Vde V MICHELIN ENDURANCE SERIES. A ESTORIL ‘’ L’ULTIME LUTTE DE LA SAISON 2013 ‘’

 

LOGO V-de-V-Endurance-Series-logo 2013

 

VDEV 2013 AFFICHE ESTORIL

 

« Estoril : l’ultime lutte de la saison »

 

Les 6 heures d’Estoril marquent la fin de la saison 2013 des V de V Michelin Endurance Series.

Du côté des GT, le titre est déjà attribué à l’équipage IMSA Performance Matmut de Pascal Gibon et Jean-Philippe Belloc. La lutte pour les places d’honneur opposera l’équipage Visiom de Jean-Paul Pagny, Thierry Perrier et Jean-Bernard Bouvet sur leur Ferrari 458 GT2 et François Perrodo associé à Sébastien Crubilé et Emmanuel Collard sur la Porsche 911 GT3-R du Crubilé Sport.

 

VDEV 2013 Avant la finale a ESTORIL - un depart des GT  - Photo Hugues LAROCHE

VDEV 2013 Avant la finale a ESTORIL – un départ des GT – Photo Hugues LAROCHE

 

Cette dernière joute de la saison verra le retour d’équipages performants tel que Eric Mouez et David Loger ainsi que la famille Martins, les deux Porsche Almeras avec à leur tête les très véloces Matthieu Vaxivière et Franck Perera qui ne sont pas là pour faire de la figuration. Nous aurons également la présence de la famille Bottemanne associée à Jean-Paul Buffin ainsi que leurs équipiers Lafargue père et fils; tous sur les 911 GT3-R du Ruffier Racing. La qualité de ce plateau nous promet une lutte acharnée pour le podium final.

 

Le titre n’échappera pas à Norma !

 

VDEV-2013-Avant-la-finale-a-ESTORIL-un-depart-des-Protos

VDEV-2013-Avant-la-finale-a-ESTORIL-un-depart-des-Protos

 

Ils sont encore trois équipages en lice pour le titre 2013. Il y a la Norma n°40 de l’Equipe Palmyr pilotée par les triples champions de la discipline :

Philippe Mondolot et David Zollinger qui rouleront que tous les deux sur cette dernière manche. Sept points derrière eux, se trouvent Vincent Capillaire sur une Norma de chez TFT, associé pour l’occasion à Frédéric Gelin et William Cavailhes. La lutte entre ces deux équipages promet d’être intense et ce au vu de leur faible écart sur leur plan comptable.

Un troisième homme peut encore être titré : il s’agit de Thomas Accary, le Champion sortant qui sera associé de son coté, à Damien Delafosse et Luc Paillard, sur une Norma de chez CD Sport.

Pour que ce dernier enlève la timbale, il faudrait un véritable scénario catastrophe pour les deux leaders du Championnat puisqu’il est relégué à 35 points de la paire Mondolot-Zollinger.

Les équipages capables de venir brouiller les cartes sont nombreux, avec entre autres les trois autres Norma de CD Sport de Dhouailly-Kirchdoerffer-Beraud, de Dannielou-Pialat et de Bole-Besançon- Taittinger-Findlay.

Chez Palmyr, il faudra aussi se méfier des Norma n°41 et n°42 pilotées par  les équipages Vaglio-Giors, Buret-Rihon et Michel-Menahem-Faggionato. Une autre Norma sera à surveiller également, celle du JD Racing qui a terminé quatrième dans la Nièvre, celle pilotée par les véloces Maulini-Wolff- Antunes.

Dans le clan Tatuus qui a brillé à Magny-Cours, il faudra surveiller la n°12 de Merchan-Maïsano, la n°19 d’Extrême Limite vainqueur il y a 3 semaines de Poirier-Roussel ainsi que la n°35 d’Ultimate emmenée par les frangins Lahaye, Matthieu et Jean- Baptiste.

Du côté de chez Ligier, OAK Racing sera présent avec deux voitures :

La n°15 emmenée par Olivier Pla et Yann Zimmer qu’on ne présente plus et la n°24 de la famille Nicolet père et fils, associés à Guy Lacroix.

C’est un très beau plateau d’une trentaine de proto qui profitera une fois de plus de ce magnifique circuit d’Estoril pour en découdre sur 6 heures et bien sûr entériner la hiérarchie 2013.

 

Texte : Gilles GAIGNAULT

Crédit Photos : Hugues LAROCHE

Sport V de V

About Author

gilles