F3. A MACAO, MARCIELLO EN POLE DE LA COURSE DE QUALIFICATION.

 

GP-DE-MACAO-DE-F3-2013-DALLARA-de-MARCIELLO-Team-PREMA

GP-DE-MACAO-DE-F3-2013-DALLARA-de-MARCIELLO-Team-PREMA

 

 

Pilote de la Ferrari Driver Aczdemy et tout récent Champion d’Euerope de F3, le jeune pilote Italien Raffaele Marciello, s’élancera depuis la pole position de la 1ère course de Macao.

Au volant de sa Dallara-Mercedes de l’équipe Prema, il a signé en 2’11″555, le temps de référence et il partagera la 1ère ligne avec la Dallara-Mercedes du pilote de l’écurie Mucke, Felix Rosenqvist, second avec 2’11″622.

Ensuite, on retrouve en deuxième ligne, deux autres Dallara-Mercedes de chez Prema, celle d’Alex Lynn en 2’11″639 et de Lucas Auer en 2’12″052. Suivent, en troisième ligne, le Portugais Antonio Felix Da Costa avec la Dallara-Volkswagen de Carlin, en 2’12″083 et Tom Blomqvist avec la Dallara-Mercedes de Fortec, en 2’12″111. Luis Derani avec la seconde Dallara-Mercedes de Fortec en 2’12″144, Harry Tincknell et Jordan King avec les Dallara-Volkswagen de Carlin en 2’12″409, en 2’12″616 et Alexander Sims dans le baquet lui, de la Dallara-Nissan de T Sport, en 2’12″698, complétant le TOP 10      devant William Buller en 2’12″768, Kevin Korjus en 2’13″053, Jazeman Jaafar en 2’12″225 et Carlos Sainz en 2’13″173. Le jeune espoir Français Esteban Ocon, venu de l’Eurocup  Formule Renault et qui découvre la F3, décroche le 15ème temps avec la Dallara-Mercedes du Team Prema, en 2’13″333. Suivent, Nicholas Latifi en 2’13″551, Stefano Coletti en 2’13″777, Yuhi Sekiguchi en 2’13″833, Lucas Wolf en 2’13″938, Antonio Giovinazzi en 2’14″018, Yuichi Nakayama en 2’14″308, etc…

Questionné sur sa performance, Marciello a expliqué :

«  Je considère que le Championnat d’Europe représente 75 pour cent de la saison et le GP de Macao les 25 pour cent restant.»

Avant de préciser :

« Macao est le Trophée le plus important en Formule 3 pour un jeune pilote, il est crucial de remporter la victoire ici. Je vais essayer de faire de mon mieux pour y parvenir. Macao reste un circuit unique, rapide et long et c’est vraiment quelque chose de spécial pour un pilote de courir ici ».

 

Marciello, connait bien le tracé urbain de Macao. Il y a terminé huitième pour ses débuts dans ce Grand Prix de Macao, l’année dernière.

Marciello poursuit :

« Je pense que j’avais été un peu malchanceux pour les qualififs alors que peut-être que j’aurais pu  finir dans le Top trois. Mais cette année, je connais la voiture et la piste, donc je pense que nous pouvons faire un bon résultat. »

Une chose est sure, Marciello a visiblement déjà fait le job en signant la pole de la 1ère course, dite de qualification.

Il lui reste à remporter cette première levée puis ensuite à gagner le GP

 

Sam HORNETT

Photos : Team

 

F3

About Author

gilles