WRC. LES PILOTES MEXICAINS AIMENT LA FRANCE ET CITROEN

 

 

 

 Francisco-Pancho-Name-à-droite-et-son-copilote-Armando-Zapata


Francisco-Pancho-Name-à-droite-et-son-copilote-Armando-Zapata

 

 

Après une participation fructueuse du mexicain Benito Guerra l’année dernière au Rallye du Mexique avec une Citroën DS3 WRC, où il termina 8ème du classement général, l’équipe PH SPORT de Bernard Piallat a encore été choisie cette année par un autre pilote mexicain, Francisco « Pancho » Name, pour disputer cette course…

 

Il faut dire que cette équipe, très liée avec Citroën Racing, a déjà par le passé, largement fait ses preuves avec des pilotes de premier rang, comme Sebastien Loeb, Sebastien Ogier, Brian Bouffier ou encore Kimi Räikkönen et Robert Kubica, constituant sans aucun doute une valeur sûre des rallyes, tant au niveau national qu’international!

Il était donc naturel qu’après un excellent résultat obtenu au Mexique l’année dernière, un autre mexicain choisisse cette équipe pour défendre ses chances pour son rallye local, en vue de briguer les premiers rôles au classement…

Il s’agit en l’occurrence de Francisco « Pancho » Name, copiloté par Armando Zapata (el « Loco » pour les intimes…), pilote de 29 ans, bien connu au Mexique pour ses divers titres en Coupe Mitsubishi ou en championnat national et qui vient même de remporter il y a peu le Rallye d’Acaplulco.

Au niveau international, il a déjà glané quelques bons résultats dans le NACAM, championnat d’Amérique latine où il a entre autres remporté le Rallye d’Equateur.

Soutenu principalement par BARDHAL, il fera également partie des pilotes TELMEX de Carlos Slim, qui place ainsi un pilote en WRC, après avoir déjà intégré deux pilotes en F1, ses compatriotes Serghio Perez et Esteban Guttierez!

A quand les 24 Heures du Mans ou le MOTO GP?

Pour marquer cette entrée dans le WRC , Pancho débutera sur ses terres au volant d’une DS3 WRC, afin de pouvoir disputer les premiers rôles, même si probablement le reste de sa saison, s’effectuera sur une DS3 R5, dès qu’elle sera homologuée et disponible, afin de défendre ses chances en WRC 2, à moins que ses résultats (et ses finances…) ne lui permettent de poursuivre en WRC!

C’est tout le mal que nous lui souhaitons et nul doute que cette option était sur sa liste pour le père Noël…

 

Jose Luis CAPARROS

Photos : JLC

 

WRC

About Author

gilles