CHAMPIONNAT DU MONDE FORMULE E. MICHELIN EST PRET AVEC UN PNEU INNOVANT

 

 

FORMULE-E-Essai-sur-le-circuit-de-LA-FERTE-GAUCHER-avec-Lucas-di-GRASSI

FORMULE-E-Essai-sur-le-circuit-de-LA-FERTE-GAUCHER-avec-Lucas-di-GRASSI

 

 

Alors que l’organisateur du futur championnat du monde de Formule E procède à une démonstration publique de sa monoplace électrique lors du Consumer Electronics Show 2014, lequel se tient à Las Vegas (Etats-Unis), Michelin révèle que ses équipes développent un pneu « communicant ».

Destinés à la Spark-Renault SRT_01E Formula E, monoplace qui sera utilisée par tous les concurrents de ce championnat, lors de sa première édition, les nouveaux pneus Michelin sont en effet équipés d’un système de type RFID (Radio Frequency Identification Device). Cette technologie pourrait ouvrir de nouvelles voies dans la gestion des pneus, ainsi que favoriser des évolutions significatives du règlement sportif dans plusieurs disciplines.

 

En tant que partenaire fournisseur officiel de la Formula E, Michelin prépare donc un pneu innovant pour équiper ce premier championnat de monoplaces électriques qui débutera en septembre 2014 sous l’égide de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile). Ce pneu sera fourni à l’intégralité des équipes lors des deux premières saisons du championnat.

Parmi les innovations proposées par Michelin, l’intégration d’une puce électronique RFID dans le pneu sera une grande première dans un championnat international de monoplaces. Elle permettra la radio-identification des pneus mis à disposition des concurrents de la discipline.

 

Serge GRISIN de MICHELIN

Serge GRISIN de MICHELIN

 

Serge GRISIN, directeur de la Compétition automobile Michelin, nous explique .

« Nous allons intégrer directement dans le flanc du pneu une puce RFID qui va permettre une totale traçabilité de nos produits de l’étape de la fabrication jusqu’à leur retour à l’usine, après utilisation en piste. Ces informations étaient jusque-là collectées à l’aide d’un simple code barre à lecture optique. Avec cette puce, nous développons véritablement un pneu communicant »

 

 FORMULE-E-Salon-de-FRANCFORT-Mardi-10-septembre-2013-a-photo-Patrick-MARTINOLI


FORMULE-E-Salon-de-FRANCFORT-Mardi-10-septembre-2013-a-photo-Patrick-MARTINOLI

 

Précurseur de cette technologie au niveau industriel tant pour les voitures que pour les poids lourds, MICHELIN a ouvert ses brevets dans ce domaine au milieu de l’année 2013 afin de permettre l’adoption d’une norme mondiale unique et faciliter ainsi le déploiement des puces RFID dans les pneus.

Appliquée à la compétition, cette technologie permet une multitude de développements possibles pour les techniciens de MICHELIN Motorsport, toujours en quête d’innovations.

Et, Serge GRISIN, poursuit et précise :

« Une telle puce offre un vaste champ d’utilisations. La fonction d’identification constitue une première étape mais elle ouvre la voie à d’autres applications qui permettront de tirer profit des capacités de mémoires offertes par ce composant. On peut imaginer stocker des informations liées au roulage et aux conditions d’utilisation du pneu en liaison avec des capteurs de température et de pression. Toute la vie du pneu pourrait alors être enregistrée et accessible »  

L’intégration de puces RFID dans les pneus en compétition devrait rendre plus facile et plus contrôlable l’adoption par les organisateurs de nouvelles réglementations visant à limiter le nombre de pneus en compétition, gages de coûts maîtrisés et de longévité accrue.

Cette innovation retenue pour le championnat de la Formula E,  s’ajoute à celles déjà révélées par Michelin lors du Salon de Francfort, le 10 septembre 2013. Ce pneu présente en effet des caractéristiques fondamentales uniques.

 

 FORMULE-E-Salon-de-FRANCFORT-Mardi-10-septembre-2013-b-photo-Patrick-MARTINOLI


FORMULE-E-Salon-de-FRANCFORT-Mardi-10-septembre-2013-b-photo-Patrick-MARTINOLI

Afin d’obtenir une performance énergétique optimale et pour favoriser les passerelles technologiques entre la compétition et la série, les pneus étudiés pour la Formula E  présentent un diamètre de 18 pouces. C’est la première fois qu’un championnat international de monoplaces utilisera des pneus de 18 pouces de diamètre.

Toujours dans une volonté de favoriser les transferts de technologie avec la série, ce pneu est d’une polyvalence unique puisqu’une seule spécification sculptée permettra aux concurrents d’allier performance et sécurité quelles que soient les conditions, sur piste sèche ou sur piste mouillée. La longévité sera aussi au rendez-vous puisque les pilotes ne disposeront que d’un train de pneus par voiture pour les essais, les qualifications et la course.

Fidèle à la stratégie MICHELIN Total Performance, cette polyvalence et cette longévité sont obtenues tout en préservant la performance chronométrique.

Le développement de ce pneu s’effectue en parallèle à celui de la voiture.

Serge GRISIN, conclut :

« Nous avons achevé une première étape de développement fort prometteuse. Nous avançons conformément à nos plans et demeurons confiants d’obtenir un pneu de course d’une polyvalence extraordinaire sans nuire à ses performances. Le vrai challenge est là »

 

FORMULE-E-SALON-DE-FRANCFORT-La-Monolplace-stand-Formule-E-photo-Patrick-MARTINOLI

FORMULE-E-SALON-DE-FRANCFORT-La-Monolplace-stand-Formule-E-photo-Patrick-MARTINOLI

 

Le partenariat avec la Formula E Championship s’inscrit parfaitement dans le cadre de la démarche globale Performance et Responsabilité Michelin qui guide toutes les actions du Groupe. Depuis plusieurs décennies maintenant, Michelin s’est positionné comme un acteur précurseur de la mobilité durable en développant des pneus favorisant concrètement l’efficience énergétique ou à travers diverses actions incitatives.

Par exemple, depuis 1998, le Groupe organise le CHALLENGE BIBENDUM, premier évènement mondial consacré aux nouvelles technologies pour la mobilité. La prochaine édition se tiendra en 2014 en Chine.

A l’heure où la cause de la mobilité durable fédère désormais les énergies de la plupart des constructeurs automobile et des autorités de nombreux pays, il apparaît naturel à Michelin d’accompagner concrètement toute initiative allant de ce sens.

Les essais de développement du pneu destiné au championnat de Formula E  se poursuivront jusqu’à la première course du championnat, prévue à Pékin, le 13 septembre 2014

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Patrick MARTINOLI

 

FORMULE-E-SALON-DE-FRANCFORT-Monoplace-stand-Formule-E-vue-arriére-photo-Patrick-MARTINOLI.

FORMULE-E-SALON-DE-FRANCFORT-Monoplace-stand-Formule-E-vue-arriére-photo-Patrick-MARTINOLI.

 FORMULE-E-LA-CARTE-DES-VILLES-DU-CHAMPIONNAT-FORMULE-E-SAISON-2014-2015


FORMULE-E-LA-CARTE-DES-VILLES-DU-CHAMPIONNAT-FORMULE-E-SAISON-2014-2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sport

About Author

gilles