F1. MICHAEL SCHUMACHER, SON ETAT STABLE DEVIENT MALGRE TOUT INQUIETANT

 

 

45eme-anniversaire-projection-sur-CHU-de-GRENOBLE

Le 3 jancier derniert, 45eme-anniversaire de Michael Schumacher -Projection-sur-CHU-de-GRENOBLE- La Tronche en hommage

 

Plus de trois semaines après sa dramatique chute à ski, laquelle rappelons-le est survenue le dimanche 29 décembre 2013, à 11 Heures 07’ sur la piste Georges Mauduit de la station Savoyarde de Méribel-les-Allues, cela fait donc ce mercredi 22 janvier très exactement 24 jours, l’état de santé de Michael Schumacher toujours plongé dans un coma artificiel, au CHU de Grenoble-La Troche, reste visiblement stable.

Stable certes mais tout de même plus que préoccupant pour de nombreux Professeurs et spécialistes, lesquels s’inquiètent…

 

CHU  de Grenoble

 

Ainsi, le professeur Jean-Marc Orgogozo, directeur de la Fédération des neurosciences et professeur de neurologie à l’université de Bordeaux, interrogé par nos confrères du magazine Le Point, sur la situation actuelle de l’état de santé de Michael Schumacher, le Professeur considère que le temps qui passe n’est pas favorable  et joue contre un retour à la vie de Schumi.

Indiquant :

« Malheureusement, le temps joue contre l’espoir. »

Avant de préciser :

«  Chaque jour et surtout chaque semaine qui passe diminuent les chances de voir la situation s’améliorer. En pratique, lors d’un traumatisme fermé, le cerveau cogne à l’intérieur d’une boîte crânienne, qui est très rigide. En réaction à ces chocs, il gonfle et développe des hémorragies, ce qui augmente les compressions. C’est pour faire de la place que les neurochirurgiens interviennent. »

Le professeur, avoue que la situation de Michael Schumacher aurait dû s’améliorer de façon immédiate, du moins rapide.

Expliquant que dans le cas contraire,

  « Cela indique que les lésions sont importantes et diffuses et qu’elles ont de faibles chances de régresser. »

Et d’ajouter :

« Je peux juste dire qu’il est indispensable de tenter de réveiller les accidents au bout d’un certain temps, sinon il n’y a plus d’espoir »

Et, l’éminent Professeur Orgogozo de conclure :

 « Si rien de franchement positif ne s’est produit pendant les trois premières semaines, cela devient plutôt inquiétant. Il faut aussi savoir que le pronostic des traumatismes crâniens avec lésions diffuses est mauvais, quoi qu’on fasse. L’âge aussi joue un rôle dans les possibilités de récupération après ce type d’accident car elles commencent à diminuer à partir de 30 ans. Bref, que Michael Schumacher – qui vient d’avoir 45 ans le 3 janvier –  récupère sans séquelles serait un peu inespéré, mais ce n’est toujours pas impossible. »

Quoiqu’il en soit, d’autres sommités de la médecine qui s’expriment un peu partout dans le monde, considèrent qu’au bout de trois semaines, le diagnostic peut-être considéré comme extrêmement inquiétant, laissant hélas supposer des lésions irréversibles…

A condition que  sorti du coma artificiel, Michael soit en état de vivre ! Et ne demeure pas dans le coma à vie

Ce que redoute le magazine Allemand Focus qui lâche :

« Michael Schumacher pourrait rester dans le coma à vie ».

On rappellera malheureusement que plusieurs sportifs de renom ont vécus ou vivent encore ainsi.

Ainsi le footballeur Jean Pierre Adams depuis le 17 mars 1982 !

Et les motards, comme le pistard Alain Terras resté sept années dans le coma avant de rejoindre le royaume des anges en 1989, ou le pilote du Paris-Dakar, Jean Michel Baron, lui aussi aujourd’hui décédé mais qui est resté dans le coma, prés de vingt cinq ans entre le 11 janvier 1986 et le 2 septembre 2010!

Tout comme un autre motard du Dakar, Pierre Marie Poli, accidenté lui aussi sur le Dakar et qui n’est jamais  sorti du coma depuis son accident survenu du côté de Dirkou au Niger, le 3 janvier 1990…

Une chose est sure, le silence radio du corps médical du CHU de Grenoble-La Tronche et qui se relaie au chevet de l’ancien Champion, ne manque pas d’inquiéter…24 jours après l’admission de Schumi au 5ème étage dans le service neurologie

 

Gilles GAIGNAULT

Photos: Bernard BAKALIAN 

 

REVERRA -T-ON SCHUMI ?

MICHAEL-SCHUMACHER-avec-le-Professeur-SAILLANT-Jean-TODT-equipe-FERRARI-photo-Bernard-BAKALIAN

MICHAEL-SCHUMACHER-avec-le-Professeur-SAILLANT-Jean-TODT-equipe-FERRARI et Zinédine ZIDANE au GP de  France  1998  – photo-Bernard-BAKALIAN

F1

About Author

gilles