F1. GENII CAPITAL DANS L’ATTENTE DES FONDS DE QUANTUM ! MAIS LA SITUATION EST GRAVE…

 

F1 GERARD LOPEZ stand LOTUS

 

 

L’avenir de l’équipe Lotus est-t-il compromis et menacé ?

La longue attente se poursuit pour Gérard Lopez, le patron de Genii Capital, lequel ne peut plus faire face à ses engagements en Formule 1, à la tête de l’équipe Lotus

Alors qu’il se croyait tiré d’affaire, comptant sur la montagne de dollars que lui faisait miroiter l’homme d’affaires Américain Mansour Ijaz, hélas à ce jour, malgré les promesses à répétition, Lopez ne voir rien venir…

Et la situation commence à devenir intenable et ingérable car même au sein di personnel à l’usine d’Enstone, on commence à douter…

A tel point qu’après avoir perdu Kimi Räikkonen, les techniciens du Team Lotus, tous inquiets de la situation et de leur avenir, se laissent les uns après les autres tenter et séduire par les sirènes venues des équipes concurrentes et qui leur offrent d’alléchantes propositions

Sont ainsi annoncés en partance, Paul Cusdin et James Crook, qui travaillaient dans le département CFD  (dynamique computationnelle des fluides).

Les deux hommes devant rejoindre l’écurie Caterham.

Avant eux, le responsable CFD, Jarrod Murphy, s’était déjà engagé lui avec le Team Mercedes.

 

Pour Gérard Lopez, le temps presse car le passif de l’équipe Lotus est immense, frisant dit-t-on les 100 millions d’€ !

 

Mansoor-IJAZ

Mansoor-IJAZ

 

Pourtant l’homme qui se présente à la tête du fonds d’investissement Américain Quantum Motorsports, Mansoor Ijaz, avait ouvertement publiquement indiqué à l’occasion du tout récent GP d’Abou Dhabi que l‘accord portant dans un premier temps sur la reprise de 35% des parts du Team Lotus F1, était conclu.

Mais à ce jour, douze jours plus tard, la montagne d’argent frais promise, n’a hélas toujours pas été viré sur les comptes de Genii Capital !

Dans ces conditions, on en vient à se poser l’évidente question de savoir si l’écurie Lotus a encore un avenir en F1 …

 

LOTUS RENAULT 2012 Presentation b

 

A  tel point que dans l’entourage et la garde rapprochée de Bernie Ecclestone, on se pose même la question de savoir si le Team d’Enstone passera l’hiver et se présentera au départ de la saison 2014

Car aujourd’hui samedi 16 novembre 2013, aucun contrat pour la fourniture des moteurs en 2014, n’ a é&té signé avec Renault, l’actuel fournisseur des monoplaces Lotus !

Questionné par nos confrères du magazine Anglais Autosport ‘ la bible ‘ en Formule 1, Gérard Lopez leur a prècisé :

« C’était de la propre initiative de Mansoor Ijaz d’annoncer que l’accord avait été conclu, mais c’est malheureusement loin d’être le cas. Nous avons toujours laissé entendre que nous avions d’autres options possibles si nous le souhaitions. Nous devons absolument trouver le bon partenaire. Cela semblait devoir être le cas avec Qantum, mais désormais je ne suis plus du tout sûr que cela finisse par se concrétiser. »

Gérad Lopez, ajoutant :

« L’affaire doit se conclure. Mais si d’aventure, cela n’aboutit pas, eh bien, nous agirons et déciderons de la suite des évènements. Mais il est évident que nous n’allons pas pouvoir attendre indéfiniment et éternellement. »

Reste la bonne question, eu égard aux dettes colossales et au budget que nécessite le fonctionnement d’une équipe de Grand Prix, Le Team Lotus peut-t-il réellement convaincre et intéresser des industriels sérieux qui ne rêvent pas, eux !

Vas savoir Charles…

Mais bien des observateurs avisés en doutent

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAM et PIRELLI

 

F1

About Author

gilles