F1. PIRELLI FOURNIT TOUS LES CHIFFRES DEPUIS 2011

 

 

 F1 2013 COREE depart du GP Photo PIRELLI


F1 2013 – GP de CORÉE  – Départ du GP  – Photo PIRELLI

 

Intéressante initiative du manufacturier Milanais Pirelli, l’actuel fournisseur unique des pneumatiques en Formule 1.

Lequel nous communique tous les chiffres des trois dernières saisons en Formule 1.

 

 PIRELLI-portrait-de-Paul-HEMBERY


PIRELLI-portrait-de-Paul-HEMBERY

 

Paul Hembery, Directeur Sports Mécaniques Pirelli, nous explique :

« Nous publions chaque année les chiffres résumant notre saison F1. Cette année, nous souhaitons parler de tous les chiffres de la campagne de trois ans, entre 2011 et 2013, qui clôture une ère et s’ouvre vers une autre. A titre personnel, j’ai été moi-même frappé par les statistiques calculées par nos ingénieurs, concernant notre contrat F1 initial : plus de 110 000 pneus fournis, 3 000 arrêts aux stands  et une moyenne de 56 manœuvres de dépassement par course ! Ces trois années se sont également distinguées par une implication sans faille de nos troupes, aussi bien en piste que dans le centre de Recherche et Développement. Le tout dans le but de fournir aux pilotes et équipes des solutions techniques de premier ordre, comme le reconnaissent tous les acteurs eux-mêmes. Au fil de ces trois ans, la spécification pneumatique a totalement changé chaque année, tout en évoluant en cours de saison. Un tel effort n’avait jamais été vu auparavant sous une législation de fournisseur unique en Formule 1. La  mission était difficile mais nous l’avons remplie. Les équipes, pilotes et organisateurs du championnat l’ont signalé en de nombreuses occasions. C’est dans le même esprit que nous travaillons maintenant en vue de la saison 2014 ».

 

 F1 - Les P Zero rouges supersoft et blancs medium ont été alloués pour le Grand Prix de Corée 2013 - photo PIRELLI


F1 – Les P Zero rouges supersoft et blancs medium ont été alloués pour le Grand Prix de Corée 2013 – photo PIRELLI

 

 

Pneumatiques (de 2011 à 2013)   · 

Nombre de pneumatiques fournis entre 2011 et 2013 : 112 000. 93 600 d’entre eux ont été alloués aux courses et 18 600 aux essais. Sur les 93 600 pneus course, 68 800 étaient des slicks et 24 800 pour piste humide. En 2013, le nombre de pneus fournis a été de 33 200.   ·

Total de pneumatiques utilisés en course : 72 200, dont 65 800 slicks et 7 400 pour piste humide. En 2013, 23 300 pneus slicks ont été utilisés, ainsi que 2 400 pneus pour la pluie.

Nombre total de pneumatiques recyclés : la totalité c’est-à-dire112 200

 

 PIRELLI-ABU-DHABI-Test-Stand-Red-Bull


PIRELLI-ABU-DHABI-Test-Stand-Red-Bull

 

Arrêts aux stands (2011 à 2013)  

Total d’arrêts : 3 019 (dont 58 pénalités de drive-through penalties et 9 pénalités de Stop and Go). 951 arrêts ont alimenté la saison 2013. Une moyenne de 50,50 par course et de 2,3 par pilote sur chaque Grand Prix.

Plus grand nombre d’arrêts en une course : 88, sur le Grand Prix de Hongrie 2011 (dont 3 drive-through).

Nombre le plus faible d’arrêts en une course : 24, sur le Grand Prix des USA 2012 et le Grand Prix d’Italie 2013.

Arrêt le plus rapide : 1.923s (Red Bull/Mark Webber, Grand Prix des Etats-Unis 2013)

Dépassements (2011 à 2013)  

Total de dépassements : 3 274 (56 par course en moyenne). 985 dépassements ont animé la saison 2013.

Plus grand nombre de dépassements sur course sèche : 126, Grand Prix de Turquie 2011

Plus grand nombre de dépassements sur course humide : 147, Grand Prix du Brésil 2012

Nombre de dépassements le plus faible sur le sec : 12, Grand Prix de Monaco 2012

 

Circuits et courses 2013  

Circuits imposant le pneumatique au plus d’énergie au kilomètre ( force latérale, freinage, traction, etc) : Barcelone, Suzuka, Monza, Montréal.

Course la plus longue de la saison : Monaco, en 2h17m52.056s

Course la plus courte de la saison : Italie, en 1h18m33.352s

Plus grand nombre de tours sur chaque mélange : Dur – Rosberg (689); Medium – Hamilton (1,420); Tendre – Hülkenberg (308); Supertendre – Rosberg (292); Intermédiaire– Webber (178); Pluie – Gutierrez (66).

Vmax atteinte par un pneu P Zero F1 en 2013 : 341.1 km/h (Esteban Gutierrez, GP d’Italie).

Auteur du plus grand nombre de meilleurs tours en course : Sebastian Vettel (7 en course, et 7 en qualifications)

Plus grand nombre de tours en pneumatiques Pirelli : 684 (Sebastian Vettel)

Nombre de courses où le record de la pole position a été battu : 3 (Lewis Hamilton en Grande-Bretagne, Sebastian Vettel à Singapour et en Inde).

Nombre de courses sur lesquelles le meilleur tour en piste a été battu : 1 (Sebastian Vettel à Singapour).

 

 PIRELLI-Ingenirurs-tests-Abu-Dhabi.


PIRELLI-Ingénieurs-tests-Abu-Dhabi.

 

Pirelli et les équipes F1 en 2013

Staff se déplaçant pour Pirelli sur chaque course : 55 personnes

Nombre de nationalités représentées dans l’équipe Pirelli F1 : 10

Nombre de langues parlées par le staff Pirelli : 14

Nombre de carnets Pirelli distribués dans le paddock : 1 125

Nombre de casquettes Pirelli vendues : 16 000

Pirelli en 2013

Total de repas servis dans l’hospitalité (courses et essais) : 12 500 Litres d’eau consommés dans l’hospitalité Pirelli : 5 000 Kilos de pâtes cuisinées par le Chef Pirelli : 900 Nombre de pizzas préparées par le chef Pirelli : 240 Nombre de recettes de desserts préparées : 40 Nombre de desserts consommés dans l’hospitalité Pirelli : 6 000

 

F1-2013-SINGAPOUR-SEB-VETTEL-RED-BULL-RENAULT-Photo-PIRELLI

F1-2013-SINGAPOUR-SEB-VETTEL-RED-BULL-RENAULT-Photo-PIRELLI

 

Pirelli en Formule 1 (depuis 1950)  

Courses : 261   ·  Victoires : 102   ·  Pole positions : 105   ·  Podiums: 313   ·  Meilleurs tours: 109  

Autres statistiques intéressantes :  

Nombre de pilotes ayant roulé avec les mélanges Pirelli F1 depuis 2010 : 81 (avec les troisièmes pilotes et les débutants).

Kilométrage total couvert par les mélanges P Zero en 2013 (courses et tests) : 378 784 km.  Dur– 96 596; Medium – 177 838; Tendre – 34 139; Supertendre– 23 678; Intermédiaire – 21 350; Pluie – 5 183.

Température de course (piste) la plus basse : 17°C, Grand Prix de Grande-Bretagne.

Température de roulage (piste)  la plus basse : 6°C, Jerez, essais d’avant-saison.

Température de course (piste) la plus élevée : 54°C, Grand Prix de Hongrie

Température ambiante de course la plus basse : 14°C, Grand Prix des USA.

Température ambiante de roulage la plus basse : 4°C, Jerez, essais d’avant-saison

Température ambiante de course la plus élevée : 36°C, Grand Prix de Bahreïn

 

Une succession de chiffres fort intéressante. Désormais vous serez incollable sur tout ce qui touche aux gommes en Grand Prix !

 

Aurélie ELBAZ

Photos : PIRELLI

 

PIRELLI-Test-ABU-DHABI-RED-BULL

PIRELLI-Test-ABU-DHABI-RED-BULL

F1

About Author

gilles