F1. MICHAEL SCHUMACHER EN PHASE DE REVEIL AU CHU DE GRENOBLE

 

 

 

SABINE KEHM et SCHUMI - Photo Bernard ASSET.

SABINE KEHM et SCHUMI – Photo Bernard ASSET.

 

Sabine Kehm, attachée de presse et porte-parole de Michael Schumacher, a confirmé ce jeudi ce que de multiples rumeurs laissaient entendre en Alemagne, ces derniers jours.

A savoir que l’équipe médicale qui soigne  le Champion automobile Allemand au CHU de Grenoble a bien procédé aux premières étapes du réveil de Schumi, lequel se trouve depuis son admission le dimanche 29 décembre en fin de martinée, placé en coma artificiel.

« Les sédatifs administrés ont été diminués afin d’entamer un processus de réveil qui sera très long. »

Initialement, il était clairement convenu entre toutes les parties intéressées – la famille, les médecins et les avocats ? – de ne faire part de cette information médicale que lorsque ce processus serait initié.

Et dans le but de protéger la famille de harcèlements médiatiques.

Et, le communiqué ‘’ officiel ‘’ publié par Sabine Kehm, conclut :

« Nous ne donnerons aucun renseignement sur les étapes intermédiaires »

Le moins que l’on puisse dire de nouveau, c’est quand même que la teneur de son communiqué laconique, n’a franchement rien de rassurant…

Rappelons les propos du Professeur Jean-Marc Orgogozo  – notre article en lien –  directeur de la Fédération des neurosciences et professeur de neurologie à l’université de Bordeaux où il dirige le pôle des neurosciences cliniques au CHU de Bordeaux.

« L’équipe voit tout de suite si les conditions sont réunies ou pas. Si la pression intracrânienne s’affole avec la fin de la sédation, il faudra replonger aussitôt le patient dans le sommeil. »

Depuis un mois, plusieurs éléments font pencher de nombreux spécialistes et experts internationaux pour un pronostic inquiétant.

Michael Schumacher a  effectivement plus de 40 ans – 45 ans depuis le 3 janvier dernier – âge auquel la récupération neurologique est toujours beaucoup plus difficile.

D’autre part, les lésions constatées après son accident étaient jugées très graves et surtout multiples.

Enfin, le coma artificiel aura duré plus de quatre semaines, ce qui obère les chances d’une bonne récupération.

 

Gilles GAIGNAULT

Photo : Bernard ASSET

NOTRE ARTICLE ENTRETIEN AVEC LE PROFESSEUR ORGOGOZO

 http://www.autonewsinfo.com/2014/01/22/f1-michael-schumacher-son-etat-stable-devient-malgre-tout-inquietant-113799.html

F1

About Author

gilles