F1. L’INGENIEUR ROSS BRAWN QUITTE LE TEAM MERCEDES

  

 

F1-2013-NURBURGRING-ROSS-BRAWN-et-le-STAFF-MERCEDES-le-long-du-muret-photo-DAIMLER-BENZ

F1-2013-NURBURGRING-ROSS-BRAWN-et-le-STAFF-MERCEDES-le-long-du-muret-photo-DAIMLER-BENZ

 

Ce n’est franchement pas une surprise, tant l’information n’a cessée de se propager ces derniers mois et d’alimenter moult conversation dans les paddocks

Mais cette fois, ce jeudi 28 novembre 2013, c’est une certitude et officiel. Mercedes vient de le faire savoir :

‘ L’ingénieur anglais Ross Brawn quitte ses fonctions à la tête du département technique de l’équipe Mercedes de GP’

Après trois ans passés chez Mercedes, Ross Brawn, va quitter l’équipe Allemande le 31 décembre, au terme d’une saison que l’écurie a  terminé à la deuxième place du Championnat du monde des constructeurs, totalisant  trois victoires et huit pole positions décrochées par sin tandem de pilote formé de Lewis Hamilton et de Nico Rosberg.

 

F1-Ross-Brawn

F1-Ross-Brawn a la tête de l’équipe Honda

 

Auparavant après des années passées à Maranello où il avait fait le bonheur de la Scuderia en tandem avec l’inoubliable Michael Schumacher, trustant les victoires  et accumulant les titres mondiaux, Ross Brawn était parti chez Honda.

Puis, la firme Japonaise se retirant de la F1 à la fin de la saison 2008, Ross l’avait reprise et racheté pour la rebaptiser Brawn GP.

Et incroyablement au terme de l’année 2009, le Team Brawn GP décrochait les deux titres, celui des pilote et celui aussi des Constructeurs, avec son duo de pilotes, Jenson Button sacré et Rubens Barrichello !

 

F1 Brawn 2

 

C’est alors qu’il avait revendu son équipe à Mercedes, tout en conservant la direction technique et en faisant sortir de sa retraite son vieux complice, Michael Schumacher enfin pilote d’une monoplace allemande et ambassadeur Mercedes tout en recrutant l’espoir Nico Rosberg.

Malheureusement, la combinaison Schumi –Mercedes n’est jamais parvenu à  briller et à la fin de la saison 2012, et au terme de son contrat de 3 ans, Michael annonçait la fin de sa collaboration

 

Michael-Schumacher-Ross-Brawn

Michael-Schumacher-Ross-Brawn

 

Entre temps, chez Mercedes on avait repris les rênes et confié le pouvoir non plus au seul Ross Brawn – ce dernier cantonné au département purement technique –  mais à un sacré tandem composé de l’ancien triple Champion du monde de F1, l’Autrichien Niki Lauda et de son compatriote, l’ associé de Sir Franck Williams, Toto Wolff

 

 

 F1-JEREZ-MERCEDES-avec-les-pilotes-présentation-photo-Bernard-ASSET-


F1-JEREZ-MERCEDES-avec-les-pilotes-présentation-photo-Bernard-ASSET-

 

 

Lesquels recrutaient immédiatement le britannique Lewis Hamilton ancien Champion du monde en 2008  pour succéder dans le baquet de la monoplace que pilotait Schumacher. Ce jeudi, Ross explique :

« La considération la plus importante dans ma décision d’abandonner mon rôle de directeur d’équipe était de m’assurer que le timing était le bon pour l’équipe afin de garantir ses succès futur. Le processus de programmation de succession initié cette année signifie que nous sommes prêts à mener la transition de mes responsabilités actuelles vers un nouveau commandement de l’équipe composé par Toto Wolff et Paddy Lowe. »

Ce dernier en provenance et débauché de chez McLaren !

Ross Brawn, concluant :

« Mercedes-Benz a investi de façon significative à la fois dans le personnel et les infrastructures simultanément à Brackley et à Brixworth. Grâce à l’approche unifiée dans les deux usines, l’équipe est  désormais positionnée de façon unique pour gagner en 2014 et je suis fier d’avoir aidé à poser les fondations de ses succès »

 Pour sa part, Niki Lauda,  avec qui Brawn s’entendait peu ou pas, a encore précisé :

« Nous avons eu une longue conversation avec Ross et avant qu’il prenne sa décision sur la façon de poursuivre ensemble avec l’équipe mai  on ne peut retenir quelqu’un qui a décidé de s’en aller ! »

 

Ross-Brawn

Ross-Brawn

 

Et d’ailleurs, vers quelle destination ?

Si l’on en croit certaines rumeurs, Ross Brawn s’en retournerait du coté de l’Italie, revenant tout simplement à Maranello, la Scuderia lui faisant les yeux doux après une saison catastrophique… ou même l’attaquant, le guerrier qu’est Fernando Alonso a baissé les bras lors des derniers GP, estimant ne pas disposer d’une monoplace capable de lui permettre de lutter avec les Red Bull et parfois les Lotus et Mercedes…

 

ROSS-BRAWN-et-Michael-SCHUMACHER-Stand-FERRARI-en-2005

ROSS-BRAWN-et-Michael-SCHUMACHER-Stand-FERRARI-en-2005

 

Mais d’autres, l’annoncent, soit du côté de Bernie Ecclestone, soit dans la maison d’en face, à  la FIA où il rejoindrait Jean Todt, lequel devrait facilement être réélu et reconduit à la Présidence de la Fédération Internationale, le 6 décembre !

Mais on laisse aussi entendre dans son entourage que Ross Brawn pourrait tout simplement s’offrir une année sabbatique en attendant le retour de Honda, lequel est prévu et programmé pour 2015.

C’est presque demain…  

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard  ASSET – Teams

F1 Sport

About Author

gilles