WTCC. UN SACRE DUO DE CHAMPIONS DU MONDE AVEC LOEB ET MULLER CHEZ CITROEN

 

 

 

WTCC les pilotes CITROEN 2014 avec la C ELYSEE - Présentaion lundi 16 decembre a SATORY - photo Gilles VITRY pour autonewsinfo

WTCC : Les pilotes CITROËN 2014  LOEB-MULLER et LOPEZ , l’Argentin posent avec la C ELYSÉE  et le Staff CITROËN -Présentation lundi 16 décembre a SATORY –  photo Gilles VITRY pour autonewsinfo

 

 

On le sait, l’écurie Citroën va débarquer en 2014 dans le Championnat du monde des voitures de rourisme, plus connu sous l’appellation de WTCC pour World Tourism Car Championship

Mais si l’équipe française va découvrir cette discipline nouvelle pour elle, elle va arriver avec deux pointures, deux pilotes de calibre XXXL !

En effet, la marque aux chevrons va faire ses grands débuts avec deux ‘ Cathédrales ‘ deux pilotes plus qu’expérimentés.

Les deux Alsaciens, Yvan Muller et Sébastien Loeb. Tous deux Champions du monde

Et notamment le premier nommé qui est tout simplement le Champion du monde de la discipline, titre qu’il a tout simplement conquis cette année pour la… 4ème fois !

Après les couronnes mondiales décrochées en 2008,

De son côté son partenaire, Sébastien Loeb qui, lui, va découvrir le WTCC, a offert à la maison Citroën, la bagatelle de 9 titres de Champion du monde en Rallye, non sans avoir obtenu 78 victoires en WRC !

Le natif d’Haguenau qui va donc faire ses premiers tours de roue en WTCC, ne devrait cependant pas avoir beaucoup de mal, ni non plus mettre beaucoup de temps pour se sentir à l’aise.

Car, Loeb en dehors de l’univers du rallye qu’il a survolé une décennie durant, ne laissant que des miettes à ses adversaires avant que son successeur ne pointe, l’autre pilote tricolore, l’autre Seb, le Gapençais Sébastien Ogier, a partout brillé, lorsqu’il s’engageait dans d’autres types de courses.

Du Mans à Pike’Peak, en passant par la Porsche Cup ou le GT !

C’est la raison pour laquelle avec son complice Alsacien, Yvan Muller qui lui servira d’excellent professeur, Loeb sera vite dans le coup.

 

 WTCC-les-pilotes-CITROEN-2014-Yvan-MULLER-et-Seb-LOEB-Présentaion-lundi-16-decembre-a-SATORY-photo-Gilles-VITRY-pour-autonewsinfo.


WTCC-les-pilotes-CITROËN-2014-Yvan-MULLER-et-Seb-LOEB-Présentation-lundi-16-décembre-a-SATORY-photo-Gilles-VITRY-pour-autonewsinfo.

 

Ce lundi à ‘occasion de la présentation du programme Citroen 2014, Sebastien Loeb, nous a  confié ses impressions et ses objectifs :

« De venir en WTCC, cela me fait plaisir, je suis content de ma décision de découvrir autre chose. Arrêter le rallye n’était pas facile à faire. Et ce surtout après une carrière comme la mienne. Mais rebondir, dans autre chose qui va me permet de découvrir d’autres horizons est plutôt sympa. Je repars de zéro et je suis impatient de débuter la saison. Et même j’avoue que je suis plus impatient que lors des dernières saisons de rallye, où avec Daniel Elena, on remettait le titre en jeu. On commençait par le Monte-Carlo, puis la Suède. C’était annuellement toujours la même chose. La routine. »

Et Seb nous explique :

« J’étais bon en rallye mais cela ne signifie nullement que je vais l’être en WTCC. C’est ce qui rend le challenge excitant. »

 

WTCC-CITROEN-presentation-Seb-LOEB.

WTCC-CITROËN-présentation-Seb-LOEB au micro.

 

La, pas d’inquiétudes, Sébastien Loeb est un pilote ‘ hors norme ‘  exceptionnel.

Partout, ou il a roulé, il a  brillé et a gagné des ses débuts !

C’est la raison pour laquelle, son adaptation avec sa toute nouvelle monture la Citroën C-Elysée, ne devrait pas prendre beaucoup de temps

Pour preuve, son apprentissage ultra rapide la saison écoulée en 2013, année ou il n’a disputé que quatre rallyes WRC

Et ou il a découvert d’autres épreuves et notamment le Championnat GT FIA de SRO où il a … gagné des cette 1ère année au volant de la McLaren.

Idem, un an plus tôt et cette fois, en Porsche Carrera Cup, ou il avait survolé les courses, lors du redoutable Grand Prix de Pau !

C’est pourquoi même s’il se montre prudent, Loeb sera vite aux avants postes en WTCC

C’est une évidence.

Il n’est pour s’en convaincre qu’à se souvenir de son festival en juillet dernier lors de l’ascension de la célèbre course de cote de Pike’s Peak, où il a non seulement triomphé, pulvérisant au passage  – cerise sur le gâteau – le record !

 

 WTCC-2014-Presentation-equipe-CITROEN-Le-lundi-16-decembre-2013-A-SATORY-SEB-LOEB


WTCC-2014-Présentation-équipe-CITROËN-Le-lundi-16-décembre-2013-A-SATORY-SEB-LOEB

 

Seb poursuit :

« Depuis le début, le feeling n’est pas trop mal. Des les premiers roulages, j’ai été agréablement surpris par l’équilibre de la voiture. Après, on a commencé à  essayer et tester plein de choses comme, répartition de masse, barres antiroulis. On a avec Yvan, validé les choses au fil des séances d’essais. Aujourd’hui, on en est à l’optimisation. La voiture a été dégrossie, elle est bien pour Yvan et pour moi. On continue de travailler de progresser et d’avancer. »

Il enchaîne :

«  Pour le moment, il nous est difficile de dire où on en est par rapport aux autres, sachant que moi-même je ne sais pas où j’en suis. On teste pour l’heure dans notre coin, tout seul et la seule chose que l’on sait, c’est que l’on est plus rapide que les anciennes berlines de WTCC mais quelque part, c’est logique car le règlement a changé. On saura donc vraiment où on en est, à l’arrivée de la première course. »

Laquelle est prévue au Maroc, lors du GP de Marrakech, le 6 avril

D’ici la les tests pour l’équipe Citroën, vont se poursuivre.

 

WTCC-CITROEN-presentation-Yvan-MULLER

WTCC-CITROËN-présentation-Yvan-MULLER

 

Et Sébastien va continuer de se nourrir de l’énorme expérience de son nouveau partenaire, Yvan Muller :

Il confie :

« Sur qu’Yvan roule un peu plus vite que moi et est hyper constant. C’est un métronome. Il faut du roulage pour arriver à ce niveau de performances. Il m’apporte ses références. Sur les circuits, on travaille avec les acquisitions de données. Cela permet de voir comment il faut faire. Il m’apporte son expérience du Championnat WTCC, des choses qu’il faut savoir et qui ne s’inventent pas et qui ne s’improvisent pas comme la gestion des trains de pneumatiques. Ainsi, doit-t-on toujours passer des pneus neufs lors des séances de qualification ? Devant, derrière, à gauche ou à droite ? Il y a des dizaines de détails comme ça. Soit on se fait sa propre expérience mais cela réclame du temps, soit on a le meilleur dans l’équipe pour y parvenir et gagner beaucoup de temps. »

 

WTCC-2014-Presentation-equipe-CITROEN-Le-lundi-16-decembre-2013-A-SATORY-Yvan-MULLER.

WTCC-2014-Présentation-équipe-CITROËN-Le-lundi-16-décembre-2013-A-SATORY-Yvan-MULLER.

 

En embauchant Muller, pour épauler et conseiller Loeb, Citroën a fait le meilleur choix possible. C’est une évidence.

Car avec un prof, quatre fois sacré N°1 mondial comme Yvan et un élève ‘ surdoué ‘ comme Loeb, sur que les dirigeants de l’équipe Citroën, ont fait la bonne pioche.

Et les Citroën’boys pourraient bien des la 1ère année de la firme en WTCC, cueillir bien des succès et ce tandem de choc, faire un et deux à l’arrivée de bien des courses et tout compte fait viser le titre mondial

Yvan qui conclut :

« C’est un nouveau départ. Je suis confiant même s’il nous reste beaucoup de travail. Je retrouve une réelle motivation dans une nouvelle structure. Avec Seb à mes côtés qui est une référence. Je suis franchement motivé à 300%»

Et alors qu’on lui parlez de titre, il lâche :

« Un5ème titre, on en est loin! Même si on ambitionne d’être aux avants-postes. Mais la rivalité sera rude face à la concurrence. Notre but, les battre. Mais je suis content de ce nouveau défi avec un constructeur français.»

Petit rappel le palmarès de Muller en WTCC :

4 titres de Champion du monde, assorti de 22 pole positions, et 37 victoires !

Ca parle…

Et Citroën s’est offert le ‘ Must ‘ elle qui comptait déjà un … diamant avec son ambassadeur, Le Roi Loeb…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Gilles VITRY et Autonewsinfo

 

WTCC

About Author

gilles