ANDY GRANATELLI EST MORT

 

 

LOGO STP

 

 

Andy Granatelli, l’ancien PDG de la société des lubrifiants, l’huile de moteur STP et l’un des innovateurs les plus remarquables de l’histoire des 500 Miles d’Indianapolis, est décédé ce dimanche 29 décembre à l’âge de 90 ans.

C’est en 1953 à Saint Joseph, dans l’état du Missouri, qu’est née l’entreprise STP, abréviation de ‘’ Scientifically Treated Petroleum’’

Son fils, Vince, a confirmé qu’il est mort d’une insuffisance cardiaque congestive dans un hôpital de Santa Barbara, en Californie

 

 ANDY-GRANATELLI-et-MARIO-ANDRETTI-a-INDIANAPOLIS


ANDY-GRANATELLI-et-MARIO-ANDRETTI-a-INDIANAPOLIS

 

Granatelli fait partie du Panthéon de la course aux USA, car Granatelli était une figure importante, en particulier à la fin des années 1960 et 1970 dans les courses de monoplaces en général et à Indianapolis en particulier.

Il reste surtout comme l’homme qui a introduit dans les éditions des 500 Miles de 1967 et 1968, des voitures à moteur à turbine. Et qui ne sont pas passées loin de triompher !

En ’67, Parnelli Jones a perdu une victoire potentielle  quand un palier de transmission a cédé et l’a contraint à l’abandon. Puis en 68, Joe Leonard a subi, lui, une rupture de l’arbre de la pompe a essence et a également du se retirer dans les derniers tours.

 

 HAWK-FORD-STP-de-MARIO-ANDRETTI-victoeieuse-le-30-MAI-1969-des-500-MILES-a-INDIANAPOLIS.


HAWK-FORD-STP-de-MARIO-ANDRETTI-victorieuse-le-30-MAI-1969-des-500-MILES-a-INDIANAPOLIS.

 

Mais en 1969, Granatelli a finalement connu sa journée de gloire sur l’Indianapolis Motor Speedway grâce à Mario Andretti. Lequel avec sa monoplace Hawk équipée d’un moteur Ford plus conventionnel, a remporté la victoire offrant ainsi le succés à son partenaire STP

Granatelli avait exprimé sa satisfaction en embrassant Andretti sur la joue dans la Victory Lane, l’une des images restée dans les mémoires et des plus aimés de l’histoire des 500 Miles.

Quatre ans plus tard en 1973, toujours un 30 mai, Granatelli gagnait une deuxième et dernière fois l’Indy 500″ en tant que propriétaire de la voiture grâce au pilote Gordon Johncock.

 

EAGLE-STP-de-GORDON-JOHNCOCK-victorieuse-des-500-MILES-a-INDIANAPOLIS-EN-1972
EAGLE-STP-de-GORDON-JOHNCOCK-victorieuse-des-500-MILES-a-INDIANAPOLIS-EN-1972

 

Granatelli finança aussi le pilote Suédois Ronnie Peterson à ses débuts en Formule 1, sa March  portant les couleurs célèbres de STP sur les Grands Prix en 1971 et 1972. Peterson terminant Vice champion du monde 1971 derriére Jackie Stewart

Vince Granatelli son fils a confié ce dimanche soir :

« La seule chose qui lui a donné le plus de satisfaction dans sa vie était ce qu’il a fait à l’Indianapolis 500 »

Mais Granatelli a surtout fait de STP, une des marques d’huiles automobiles les plus connues dans le monde. En plus de servir de porte-parole du produit, Granatelli a contribué à amener STP en tant que sponsor pour celui qui reste le ‘Roi’ de la NASCAR, Richard Petty.

Notre ami Fred Prysquel nous rappelle qu’en Europe REDeX  fut le 1er additif du groupe HOLT’S avec les marques BARDHAL  et WYNN’S, les concurrents de STP

 

Peter GRISWOLD

Photos : Indianapolis Motor Speedway Hall of Fame Museum

 

INDY-BOBBY-UNSER-et-le-TEAM-GRANATELLI-STP

INDY-BOBBY-UNSER-et-le-TEAM-GRANATELLI-STP

 

 

Nécrologie Sport

About Author

gilles