière !

Chez Ducati, mitigé, seul Iannone réussit un huitième temps à1,5 seconde de Marquez, Dovizioso, Crutchlow et les autres naviguent à deux secondes cinq…

 

ANDREA DOVIZIOSO

ANDREA DOVIZIOSO

 

On sait que la marque hésite à faire rouler toutes ses motos, officielles ou privés en Open, on vérifiera justement à Sepang si la supériorité de l’électronique « maison » Ducati est assez convaincante pour laisser la seule moto d’Hernandez en Open ou bien si tout le monde y va, avec les avantages concédés par le règlement sur l’essence embarquée en GP et le nombre de moteurs attribués à l’année.

Une dernière info, De Puniet a roulé sur la nouvelle Suzuki de GP, qui en est vraiment encore au stade du déverminage, on vient seulement de décider de changer de centrale électronique pour tester la Magneti Marelli fournie par la Dorna, et on est à un temps assez peu intéressant de 3,6 secondes derrière Marquez…

C’est sûr qu’il ya du boulot à faire !

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS MOTOGP

 

Les premiers chronos…

1 MARQUEZ, Marc Repsol Honda Team 2:00.286

2 ROSSI, Valentino Yamaha Factory Racing 2:00.804

3 PEDROSA, Dani Repsol Honda Team 2:00.906 

4 LORENZO, Jorge Yamaha Factory Racing 2:01.082 

5 BAUTISTA, Alvaro GO&FUN Honda Gresini 2:01.240

6 BRADL, Stefan LCR Honda MotoGP 2:01.320

7 ESPARGARO, Aleix NGM Mobile Forward Racing 2:01.419

8 IANNONE, Andrea Pramac Racing 2:01.538

9 ESPARGARO, Pol Monster Yamaha Tech 3 2:01.634

10 SMITH, Bradley Monster Yamaha Tech 3 2:01.876

11 EDWARDS, Colin NGM Mobile Forward Racing 2:02.483

12 DOVIZIOSO, Andrea Ducati Team 2:02.497

13 PIRRO, Michele Ducati Test Team 2:02.552

14 CRUTCHLOW, Cal Ducati Team 2:02.860

15 HERNANDEZ, Yonny Energy T.I. Pramac Racing 2:02.891

16 NAKASUGA, Katsuyuki Yamaha Factory Test Team 2:03.126 

17 HAYDEN, Nicky Drive M7 Aspar 2:03.319 3.033 0.193 53 / 56

18 AOYAMA, Hiroshi Drive M7 Aspar 2:03.328

19 DE PUNIET, Randy Suzuki Test Team 2:03.893

20 AKIYOSHI, Kosuke HRC Test Team 2:04.267

21 REDDING, Scott GO&FUN Honda Gresini 2:04.431

22 BARBERA, Hector Avintia Racing 2:04.922

23 DI MEGLIO, Mike Avintia Racing 2:05.825

24 PARKES, Broc Paul Bird Motorport 2:05.889

25 LAVERTY, Michael Paul Bird Motorsport 2:06.070

26 ABRAHAM, Karel Cardion AB Motoracing 2:06.755

 

 

 

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis