TROPHEE ANDROS : LE RUGBYMAN AURELIEN ROUGERIE EN PISTE A SUPERBESSE

 

 

 TROPHEE-ANDROS-2014-AURELIEN-ROUGERIE


TROPHEE-ANDROS-2014-AURELIEN-ROUGERIE

 

Aurélien ROUGERIE sera en piste ce samedi 1er février 2014, pour la finale du Trophée Andros qui se dispute à Super Besse Le rugbyman a été invité à rouler dans la série des véhicules électriques où il pilotera celle qui porte les couleurs ERDF.

Après Tomer Sisley (alias Largo Winch), Pascal Olmeta (l’ancien gardien de but de l’OM), Thibaut Pinot (l’espoir du cyclisme de la FDJ), Alain Bernard (triple médaillé en natation), Benoît Tréluyer (vainqueur des 24 Heures du Mans et Champion du monde d’endurance 2012), c’est maintenant au tour du capitaine de l’ASM Rugby, le club de Clermont Ferrand, Aurélien Rougerie, de participer pour la toute 1ère  fois au Trophée Andros Electrique.

Il pilotera donc l’ERDF sur le magnifique circuit de glace de Super Besse.

En tant que rookie, Aurélien a eu l’opportunité de fouler la piste dès hier vendredi, et ce, afin de prendre ses marques et de s’habituer au pilotage de son bolide sous l’œil attentif de ses coachs, Nathanaël Berthon qui conduit la Pilot et Louis Gervoson, l’ALD Automotive.

TROPHEE-ANDROS-2014-SUPER-BESSE-Aurelien-ROUGERIE

TROPHEE-ANDROS-2014-SUPER-BESSE-Aurelien-ROUGERIE

 

Après quelques tours de piste, Aurélien qui joue en plus à domicile, confiait :

« C’est une grande première pour moi de rouler sur une surface glacée. La pression que je ressens est une pression positive. Je viens pour prendre avant tout beaucoup de plaisir et après ces premiers tours, c’est déjà le cas. Les sensations sont géniales. C’est très différent d’une thermique. En électrique il est important de doser l’accélération car la puissance est immédiate. Je suis agréablement surpris par la performance. L’absence de bruit est surprenant au début mais finalement on s’y fait immédiatement. Entendre le bruit des pneus sur la glace est assez sympa. Merci à toute l’organisation ainsi qu’à Nathanaël Berthon et Louis Gervoson pour leurs précieux conseils. Tout cela promet une belle course. »

Il a  beaucoup neigé depuis mercredi et en plus il fait froisd, très froid.

Ce qui n’est pas pour déplaire à l’organisateur Claude Michy et au promoteur du Trophée Andros, Max Mamers.

Tous deux, bien inquiets, en début de semaine du manque d’enneigement et du redoux.

Hélas ce n’est pas le cas de St Dyé, contraint pour la seconde fois en trois semaines, d’annuler sa course… initialement programmée il y a deux semaines, faute de neige et de nouveau dans l’obligation de récidiver la semaine prochaine car il n’y a pas de neige et il pleut dans les Vosges !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN

 

TROPHEE-ANDROS-2014-AURELIEN-ROUGERIE-et-NATHANAEL-BERTHON

TROPHEE-ANDROS-2014-AURELIEN-ROUGERIE-et-NATHANAEL-BERTHON

Trophée Andros

About Author

gilles