AFRICA RACE 2014: AFRICA RACE 2014 : A L’AN PROCHAIN AVEC L’ALBUM QUI VA BIEN…

 

SCHLESSER-MAGNALDI, VAINQUEURS AU PANACHE D'OR

SCHLESSER-MAGNALDI, VAINQUEURS AU PANACHE D’OR

 

C’est terminé !

Comme prévu, motos, autos et camions sont arrivés au Lac Rose via la page de Dakar, sur les traces de Thierry Sabine, celui qui a donné à beaucoup d’entre nous l’envie de partir.

L’aventure existe donc toujours, et c’est génial.

L’Afrique le mérite, et vous aussi méritez l’Afrique, là où elle ouvre les bras, ce qui est le cas de la Mauritanie, du Maroc et du Sénégal.

 

 PLAGE MYTHIQUE  ET LAC ROSE!

 

Des générations de (vrais) dakariens en ont rêvé, arriver à la mer, puis voir le Lac Rose, let ils l’ont fait les larmes aux yeux.

L’Africa Race permet de poursuivre le rêve, c’est pourquoi autonewsinfo lui consacre tant de colonnes.

Et de ce que disent les mecs sur la plage, tous ou presque en pleurs, tradition oblige, cette sixième édition est un rêve éveillé.

Petit résultat de la spéciale du matin avant le retour au grand voyage…

La dernière spéciale est remportée par Robert Theuretzbacher, devant Michael Pisano.

 

ROBERT THEURETZBACHER

ROBERT THEURETZBACHER

 

Willy Jobard est trois, il aura donc mené sa moto hybride Jong Shen jusqu’à la plage de N’Gor et jusqu’au Lac Rose.

 

WILLY JOBARD

WILLY JOBARD

 

Le team des « Motards du désert » a perdu hier son meilleur élément, Dominique Robin, qui s’est cassé la cheville, le pied est passé sous la moto à quelques mètres de l’arrivée, dans un premier temps il perd sa très belle deuxième place et Joris Van Dyck est second au général.

 

DOMINIQUE ROBIN

 

Puis les commissaires décident de valider le classement de la veille, il est précisé dans le règlement de la course que le ce qui compte pour le rang final, c’est le chrono de la veille de l’arrivée, hors la veille, Robin était second au général.

Il n’a pas roulé le dernier jour et garde quand même sa place de la veille, c’est étonnant mais logique.

Dans le même team, Christophe Conreau a fait un soleil sur  un banc de fech-fech et a terminé la spéciale total « groggy ».

Mais il ira au bout!

 

CHRISTOPHE CONREAU

CHRISTOPHE CONREAU

 

Norbert Dubois a terminé sans soucis et Gilles Vanderweyen est soulagé, il est attendu au Lac Rose par l’association SOS Villages d’Enfants à laquelle il doit remettre un chèque récolté lors de son mariage…

 

GILLES VANDERWEYEN

GILLES VANDERWEYEN

 

Ce genre d’histoire est superbe, ça ne s’invente pas, et cela met un peu de baume au coeur du team qui a eu bien des soucis.

Le podium du classement  général est donc Michael Pisano, devant  Dominique Robin et Joris Van Dyck.

 

MICHAEL PISANO WINNER 2014

MICHAEL PISANO WINNER 2014

 

En auto, Schlesser et Magnaldi l’emportent devant Loomans-Driesmans et Henrard-Barbier.

En attendant l’édition 2015, voici grâce à Alain Rossignol et Jorge Cunha quelques photos qui devraient vous donner envie de frémir et surtout de partir.

 

 L’ALBUM DE MONSIEUR ROSSIGNOL, COUREUR DE DESERT… 

MICHEL TURON BARRERE A GAGNE UNE ETAPE

 

Alain Rossignol et son compère Jorge Cunha ont vécu cette édition 2014 de l’Africa Race en images.

Avec sûrement plein d’anecdotes aussi, des pannes, des fabriques de sillons  à patates dans le sable, des trucs qu’on ne rêverait pas ou n’imaginerait pas si on voulait transformer l’aventure en roman, mais justement, pilotes et photographes redonnent au mot aventure son sens originel, « Ad Ventura ».

Chez les Romains, cela signifiait  « Ce qui doit arriver »…

Alain et Jorge  joliment peinte, l’aventure…

 

NORBERT DUBOIS TRAVERSE L’OCEAN A LA RAME…

 

Quand on traverse un océan, en principe, on a un moyen de locomotion, sans remonter à Noë, on peut commencer avec les caravelles de Colomb et du plus grand navigateur de tous les temps, Bartolomeu Diaz.

Plus près, depuis la Croisière Noire de Citroën en 1925, il est de bon ton d’affronter le désert africain en auto, la moto arrivera un peu plus tard.

 

LE SABLE, DU PLAISIR

LE SABLE, DU PLAISIR

 

C’est le but initial d’un rallye raid, et pourtant, il est encore des gens pour ramer sur les océans, ma copine Maud Fontenoy, c’est difficile à comprendre, elle adore ça.

C’est aussi difficile de comprendre pourquoi pilotes d’autos et de motos  de rallye raids se mettent aussi de temps en temps à ramer,  en général d’un océan de dunes dont on a l’impression qu’on ne sortira jamais.

C’est là que commence l’aventure.

 

 

Il y  en a qui rament fort, d’autres qui passent en souplesse, avec élégance, on dit qu’ils volent!

 

 

 

D’autres lui rentrent dans la gueule au sable…

 

 

Tiens dans ta gueule le sable!

 

 

Et encore ça dans ta gueule!

 

 

Et encore dans ta gueule le sable!

 

 

Et encore ça dans ta gueule!

 

 

Et encore un petit bourre-pif au sable pour terminer…

 

 

Et encore un dans ta gueule le sable!

 

 

Et là tu sais ce qu’il te dit le sable?

Pan dans ta gueule!

Chai vrai que chai pas bon le chable!

 

 

Mais   à la fin, c’est toujours par l’humilité que l’on traverse le désert…

On apprend à réfléchir…

 

PARKING SOUS SURVEILLANCE...

PARKING SOUS SURVEILLANCE…

 

On apprend à grimper…

 

 

A grimper!

 

CHRISTOPHE CONREAU

CHRISTOPHE CONREAU

 

A grimper!

 

STEPHANE HENRARD

 

A grimper!

 

 

A descendre oups!

 

 

 

A descendre (bis)

 

 

A descendre, toujours un peu plus compliqué avec des tonnes au c… qui ne demandent qu’à t’écraser!

 

 

On apprend à s’excuser de déranger le désert…

 

 

Sorry Desert…

 

 

On apprend à creuser

 

 

A creuser… une fois!

 

 

Bon, c’est pas le tout ça mais le bonheur?

Il arrive, à condition de faire attention à ne pas écraser son pote en carafe dans les dunes…

Oups!

 

 

Les effets ci-dessus sont secondaires, fussent-ils spectaculaires.

Le vrai effet du désert, c’est jouissif, c’est le plaisir des heures par jour, c’est  aimer les vagues de sable…

Van Dyck les aime, elles lui rendent bien, il est second au classement général motos…

 

 

Xavier Lormand et Guillaume Jorda adorent voguer sur le sable…

 

 

Jean Antoine Sabatier et Denis Rozant aiment ça, tailler la route…

 

 

Loomans et Driesmans aiment même sauter de joie sur les dunes!

 

 

 

Jean Louis Schlesser, son truc, c’est le surf…

 

 

Dominique Robin, le sur c’est aussi son « fun »

 

 

Gilles Florin et Hervé Cotel barrent à la lame, chez les marins, cela signifie ne pas prendre les vagues de face…

 

 

Yves Fromont, lui, passe un peu en force mais tant que ça passe y’a du plaisir!

 

 

 

Et puis, place à la contemplation, regarder, rêver, avoir envie de partir ou de repartir…

 

 

Plein les yeux…

 

 

 

Plein le coeur

 

 

 

Plein la gueule…

 

a a a aa a a a a a a a africa race album 9 regarder

 

See you next year?

 

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ALAIN ROSSIGNOL/DESERT RUN ET JORGE CUNHA

 

Moto Motocross Rallye-Raid Sport

About Author

jeanlouis