ENDURANCE WEC. TOYOTA EN POLE A SHANGHAI ET ASTON EN GT AM ET PRO

 

 

WEC-2013-SHANGHAI-TOYOTA

WEC-2013-SHANGHAI-TOYOTA DECROCHE LA POLE

 

Alexander Wurz et Nicolas Lapierre de l’équipe Toyota Racing ont été contraints d’attendre jusqu’à ce que le drapeau à damiers soit abaissé pour célébrer leur deuxième pole position consécutive en qualifications aujourd’hui aux 6 Heures de Shanghai.

 

Le duo, a établi un chrono moyen combiné de 1’48’’013 avec sa Toyota TS030 Hybrid, la N°7 et l’équipe Japonaise, ne fut assuré de s’offrir la pole position que lorsque toutes les autres LMP1 furent revenues aux stands après leur ultime tour chronométré.

Toutefois, l’Audi R18 e -tron quattro ,N°1 pilotée lors de cette séance  en qualifications par Marcel Fässler et Benoît Tréluyer, a fait une dernière tentative pour tenter de décrocher la pole montré, maintenant quelques minutes supplémentaires les hommes de Toyota sur le bord de leurs sièges en bordure de piste devant les écrans affichant les chronos.

En fin de compte , l’écart entre les deux prototypes à propulsion hybride était seulement de 0,08 secondes !

 

WEC-2013-SHANGHAI-TOYOTA-EN-POLE

WEC-2013-SHANGHAI-TOYOTA-en route pour décrocher la POLE

 

Troisième en LMP1, la seconde Toyota, la N°8 de Stéphane Sarrazin et Sébastien Buemi , son meilleur temps moyen étant de 1’48’’694, soit à 0’’68 de sa voiture sœur. Suivi par l’Audi N°2 celle de l’équipage qui occupe actuellement le commandement du classement provisoire du Championnat du monde, et que se partageaient pour les chronos, Allan McNish et Tom Kristensen.

 

WRC-2013-SHANGHAI-AUDI-1-devant-la-2-aux-essais

WRC-2013-SHANGHAI-AUDI-1-devant-la-2-aux-essais

 

Avec la dégradation des pneus, un problème qui a affecté les équipes de haut en bas de la grille, la gestion des pneumatiques est susceptible d’avoir été un facteur dans la détermination du nombre maximal de tours effectués par de nombreuses équipes en qualifications aujourd’hui à Shanghai.

La Lola de l’équipe Suisse Rebellion Racing, complétant la classe LMP1. Pour cette séance en qualification, elle était confiée à Nicolas Prost et Mathias Beche et sa meilleure moyenne est finalement de 1’51’’204, la marge la plus proche des voitures ‘usine’ depuis les séances libres.

 

En LMP2 , le Team britannique ADR Delta G -Drive avec la N°26, toujours brillant cette année décroche une nouvelle pole position pour la troisième fois en quatre courses,  avec une moyenne sur les 4 tours de 1’55’’423 avec une certaine marge d’avance sur la plus performante des Morgan OAK Racing et la Zytek  du Greaves Motorsport et qui ont été séparés de seulement 0’’009: 

1’56’’210 pour la Morgan et 1’56 »219 pour la Zytek

John Martin, l’Australien et Mike Conway, l’anglais réalisant eux, la meilleure moyenne en 1’55’’423 avec leur ORECA -03 Nissan. La moyenne des deux meilleurs tours des deux pilotes étant une demi-seconde plus vite que ses suivants, les deuxième et troisième LMP2.

 

 

ASTON MARTIN EN POLE EN GT

 

WEC 2013 SHANGHAI ASTON MARTIN 97

WEC 2013 SHANGHAI ASTON MARTIN 97

 

Les pole positions pour les deux catégories LM GTE Pro et LM GTE Am classes ont été décrochées  par une Aston Martin, mais dans les deux cas par la plus mince des marges.

Stefan Mucke et Darren Turner ont enregistré la meilleure moyenne sur les quatre meilleurs tours de qualification avec 2’04’’370 dans le baquet de l’Aston Martin V8 Vantage N°97 avec seulement 0’’019 de marge et d’avance sur leurs coéquipiers Bruno Senna et Richie Stanaway, au volant eux de la Vantage N°99. Derrière, Porsche avec la N°92, la 911 de l’équipe Manthey, de Jorg Bergmeister et Patrick Pilet a devancé Ferrari, précédant de 0’’006 la Ferrari N°71 de la Scuderia AF Corse de Kamui Kobayashi et Toni Vilander.

Ensuite, on retrouve sur la troisième ligne la Porsche de Marc Lieb et Richard Lietz, aux côtés de la seconde Ferrari F 458 AFCorse, celle du duo Gianmaria Bruni et Giancarlo Fisichella .

 

 WEC-2013-SHANGHAI-les-pilotes-ASTON-MARTIN-en-pole


WEC-2013-SHANGHAI-les-pilotes-ASTON-MARTIN-en-pole

 

En LM GTE Am, Christoffer Nygaard et Nicki Thiim a obtenu la meilleure moyenne sur les 4 tours en 2’05’’903 avec l’Aston Martin Vantage N°95, juste 0’’015 devant la Ferrari F458 Italia AF Corse  la N°61 de Marco Cioci et Matt Griffin.

Suivent, en seconde ligne, une autre Ferrari, la F 458 N°81 de l’équipe 8 Star Motorsports, de Davide Rigon et Rui Aguas et la Porsche Proton Compétition, la N°88 de Paolo Ruberti et Gianluca Roda.

Ensuite, on pointe la Porsche IMSA Performance, N°76   l’Aston Martin N°96, la Ferrari de l’écurie américaine Krohn et la Chevrolet Corvette du Team Larbre Compétition.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAMS et WEC

 

LE RÉSULTAT DES ESSAIS CHRONOMÉTRÉS

 

LMP1: 1) Toyota TS030-Hybrid n°7 – Wurz/Lapierre (1’48’’013) – 2) Audi e-tron quattro n°1 – Lotterer/Treluyer/Fässler (1’48’’102) – 3) Toyota TS030-Hybrid n°8 – Davidson/Buemi/Sarrazin (1’48’’654) – 4) Audi e-tron quattro n°2 – Kristensen/Duval/McNish (1’49’’173) – 5) Rebellion Racing Lola B12 n°12 – Bellicchi/Beche/Prost (1’51’’204).

LMP2 : 1) G-Drive R. Oreca03 Nissan n°26 – Rusinov/Martin/Conway (1’55’’423) – 2) Oak Racing Morgan n°24 – Pla/Heinemeier-H./Brundle (1’56’’210)– 3) Greaves M. Zytek n°41 – Shulzhitckiy/Lux/Wirdheim (1’56’’219) – 4) Oak Racing Morgan n°35 – Baguette/Gonzalez/Plowman (1’56’’243).

LMGTE : 1) Aston-Martin Vantage V8 n°97 – Turner/Mücke (2’04’’370) – 2) Aston-Martin Vantage V8 n°99 – Lamy/Senna/Stanaway (2’04’’389) – 3) Porsche 911 RSR n°92 – Lieb/Lietz (2’04’’881) – 4) Ferrari 458 Italia n°71 – Kobayashi/Vilander (2’04’’887) – 5) Porsche 911 RSR n°91 – Bergmeister/Pilet (2’05’’049) – 6) Ferrari 458 Italia n°51 – Bruni/Fisichella (2’05’’222).

LMGTE AM : 1) Aston-Martin Vantage V8 n°96 – Campbell-W./Goethe/Hall (2’05’’903) – 2) Ferrari 458 Italia n°61 – Gerber/Griffin/Cioci (2’05’’918) – 3) Ferrari 458 Italia n°81 – Potolicchio/Aguas/Rigon (2’06’’150)

 

WEC Championnat du monde

About Author

gilles