MOTO. LA FFM S’EMPARE DU DOSSIER ENDURANCE

 

 

FFM  - 100 ANS DE PASSION logo

 

MOTO. LA FFM S’EMPARE DU DOSSIER ENDURANCE

 

Dans le but de relancer la discipline qu’est l’endurance au plus haut niveau et notamment ses deux épreuves phares, toutes deux qui se déroulent en France, d’une part les 24 Heures du Mans Moto mais également le Bol d’Or, la FFM (Fédération Française de Motocyclisme) et son dynamique Président Jacques Bolle, afin d’assurer son avenir dans l’hexagone, ont créé au printemps 2013, un Groupe de travail.

 

 FFM-2014-CONFERENCE-rapport-endurance-4-fevrier-a-PARIS


FFM-2014-CONFERENCE-rapport-endurance-4-fevrier-a-PARIS

 

Lequel composé de trois éminents spécialistes, Claude Michy – le promoteur du GP de France de vitesse Moto – Jean Marc Desnues, ancien directeur  de l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) devenu depuis membre de la FFM et de la FIM et Paul Duparc de cette même FIM (Fédération Internationale Motocycliste), ont rendu ce mardi 4 février 2014, leurs conclusions.

C’est la raison pour laquelle se tenait ce matin au siège de la FFM à Paris, une conférence de presse présentant les analyses et réflexions du groupe de travail mis en place par la Fédération à propos de l’endurance moto.

 

FFM-2014-Conférence-Endurance-le-mardi-4-fevrier-Le-Président-Jacques-BOLLE.

FFM-2014-Conférence-Endurance-le-mardi-4-fevrier-Le-Président-Jacques-BOLLE.

 

Jacques Bolle, Président de la Fédération Française de Motocyclisme, Claude Michy, Président de PHA et Jean-Marc Desnues, Vice-Président de la FFM et représentant la Fédération Internationale de Motocyclisme, nous ont donc présenté ce rapport en partenariat avec Sophie Casasnovas, Présidente de Larivière Organisation qui représentait le Bol d’Or et Frédéric Lénart, Directeur Général de l’Automobile Club de l’Ouest pour les 24 Heures du Mans Motos.

La diminution des coûts, la nécessité de trouver de nouveaux organisateurs, l’accueil et l’animation pour le public, l’adoption d’une réglementation commune Endurance – Superbike proche des motos de série et la création d’un Championnat du Monde Pilote, ont notamment été évoqués.

Suite à ces suggestions, l’ACO, organisateur des 24 Heures Moto et les Editions LARIVIERE, organisatrice du Bol d’Or, ont donné leur point de vue, mettant notamment en avant la nécessité d’offrir de meilleures prestations et services au public, tout en conservant un équilibre financier indispensable.

Le débat s’est poursuivi avec la soixantaine de personnes (journalistes, importateurs, teams managers) présentes qui n’ont pas hésité à faire leurs remarques et propositions suite à ce rapport.

 

FFM-2014-Conférence-Endurance-le-mardi-4-fevrier-Le Président de la FFM Jacques-BOLLE

FFM-2014-Conférence-Endurance-le-mardi-4-fevrier-Le Président de la FFM Jacques-BOLLE

 

Remerciant les participants et différents intervenants, Jacques Bolle, a indiqué :

« Certes l’endurance est une spécificité Française avec ses deux épreuves reines que sont le Bol d’Or, né en 1922 et les 24 Heures du Mans motos, créées en 1978 mais ces dernières années, la discipline a marqué le pas et perdu une grande partie de son public. C’est la raison pour laquelle,  la FFM  a mis en place ce groupe de travail  composé de trois experts et ce afin d’étudier les raisons et les motifs de cette désaffection.  Car la constatation est indéniable, la tendance est effectivement à la baisse depuis plusieurs années. »

 

FFM-2014-Conférence-Endurance-le-mardi-4-fevrier-Jean-Marc-DESNUES.

FFM-2014-Conférence-Endurance-le-mardi-4-fevrier-Jean-Marc-DESNUES.

 

Prenant à son tour la parole, Jean Marc Desnues, a expliqué :

« Le 1er objectif a été de tenter de comprendre  les causes de ce fléchissement. Nous avons étudié tous les aspects (Sécurité-accueil-promotion- restauration-calendrier-concurrence du MoroGP) avant d’aboutir à une analyse générale et une conclusion en 38  propositions. Le but étant naturellement de permettre aux organisateurs de redresser la barre. »

 

FFM-2014-Conférence-Endurance-le-mardi-4-fevrier-Claude-MICHY

FFM-2014-Conférence-Endurance-le-mardi-4-fevrier-Claude-MICHY

 

De son côté Claude Michy, promoteur du Grand Prix de France Moto, précisait :

« De toute façon, être organisateur, c’est un vrai chemin de croix ! En participant à ce groupe de travail, le but était d’apporter un peu d’expérience et ma réflexion car le sport moto est un tout. On a donné nos idées après avoir étudié le dossier et rencontré tous les acteurs. Le but étant d’assurer l’avenir de l’endurance, en mettant de coté l’égo de chacun, en acceptant  des avis différents.  Le but étant essentiellement et en priorité de  redonner de l’attractivité à l’endurance. »

 

FFM - Le logo ENDURANCE BO 24 Heures du MANS

 

 

Rappelons que cette année, outre le Bol et les 24 Heures du Mans, le calendrier du Championnat du monde 2014, comprendra trois autres épreuves, à Oschersleben en Allemagne, à Suzuka au Japon et à Doha au Qatar.

Selon Jean Marc Desnues, la FIM  qui depuis 2007 assume le rôle de coordinateur, recherche encore pour le futur deux nouvelles épreuves, considérant que sept manches seraient l’idéal pour un Championnat mondial.

 

FFM-2014-Conférence-Endurance-le-mardi-4-fevrier-Sophie-CASASNOVAS.

FFM-2014-Conférence-Endurance-le-mardi-4-fevrier-Sophie-CASASNOVAS.

 

Pour sa part, Sophie Casanovas des Editions Lariviére, qui édite notamment le magazine Moto Revue et organisatrice du célébre Bol d’Or, confiait :

« Cette analyse est une très bonne  source de réflexion. Nous allons bien sûr nous en servir et nous appuyer sur ces propositions. »

 

FFM-2014-Conférence-Endurance-le-mardi-4-fevrier- Frédéric LENART de l'ACO organisateur des 24 H du Mans Motos

FFM-2014-Conférence-Endurance-le-mardi-4-fevrier- Frédéric LENART de l’ACO organisateur des 24 H du Mans Motos

 

Frédéric Lénart de l’ACO (24H du Mans) enchainait :

« Nous remercions la FFM de sa démarche, laquelle  a permis de rassembler de bonnes idées après un travail sérieux et en profondeur. Tout est pris en compte dans ce rapport. Le but étant de développer l’endurance et pas de supprimer nos épreuves. »

Et il concluait :

« D’ailleurs après une fréquentation en baisse en 2012, 66000 spectateurs contre 92000 en 2010, le public était un peu plus important en 2013 avec 70000 spectateurs. »

Preuve que l’endurance, a, malgré une période difficile, encore un bel avenir.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : FFM – Max MALKA et autonewsinfo.com 

 

 FFM-2014-Conférence-Endurance-le-mardi-4-fevrier-Les-intervenants-Jean-Marc-DESNUES-Claude-MICHY-Jacques-BOLLE-Sophie-CASASNOVAS-Frederic LENART


FFM-2014-Conférence-Endurance-le-mardi-4-fevrier-Les-intervenants-Jean-Marc-DESNUES-Claude-MICHY-Jacques-BOLLE-Sophie-CASASNOVAS-Frederic LENART. TOUS trés motivés par le renouveau de la discipline souhaitée par la FFM

Sport

About Author

gilles