F1 BERNIE ECCESTONE EN COLERE APRES LES PREMIERS ESSAIS DE JEREZ…

 

 

FIA REMISE DES PRIX Ve,ndredi 6 Decembre 2013 a PARIS - BERNIE ECCLESTONE et JEAN TODT

 

 

 

Jamais avare d’un commentaire au vitriol, le grand  » manitou  » des Grands Prix Bernie Ecclestone se marre à propos des premiers essais plutôt rocambolesques et mouvementés des nouvelles monoplaces de F1 dans leur dernière version 2014 et apparues cette semaine, lors des tout 1ers essais d’avant-saison sur la piste Andalouse de Jerez de la Frontera, au  sud de Séville.

Tout le monde sait pertinemment que  » l’homme fort  » des GP,  s’est longtemps opposé à la nouvelle réglementation décidée par la FIA, et ce, en accord avec les Teams.

  » J’avais prédit que ce serait une farce. La FIA et les teams ont voulu ces moteurs hybrides, et voilà le résultat, ces nouvelles voitures ne font pas de bruit et les tribunes sont vides… »

On lui rétorquera tout de même que les essais privés n’ont jamais attiré la grande foule surtout lorsqu’ils se déroulent au fin fond de l’Espagne à côté de Gibraltar !!!

On notera  la mauvaise foi dont  » Mister  » Bernie Ecclestone est parfois coutumier, car il n’était pas présent à Jerez où reconnaissons-le, la « Alonso mania » a malgré tout fait déplacer  environ 10.000 spectateurs le dernier jour.

Ce qui en soit est pas si mal, vue la situation de la piste Andalouse, loin de toute grande amélioration…

 

BERNIE-ECCLESTONE en COLERE...

BERNIE-ECCLESTONE en COLERE…

 

Le grand argentier de la F1, actuellement inquiété par la justice pour corruption dans la vente des droits des Grands Prix, estime néanmoins que les constructeurs – les motoristes –  ont franchement bien du souci à se faire :

« S’ils veulent de ces nouvelles technologies, qu’ils aillent au Mans. Faire de la course à l’économie parce qu’on ne dispose que de 100 kg d’essence pour pouvoir couvrir et  accomplir la distance d’un Grand Prix, ce n’est pas de la F1. Si Mercedes souhaite économiser du carburant, il ne faut pas se rendre à Jerez avec 25 semi-remorques… »

Bref et comme on le constate, à 83 ans, Bernie n’a pas sa langue dans sa poche et comme d’habitude, il ne se gène pas pour dire tout haut et clamer bien fort ce qu’il pense !

 

Gilles GAIGNAULT

Photo : FIA et Bernard BAKALIAN

Sport

About Author

gilles