F1. LA PLUIE POUR ACCUEILLIR LA F1 AU BRESIL. LA MERCEDES DE NICO ROSBERG DEVANT

 

 

 F1-2013-SAO-PAULO-MERCEDES-NICO-ROSBERG.


F1-2013-SAO-PAULO-MERCEDES-NICO-ROSBERG.Photo PIRELLI

 

Le weekend du Grand Prix du Brésil, a débuté à Sao Paolo sous la pluie lors des deux séances d’essais libres de la journée de vendredi.

Aucun temps n’a été signé de la journée en pneu slick. Ce sont les mélanges « intermédiaire » Cinturato Vert et « pluie » Cinturato Bleu qui ont prévalu en piste.

Ce weekend, sur le tracé d’Interlagos, Pirelli propose également le mélange « dur » P Zero Orange et le « medium » P Zero Blanc.

Seul Sebastian Vettel, tout dernièrement sacré Champion du monde et pour la 4ème fois consécutive avec sa Red Bull-Renault, s’est risqué en dur, un bref instant lors de la 1ère séance des essais libres, ce vendredi matin.

L’Allemand n’a pas bouclé de tour mais a collecté quelques données concernant le comportement du pneu slick par ces conditions humides.

 

Les équipes disposaient également du pneu de développement 2014, pour les essais libres, mais les conditions climatiques, n’ont malheureusement permis à personne de prendre la piste avec !

Vettel fut une nouvelle fois le seul à tenter l’aventure, sans boucler de tour.

La pluie étant attendue pendant le reste du weekend, les équipes ont dû se concentrer sur du roulage avec les trains de pneus destinés à ces conditions.

Le meilleur temps de la journée est revenu à  la Mercedes de Nico Rosberg, en 1ère séance, avec le mélange intermédiaire Cinturato Vert.

Son chrono : 1’24’’781.

L’Allemand signa de nouveau la référence en seconde séance l’après-midi, établissant cette fois son chrono en Cinturato Bleu, avant de se faire griller la politesse par Vettel en intermédiaire. Rosberg cependant parvint à reprendre le contrôle de la séance à la fin de la séance sur sa dernière sortie en intermédiaire décrochant un temps de 1’27’’306.

La pluie fut moins forte en fin d’EL2 et Esteban Gutierrez avec sa Sauber, fut le seul pilote à tenter l’aventure avec un nouveau train intermédiaire en fin de séance. La majorité des pilotes s’étant contentée de n’utiliser qu’un unique train d’inter et de pluie  afin de disposer d’une allocation maximale pour les autres séances du weekend.

 

 PIRELLI-PAUL-HEMBERY-Photo-PIRELLI.


PIRELLI-PAUL-HEMBERY-Photo-PIRELLI.

 

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, expliquait :

« Ce fut un début de week-end compliqué à Interlagos mais les conditions météo devraient être les mêmes le reste du weekend. Il était donc utile pour les équipes d’établir un réglage « pluie » et d’évaluer les performances des pneus « intermédiaire » et « pluie » avec différentes charges de carburant. Il est dommage que les pilotes n’aient pu essayer les pneus de développement. il s’agissait d’une opportunité importante. D’un autre côté, les enveloppes 2014 sont pensées pour un type de monoplace totalement différent de ce que l’on voit en piste pour ce dernier week-end de la saison et il n’y aurait eu que peu de choses à apprendre de toute façon. Au final, c’est une situation un petit peu malchanceuse car lors des deux dernières introductions de pneus expérimentaux au Brésil (2011 et 2012), les conditions étaient restées sèches le vendredi.  On ne peut pas contrôler la météo, et cela a toujours fait partie du défi en Formule 1. On ne peut bien sûr utiliser qu’une quantité limitée de données sous la pluie et le risque d’endommager la voiture est plus élevé que sur le sec. Les équipes préfèrent donc réduire le temps de roulage, en dépit du fait que l’usure et la dégradation sont faibles sur l’intermédiaire et le pluie et ce tant qu’il pleut et que le mélange ne surchauffe pas. Le pneu intermédiaire s’est montré particulièrement versatile par différents types de conditions. Il est difficile de prédire la stratégie dans ces circonstances, comme au final, ce sont des décisions rapides et des tactiques flexibles qui font gagner sous la pluie. Bien entendu, il y a également toujours un facteur « chance ».

 

Sam HORNETT

Photos : PIRELLI

 

 

LES CHRONOS  de la 2ème séance libre: 1 – Nico Rosberg (Mercedes W04), en 1’27″306 – 2 – Sebastian Vettel (Red Bull RB9-Renault) – 1’27″531 – 3 – Mark Webber (Red Bull RB9-Renault) – 1’27″592 – 4 – Heikki Kovalainen (Lotus E21-Renault) – 1’28″129 – 5 – Lewis Hamilton (Mercedes W04) – 1’28″147 – 6 – Jean Eric Vergne (Toro Rosso STR8-Ferrari) – 1’28″405 – 7 – Felipe Massa (Ferrari F138) – 1’28″540 – 8 – Nico Hulkenberg (Sauber C32-Ferrari) – 1’28″560 – 9 – Daniel Ricciardo (Toro Rosso STR8-Ferrari) – 1’28″739 – 10 – Romain Grosjean (Lotus E21-Renault) – 1’28″891 – 11 – Fernando Alonso (Ferrari F138) – 1’28″928 – 12 – Esteban Gutierrez (Sauber C32-Ferrari) – 1’29″049 – 13 – Paul Di Resta (Force India VJM06-Mercedes) – 1’29″174 – 14 – Pastor Maldonado (Williams FW35-Renault) – 1’29″717 – 15 – Adrian Sutil (Force India VJM06-Mercedes) – 1’29″783 – 16 – Valtteri Bottas (Williams FW35-Renault) – 1’30″425 – 17 – Sergio Perez (McLaren MP4/28-Mercedes) – 1’30″748 – 18 – Jules Bianchi (Marussia MR02-Cosworth) – 1’31″061 – 19 – Giedo Van der Garde (Caterham CT03-Renault) – 1’31″118 – 20 – Charles Pic (Caterham CT03-Renault) – 1’31″165 – 21 – Max Chilton (Marussia MR02-Cosworth) – 1’31″211 et 22 – Jenson Button (McLaren MP4/28-Mercedes), en 1’31″770

 

LES TEMPS  de la 1ère séance libre : 1 – Nico Rosberg (Mercedes W04) – 1’24″781 – 2 – Lewis Hamilton (Mercedes W04) – 1’25″230 – 3 – Sebastian Vettel (Red Bull RB9-Renault) – 1’25″387 – 4 – Jenson Button (McLaren MP4/28-Mercedes) – 1’25″391 – 5 – Fernando Alonso (Ferrari F138) – 1’25″593 – 6 – Mark Webber (Red Bull RB9-Renault) – 1’25″797 – 7 – Sergio Perez (McLaren MP4/28-Mercedes) – 1’25″946 – 8 – Daniil Kvyat (Toro Rosso STR8-Ferrari) – 1’26″064 – 9 – Heikki Kovalainen (Lotus E21-Renault) – 1’26″133 – 10 – Nico Hulkenberg (Sauber C32-Ferrari) – 1’26″232 – 11 – Felipe Massa (Ferrari F138) – 1’26″248 – 12 – Esteban Gutierrez (Sauber C32-Ferrari) – 1’26″326 – 13 – Romain Grosjean (Lotus E21-Renault) – 1’26″570 – 14 – Jean Eric Vergne (Toro Rosso STR8-Ferrari) – 1’26″593 – 15 – Adrian Sutil (Force India VJM06-Mercedes) – 1’27″115 – 16 – Valtteri Bottas (Williams FW35-Renault) – 1’27″269 – 17 – Pastor Maldonado (Williams FW35-Renault) – 1’27″358 – 18 – James Calado (Force India VJM06-Mercedes) – 1’27″436 – 19 – Giedo Van der Garde (Caterham CT03-Renault) – 1’28″107 – 20 – Charles Pic (Caterham CT03-Renault) – 1’28″199 – 21 – Jules Bianchi (Marussia MR02-Cosworth) – 1’30″004 et 22 – Max Chilton (Marussia MR02-Cosworth), en 1’32″646.

 

 

F1 Sport

About Author

gilles