TOUR DE BELGIQUE AUTO HISTORIQUE 2013: L’EQUIPAGE HOLVOET-VAN OVERSCHELDE (TOYOTA CELICA GT) EMERGENT DU BROUILLARD

 

 

 

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Holvoet-Vanoverschelde-Toyota-Celica-GT-Vainqueurs-©Manfred-GIET

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Holvoet-Vanoverschelde-Toyota-Celica-GT-Vainqueurs-©Manfred-GIET

 

Sur les 81 équipages inscrits au départ de cette épreuve, ressuscitée tel phénix de ses cendres en 2012, d’aucuns n’auraient cru être confrontés aux conditions météo, qui ont sévi durant les deux journées de clôture.

Si le soleil était partiellement présent pour la partie inaugurale sur le circuit Limbourgeois de Zolder et que la suite nocturne sur des tracés faisant la part belle aux anciens parcours historiques et prestigieux de Courses de Côte, avant de rallier aux environs de minuit, l’antre du circuit de Spa-Francorchamps, se passait dans des conditions pratiquement optimales.

Mais ce qui allait attendre les concurrents pour la suite allait s’avérer fantomatique par moments !

Au réveil, après une très courte nuit de sommeil, les équipages engagés se trouvant confronté au givre et au brouillard tenace dès potron-minet… pour la suite du programme qui démarrait par une mise en train sur le célèbre circuit Ardennais, lequel se trouvant nappé de brouillard et par des températures de -4° sous zéro, obligeant les concurrents de cette prestigieuse caravane, à déployer l’huile de bras pour dégivrer pare-brise et lunettes –arrières, de leur bonnes vieilles montures certes bien astiquées mais qui n’eurent guère le temps de faire briller leurs chromes dans un tel décor.

Ces conditions allaient d’ailleurs perdurer tout au long de la journée, forçant les équipages à une vigilance de tous les instants et en fonction de tous les pièges et embûches concoctés par le maître de cérémonie, Robert Vandevorst .

LES FAVORIS EN RETARD DES LES PREMIÈRES PASSES D’ARMES

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-le-matin-il-fallait-gratter-les-vitres-givrées-et-faire-chauffer-le-moteur-©-Manfred-GIET

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-le-matin-il-fallait-gratter-les-vitres-givrées-et-faire-chauffer-le-moteur-©-Manfred-GIET

 

Alors que l’on attendait plutôt une performance de la Porsche  de Joseph LAMBERT, l’ancien double vainqueur du Monte Carlo Historique, ou encore des régionaux Daniel REUTER, également sur Porsche ou Etienne Baugnée et sa MGB, l’ancien vainqueur de 2012, Yves DEFLANDRE lui aussi avec une Porsche, dans le quarté de tête pour la victoire finale, certains se laissèrent piéger dès les premiers hectomètres, en écopant de pénalités qui furent naturellement insurmontables pour la suite.

Et à ce petit jeu de réflexion, d’adresse, de concentration et surtout de régularité, la paire HOLVOET- VAN OVERSCHELDE sur leur TOYOTA CELICA GT, préparée de maîtresse façon par le chef-pilote et concessionnaire TOYOTA, Dominique HOLVOET, s’est montrée la plus adroite dès le début des hostilités.

 

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Jacquet-Albert-Toyota-celica-GT-deuxièmes-©-Manfred-GIET

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Jacquet-Albert-Toyota-celica-GT-deuxièmes-©-Manfred-GIET

 

Les seuls à pouvoir leur tenir tête, étaient finalement les équipages des époux PIRAUX sur une RENAULT R5 Alpine et la TOYOTA CELICA GT, concurrente de l’équipage, JACQUET-ALBERT.

Ce trio, auquel la concurrence devait faire face, n’étant séparé que de quelques dixièmes de points au rayon des pénalités déterminant l’ordre du classement général.

Et pour l’étape finale du dimanche, durant laquelle les quelques 74 équipages rescapés, parmi lesquels la superbe LANCIA STRATOS et datant de 1976, de MACHOIR-VANHEUKELOM, devaient rallier l’arrivée située à Chaudfontaine, à partir de La Hulpe, tous étaient conscients des difficultés que le parcours, leur réservait.

 

 TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-La-magnifique-Lancia-Stratos-de-Vanheukelom-Machoir-Photo-Manfred-GIET


TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-La-magnifique-Lancia-Stratos-de-Vanheukelom-Machoir-Photo-Manfred-GIET

En guise de cocktail, il leur restait  pas mal de pièges à éviter tout au long des régions, à parcourir sur des routes souvent rendues boueuses et ce en raison des pluies des derniers jours.

Et comme déjà au cours de l’édition 2012, la finale fut sujette à quelques rebondissements avec hélas comme principale victimes, les époux PIRAUX et leur RENAULT R5 Clio, se trouvant confrontés à quelques soucis, les reléguant malheureusement, hors de portée du podium final.

Par contre la paire HOLVOET-VAN OVERSCHELDE, parvint, elle, à maintenir le cap et ainsi conforter leur statut de leader qu’elle aura finalement été du début, à la fin de ce TOUR DE BELGIQUE AUTO HISTORIQUE 2013 et auquel devrait certainement succéder une édition en 2014.

Et pour compléter ce triomphe TOYOTA, l’équipage JACQUET-ALBERT, s’emparera de la deuxième marche du podium sur une autre CELICA GT de 1972, devant les troisièmes classés, Willy LUX-Yves NOELANDERS, sur leur superbe LANCIA FULVIA HF et séparés de 4 points seulement des deuxièmes.

 

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Lux-Noelanders-Lancia-Fulvia-HF-Troisièmes-©-Manfred-GIET

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Lux-Noelanders-Lancia-Fulvia-HF-Troisièmes-©-Manfred-GIET

 

 sa descente du podium, Dominique HOLVOET, le garagiste et ancien pilote de circuit de Dendermonde, confiait :

 « Je suis vraiment très heureux d’avoir remporté cette épreuve qui figure parmi les plus belles en Belgique. Le parcours était vraiment fabuleux, malgré les conditions climatiques pas toujours évidentes et finalement la victoire s’est jouée sur des détails, avec comme cerise sur le gâteau, un doublé Toyota et dont je suis fier en tant que concessionnaire de la marque. »

 

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Van-Rompuy-Van-Overschelde-MG-B-GT-cinquièmes-©-Manfred-GIET

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Van-Rompuy-Van-Overschelde-MG-B-GT-cinquièmes-©-Manfred-GIET

 

Quant à son équipier et précieux guide tout au long de l’épreuve, Björn VANOVERSCHELDE, dont le frère Jens, copilote sur la MG B GT V8 de Dirk VAN ROMPUY, terminait, lui, à la cinquième place du général et premier de la classe 5, déclarait :

« Je suis vraiment très heureux d’avoir pu guider  Dominique vers cette victoire et ce qui me rend encore plus heureux c’est que parmi le plateau de ce Tour de Belgique 2013, figuraient pratiquement tous les meilleurs co-pilotes du Royaume. Nous sommes vraiment restés concentrés à fond du début à la fin. Je suis fier de m’être imposé devant de tels noms et avec Dominique nous ne pouvions pas mieux finir l’année. »

 

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Tripy-GPS-GSMun-stylo-et-le-bon-coup-doeil-les-coéquipiers-étaient-bien-occupés-©-Manfred-GIET

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Tripy-GPS-GSM – un-stylo-et-le-bon-coup-d’œil-les-coéquipiers-étaient-bien-occupés-©-Manfred-GIET

 

Seul bémol au niveau de l’édition 2013 de ce TOUR DE BELGIQUE AUTO HISTORIQUE, le système TRIPY qui a fait des siennes au moment d’établir le classement final et dont l’issue fut retardé de quelques heures, suite au ‘bug’ survenu avec une autre épreuve historique en France et où ce système était également actif, provoquant parfois un mélange du genre au niveau des classements jusqu’à ce que les bureaux de calculs respectifs aient retrouvé la maîtrise des chiffrés.

 

LE CLASSEMENT FINAL

 

 

1. HOLVOET-VAN OVERSCHELDE (Belgique) Toyota Celica GT 1972. Total points avec Joker: 152,72

2. JACQUET-ALBERT (Belgique) Toyota Celica GT 1972 : 216,86                  

3. LUX-NOELANDERS (Belgique) Lancia Fulvia HF 1972 :  220,38    

4. DELHEZ-GULLY (Belgique) Ford Escort RS 2000 1969 : 274,59  

5. VAN ROMPUY-VAN OVERSCHELDE (Brlgique) MGB GT V8 1967 :  324,37

6. DE MUNCK-DESMET (Belgique) Alfa Romeo Giulia Super 1971 : 378,34

7. DEKLERCK-DEPLANCKE (Belgique) Porsche 911 1971  :  450,56

8. LAMOTTE-POLET (Belgique) Lancia Fulvia 1972 :  455,30

9. GUILMAIN-GUILMAIN (Belgique)Porsche 911 1968 :  480,76

10. REUTER-BERNARD (Belgique) Porsche 914/6 1970 :  481,85

 

VAINQUEURS DE CLASSE:

 

 

Classe 1: SNYERS-NEULENS (Belgique) : Simca 1100 Spéciale 1970

Classe 2: HOLVOET-VAN OVERSCHELDE (Belgique) : Toyota Celica GT  1972

Classe 3: DELHEZ-GULLY (Belgique) : Ford Escort RS 2000 1969

Classe 4: DECLERCK-DEPLANCKE (Belgique) : Porsche 911 1971

Classe 5: VAN ROMPUY-VAN OVERSCHELDE (Belgique): MG B GT V8 1967

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency    

 

 TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Delhez-Gully-Ford-Escort-RS-2000-quatrièmes-©-Manfred-GIET


TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Delhez-Gully-Ford-Escort-RS-2000-quatrièmes-©-Manfred-GIET

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-De-Munck-De-smet-Alfa-Romeo-Giulia-Super-sixièmes-©-Manfred-GIET

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-De-Munck-De-smet-Alfa-Romeo-Giulia-Super-sixièmes-©-Manfred-GIET

 TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Declerck-Deplancke-Porsche-911-septièmes-©-Manfred-GIET


TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Declerck-Deplancke-Porsche-911-septièmes-©-Manfred-GIET

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Lamotte-Polet-Lancia-Fulvia-huitièmes-©-Manfred-GIET

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Lamotte-Polet-Lancia-Fulvia-huitièmes-©-Manfred-GIET

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Guilmain-V-Guilmain-J-Porsche-911-neuvièmes-©-Manfred-GIET

TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Guilmain-V-Guilmain-J-Porsche-911-neuvièmes-©-Manfred-GIET

 TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Reuter-Bernard-Porsche-914-6-dixièmes-©-Manfred-GIET


TOUR-DE-BELGIQUE-HISTORIQUE-2013-Reuter-Bernard-Porsche-914-6-dixièmes-©-Manfred-GIET

 

Tour de Belgique

About Author

gilles