24 HEURES DE DAYTONA. BELLE PERFORMANCE DE L’ORECA DU TEAM PICKETT MUSCLE MILK

 

 

 24 HEURES DE DAYTONA 2014 ORECA -NISSAN du Team PICKETT MUSCLE MILK.


24 HEURES DE DAYTONA 2014 ORECA -NISSAN du Team PICKETT MUSCLE MILK.

 

En 2000, avec la Dodge Viper GTS-R, ORECA était devenu le premier team français à remporter les 24 Heures de Daytona. Il s’agit d’ailleurs d’un exploit toujours unique.

Présent pour la première fois au départ de l’épreuve floridienne en tant que constructeur, ORECA a signé une autre première ce week-end.

 

24-HEURES-DE-DAYTONA-2014-ORECA-NISSAN-Team-PICKETT-MUSCLE-MILK

24-HEURES-DE-DAYTONA-2014-ORECA-NISSAN-Team-PICKETT-MUSCLE-MILK

 

Fort de la cinquième place du Muscle Milk Pickett Racing avec la ORECA 03, ORECA a signé la meilleure performance d’un constructeur français aux 24 Heures de Daytona !

A l’occasion du coup d’envoi du Tudor United SportsCar Championship, le nouveau championnat américain d’endurance, dix châssis ORECA étaient en piste :

Une ORECA 03 LM P2 engagée par Muscle Milk Pickett Racing dans la catégorie reine, et neuf ORECA- FLM09 alignées en « Prototype Challenge ».

 

 24 HEURES DE DAYTONA 2014 - ORECA NISSAN du Team PICKETT MUSCLE MILK.


24 HEURES DE DAYTONA 2014 – ORECA NISSAN du Team PICKETT MUSCLE MILK.

 

Auteur d’une solide prestation, Muscle Milk Pickett Racing s’est classé cinquième du général avec le trio Graf-Luhr-Pickett, et premier des LMP2.

Triple Champion « PC » en titre, CORE autosport a remporté la catégorie avec le quatuor Bennett-Braun-Gue-Wilkins. L’équipe obtient une belle neuvième place « scratch » pour la première épreuve de 24 heures de la ORECA-FLM09.

Le service compétition-client d’ORECA a donc bien lancé sa saison 2014.

 

24-HEURES-DU-MANS-Hugues-De-Chaunac-Photo-autonewsinfo.

24-HEURES-DU-MANS-Hugues-De-Chaunac-Photo-autonewsinfo.

 

Hugues de Chaunac l’explique et savoure ce résultat synonyme de boost pour les prochaines courses, en Amérique, en Europe, au niveau mondial… et peut-être même en Asie.

« Ce retour aux 24 Heures de Daytona, nous l’attendions. Ce n’est un secret pour personne, les Etats-Unis ont une place à part dans le cœur ORECA et notamment la Floride. Avec Dodge et la Viper, nous avions écrit un superbe chapitre de notre histoire sur ce célèbre banking. Revenir sur ce circuit en tant que constructeur, alors que nous sommes encore aujourd’hui la seule équipe française à s’y être imposée, c’était forcément particulier. Ça l’était d’autant plus que notre ORECA 03 était engagée par le double champion American Le Mans Series en titre et que nous nous devions d’être à la hauteur. Ça l’était d’autant plus que cette édition 2014 marquait le début d’une nouvelle ère avec le lancement de ce nouveau championnat américain, plein de promesses pour l’avenir. Au cours de ces quelques jours, le passé a donc côtoyé le présent et l’avenir. Notre Viper était là, au cœur du circuit, dans le même état qu’en 2000 sur la victory lane. La revoir, alors que d’autres Viper étaient en piste, c’était quelque chose ! Surtout que plusieurs membres de notre service compétition-client actuel étaient déjà présents lors de notre succès.

Il ajoute:

« La ORECA 03 avait déjà bouclé une épreuve de 24 heures, mais Daytona est une épreuve particulière et il s’agissait par conséquent d’un nouveau révélateur. Muscle Milk Pickett Racing a réalisé une très belle prestation alors que le team avait effectué son premier roulage il y a seulement moins d’un mois. Un temps, j’avoue avoir même envisagé le podium, quand l’équipe est revenue dans le tour. Ce n’était pas simple face aux Daytona Prototypes, mais les trois pilotes (Klaus Graf, Lucas Luhr et Alex Brundle) ont été solides et ils terminent d’ailleurs premiers parmi les LM P2 présentes. Cela montre toutes les qualités de ce team, en stratégie et exploitation, et de l’équipage. Bravo à eux pour cette cinquième place finale. Je pense que nous pouvons tous la savourer.

Avant de prèciser:

« Ce Top 5 est le meilleur résultat d’un constructeur français aux 24 Heures de Daytona, et nous en sommes heureux. Cette performance est complétée par les ORECA-FLM09 qui composent la catégorie Prototype Challenge. Ce prototype effectuait sa première compétition de 24 heures et deux d’entre elles figurent dans le Top 10 général. C’est la preuve que ce prototype peut concourir partout et ce à un coût d’exploitation mesuré. Bravo à CORE autosport qui ouvre le palmarès des « PC » à Daytona, après trois titres en ALMS !

Et, Hugues de Chaunac, conclut:

« ORECA a entamé comme il se doit la saison 2014. Il s’agissait d’un premier rendez-vous important et ces premiers pas de la ORECA 03 avec Muscle Milk Pickett Racing sont intéressants. Et motivants pour la suite ! C’est une étape vers nos prochains objectifs aux USA : remporter des épreuves au général, en tant que constructeur, telles que Sebring, Watkins Glen, Petit Le Mans et bien sur Daytona dans un peu moins de douze mois. Les prochains défis seront passionnants, et pas seulement aux Etats-Unis ! »

Une chose est sure, le partenariat entre l’équipe Américaine Pickett-Muscle Milk et ORECA, a parfaitement débuté. Quant aux écuries qui utilisent depuis plusieurs saisons déjà, les châssis ORECA FLM, elles aussi, elles sont ravies de leurs collaborations avec le constructeur .

 

Peter GRISWOLD

Photos : USCC et ORECA

 

 24-HEURES-DE-DAYTONA-2014-ORECA-Team-PICKETT-MUSCLE-MILK


24-HEURES-DE-DAYTONA-2014-ORECA-Team-PICKETT-MUSCLE-MILK

 

24-HEURES-DE-DAYTONA-2014-KLAUS-GRAF-portrait-Team-PICKETT-MUSCLE-MILK

24-HEURES-DE-DAYTONA-2014-KLAUS-GRAF-portrait-Team-PICKETT-MUSCLE-MILK

24-HEURES-DE-DAYTONA-2014-LUCAS-LUHR-portrait-Team-PICKETT-MUSCLE-MILK

24-HEURES-DE-DAYTONA-2014-LUCAS-LUHR-portrait-Team-PICKETT-MUSCLE-MILK 24-HEURES-DE-DAYTONA-2014-ALEX-BRUNDLE-portrait-Team-PICKETT-MUSCLE-MILK

24-HEURES-DE-DAYTONA-2014-ALEX-BRUNDLE-portrait-Team-PICKETT-MUSCLE-MILK

 

Sport

About Author

gilles