WRC 2014. AU MONTE CARLO, OGIER PREND LE COMMANDEMENT DEVANT BOUFFIER

 

 

WRC 2014  MONTE CARLO   GAP SISTERON  POLO Seb OGIER

 

Ce samedi, on se dirige tout droit vers une bagarre franco-française entre Sébastien Ogier et Bryan Bouffier, tous les deux anciens vainqueurs du Monte Carl’ en 2009 et 2010 tous deux sur une Peugeot 207 S2000 avant de connaitre le nom de ceoui qui triomphera en soirée en Principauté !

Cela nous raméne vingt ans en arriére, époque ou un duel identique avait opposé les deux champions tricolores, François Delecour et Didier Auriol. Delecour l’emportant devant …  Juha Kankunnen !

A défaut de neige, c’est l’eau et beaucoup d’eau qui a accompagné les équipages du Monte Carlo ce vendredi lors de la seconde étape autour de Gap et de Sisteron et ce avant de rallier en début de nuit la Principauté de Monaco.

Beaucoup de mouvements pour cette deuxième journée de course, ou un pourtant très brillant Bryan Bouffier, a cédé le commandement de l’épreuve, au N° 1 mondial, Champion du monde en titre, ‘ l’enfant du pays ‘ à Gap, Sébastien Ogier, très à l’aise et incisif ce vendredi  et ce après une mauvaise entame la veille et qui a tout de mêle signé quatre des cinq scratches du jour, au volant de sa VW Polo WRC

 

WRC 2014 MONTE CARLO la FORD Fiesta de Robert KUBICA vendredi apres sa sortie de route

WRC 2014 MONTE CARLO la FORD Fiesta de Robert KUBICA vendredi apres sa sortie de route

 

Une journée de vendredi également marquée par l’abandon de Robert Kubica jusqu’alors excellent troisième et qui a été victime d’une sortie de route, synonyme de retrait de la course…

Franchement dommage car l’ancien pilote de GP, s’était montré depuis deux jours jusqu’à cette faute, impérial et brillantissime parmi la meute des Seigneurs du WRC

Derrière Ogier et Bouffier, les deux meilleurs du peloton, troisièmes ce soir, les britanniques Kris Meeke et Paul Nagle, sont en position de décrocher leur premier podium en Championnat du Monde des Rallyes ce samedi en Principauté.

 

WRC 2014 MONTE CARLO GAP SISTERON DS3 de MEEKE

WRC 2014 MONTE CARLO GAP SISTERON DS3 de MEEKE

 

Quant à leurs partenaires au sein de l’équipe Citroën qui retrouve enfin le sourire après une désastreuse et calamiteuse campagne 2013, hormis les succès du semi-retraité l’an dernier, Loeb,  le second équipage formé des Norvegiens Mads Ostberg et Jonas Andersson, est parvenu à s’emparer de la quatrième place du classement général provisoire avant le ‘ juge de paix ‘ que seront ce samedi,  les deux passages dans le redoutable et toujours redouté Col de Turini.

Le casse-tête imposé par le ciel durant ce Monte-Carlo a continué aujourd’hui vendredi dans la région de Gap et de Sisteron.

Entre les averses, l’eau stagnante, la boue et les risques de neige, le choix des pneumatiques n’a pas toujours été limpide. Mais les équipages de l’équipe Citroën ont pris, à chaque fois, les bonnes options.

Dans ces conditions, l’itinéraire proposé pour aller de Gap à Monaco, en passant par Digne-les-Bains, n’a pas permis aux concurrents de se relâcher.

Avec un asphalte particulièrement glissant dans toutes les spéciales, Kris Meeke et Mads Ostberg ont fait face à de nombreux pièges qui ont encore éliminé certains de leurs rivaux. Durant la seconde moitié de la journée, avec des écarts déjà bien marqués, les deux équipages des Citroën DS3 WRC ont pu commencer à assurer leurs positions respectives.

 

WRC-2014-MONTE-CARLO-OGIER

WRC-2014-MONTE-CARLO-OGIER

 

Pour ce qui le concerne, le nouveau leader lâchait au parc de regroupement de Digne – les -Bains :

« On a fait les bons choix de pneus et on a pu attaquer plus fort qu’hier. Mais Bryan fait un très beau rallye et il va falloir continuer à garder un bon rythme pour rester devant. »

En fin de journée, le champion du monde poursuivait son rythme et parvenait encore  à augmenter la cadence face à Bouffier pour creuser un peu plus l’écart sur les 25 km de l’ES11 disputée  à la tombée de la nuit à la lueur des phares, entre chien et loup, entre Clumanc et Lambruisse.

Et ce avec l’objectif d’aborder certainement plus cool, plus détendu et plus sereinement la troisième et ultime journée, ce samedi, ou figurent au menu quatre spéciales (ES12 à ES15) dont les deux passages dans le fameux col de Turini, dans l’arrière pays Niçois.

 

L’ERREUR DE BOUFFIER… LUI COUTE LA 1ère PLACE !

 WRC 2014 MONTE CARLO - FORD Fiesta de Bryan BOUFFIER - Xavier PANSERI


WRC 2014 MONTE CARLO – FORD Fiesta de Bryan BOUFFIER – Xavier PANSERI

 

Victime d’un tête-à-queue Bouffier, toujours en tête ce vendredi à la pause avec 35 secondes d’avance sur Ogier, a la suite de cet inattendu pépin, a cédé le commandement et permis au pilote VW de prendre la tête.

L’incident s’est déroulé au cours de l’ES9 celle de Vitrolles-Faye 2, et ses 49 km, la spéciale la plus longue du rallye.

Néanmoins, le natif de Die pas très loin dans la Drôme racontait au parc de regroupement de Digne-les-Bains:

« C’était une super journée, mais il nous reste un sacré morceau, de nuit en plus. J’ai fait un tête-à-queue et j’ai perdu un peu de temps. Mais on s’amuse bien et j’ai pu faire un temps scratch, donc ça fait plaisir. Le choix des pneus était un peu compliqué, mais dans l’ensemble tout le monde a fait la même chose ».

Quatre épreuves spéciales sont encore au menu et à parcourir ce samedi, dont deux passages au sommet du Col de Turini, avant l’arrivée jugée en fin de soirée sut le port de Monaco…

 

 WRC 2014 MONTE CARLO - Kris MEEKE.


WRC 2014 MONTE CARLO – Kris MEEKE.

 

A la veille d’en finir, Kris Meeke pour sa part nous expliquait :

« Entre la neige et les changements d’adhérence que nous avons rencontrés aujourd’hui, je crois que je préfère encore la neige ! Il n’y avait aucun grip sur cet asphalte usé. Dans ces conditions, il est facile de faire une erreur. J’ai préféré assurer dans certaines portions. Ce rallye reste très compliqué. Nous avançons selon le plan établi avant le départ. Il faut rester concentré. Désormais, nous avons une position à défendre. »

 

WRC 2014 MONTE CARLO GAP SISTERON - MADS OSTBERG

WRC 2014 MONTE CARLO GAP SISTERON – MADS OSTBERG

 

 ses côtés, Mads Ostberg, enchainait :

« J’ai peut-être été un peu trop prudent ce matin, lorsque les routes étaient très glissantes. Mais j’ai évité de faire une faute. J’ai le sentiment que nous avons beaucoup progressé entre le premier et le second passage. Dans Sisteron – Thoard, j’avais très envie d’attaquer. J’ai dû me forcer à rester calme. De toutes les façons, c’est Kris qui est juste devant moi et je n’ai aucun intérêt à essayer d’aller le chercher. Troisième et quatrième, ce serait un beau résultat d’ensemble nos débuts avec l’équipe Citroën. »

 

Yves MATTON - photo Manfred GIET

Yves MATTON – photo Manfred GIET

 

Pour sa part, Yves Matton, Directeur de Citroën Racing, confiait :

« Les choix de pneumatiques n’étaient pas évidents, mais nous avons toujours pris les bonnes options. L’eau, la boue et l’asphalte lisse ont rendu les spéciales très délicates. Pour Kris et Mads, qui ne possèdent pas une grande expérience de cette épreuve en WRC, ce sont des conditions particulièrement compliquées. Leurs performances sont d’autant plus satisfaisantes. Mads fait preuve d’une très grande maturité, car l’asphalte n’est pas sa surface de prédilection. Et Kris suit parfaitement son tableau de marche : il ne prend pas trop de risques en gardant un bon rythme. Il faut qu’ils continuent à engranger de l’expérience avec la Citroën DS3 WRC. Et quand ils se sentiront à l’aise, ils pourront pleinement exprimer leur talent. Kris n’est qu’à 47 secondes de la deuxième place. Il peut encore se passer beaucoup de choses dans le Turini ! »

Pour notre part, nous conserverons longtemps un merveilleux souvenir de cette journée que nous avons vécu dans l’helicoptére du Team Hyundai. Ce qui nous a permis de suivre et vivre la course vue du ciel et d’admirer de haut les sublimes payages des Alpes de Haute Provence !

GEANT…

 

FILM DU RALLYE

 WRC 2014 MONTE CARLO - Polo VW de OGIER - INGRASSIA


WRC 2014 MONTE CARLO – Polo VW de OGIER – INGRASSIA

 

ES7 – Vitrolles – Faye 1 (49,03 km) – Auteur du scratch, Sébastien Ogier s’empare de la deuxième place du classement général derrière Bryan Bouffier. Kris Meeke défend sa troisième position en étant plus rapide que Robert Kubica. Huitième temps pour Mads Ostberg.

 

ES8 – Selonnet – Breziers (22,68 km) – Comme Ogier, Mads Ostberg est contraint de passer dans un champ de boue après l’arrivée pour éviter les autres concurrents arrêtés au point-stop. Pas de dommage pour sa Citroën DS3 WRC. Bryan Bouffier réalise la meilleure performance devant Ogier, Kubica et Meeke.

 

ES9 – Vitrolles – Faye 2 (49,03 km) – Petite sortie de Bryan Bouffier qui cède la première place à Sébastien Ogier. Kris Meeke reste troisième alors que Robert Kubica abandonne sur sortie de route. Avec le deuxième temps dans la plus longue spéciale du rallye, Mads Ostberg s’empare du quatrième rang du classement général.

 

ES10 – Sisteron – Thoard (36,85 km) – Sébastien Ogier creuse l’écart en tête du rallye. Kris Meeke et Mads Ostberg assurent leurs positions respectives avant de prendre la route de Digne-les-Bains.

 

ES11 – Clumanc – Lambruisse (20,77 km) – Cette dernière spéciale est disputée de nuit. Jari-Matti Latvala signe le meilleur temps. Kris Meeke conforte sa position avec la troisième performance. Prudent, Mads Ostberg se contente du septième chrono, mais conserve plus de trois minutes d’avance sur son premier poursuivant.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jo LILLINI 

 

WRC 2014 MONTE CARLO GAP SISTERON VW Polo Seb OGIER

WRC 2014 MONTE CARLO GAP SISTERON VW Polo Seb OGIER

CLASSEMENT APRÈS LA SECONDE ETAPE

 

1. Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (Volkswagen Polo R WRC), en 3h14’51’’3

2. Bryan Bouffier / Xavier Panseri (Ford Fiesta RS WRC), à 51’’1

3. Kris Meeke – Paul Nagle (Citroën DS3 WRC), à 1’38’’6

4. Mads Ostberg – Jonas Andersson (Citroën DS3 WRC), à 2’48’’9

5. Jari-Matti Latvala / Miikka Anttila (Volkswagen Polo R WRC), à 6’04’’4

6. Elfyn Evans – Daniel Barritt (Ford Fiesta RS WRC), à 6’14’’5

7. Mikko Hirvonen – Jarmo Lehtinen (Ford Fiesta RS WRC), à 6’43’’7

8. Andreas Mikkelsen – Mikko Markkula (Volkswagen Polo R WRC), à 10’16’’9

9. Jaroslav Melicharek – Erik Melicharek (Ford Fiesta RS WRC), à 16’00’’8

10. Matteo Gamba – Nicola Arena (Peugeot 207 Super 2000), à 20’01’’4

11. Protasov (Ford Fiesta) à 21’14’’9 

12. Chardonnet (France, DS3 Citroen R3T) à  25’03’’7. 

 

MEILLEURS TEMPS

 

Sébastien Ogier 5, Robert Kubica, Bryan Bouffier et Jari-Matti Latvala 2.

 

LEADERS

ES 1 et ES 2 : Robert Kubica

ES 3 à ES 8 : Bryan Bouffier

ES 9 à ES 11 : Sébastien Ogier

 

 WRC 2014 MONTE CARLO Mads OSTBERG DS3


WRC 2014 MONTE CARLO Mads OSTBERG DS3

WRC 2014 MONTE CARLO La DS3 de Seb CHARDONNET et Thibault DE LA HAYE traverse un torrent d eau qui devale sur la route

WRC 2014 MONTE CARLO La DS3 de Seb CHARDONNET et Thibault DE LA HAYE traverse un torrent d eau qui devale sur la route

 

 

Sport WRC

About Author

gilles