CHAMPIONNAT DE FRANCE DES RALLYES TERRE 2013. CUOQ POUR CONFIRMER AU TERRE DE VAUCLUSE

 

 

AUTO - TERRE DU VAUCLUSE 2011

 

 

Jean-Marie Cuoq pour confirmer

La 23ème édition du Terre de Vaucluse marque la fin d’une saison 2013 riche en rebondissements. D’abord malmené en début d’année, Jean-Marie Cuoq avec sa Citroën C4 WRC, a signé deux belles victoires à Auxerre et Millau, pour arriver à Courthézon en tête du Championnat. Sur un tracé légèrement remanié par rapport à l’an passé, les outsiders ne manqueront pas ce week-end avec les traditionnels animateurs que sont Lionel Baud et sa Ford Fiesta WRC ou Paul Chieusse avec la Peugeot 307 WRC.

Au milieu des vignobles des Côtes du Rhône, des pilotes comme Jean-Manuel Beuzelin avec une autre Peugeot 307 WRC et Stéphane Pellerey au volant, lui d’une Peugeot 207 S2000, ou encore Stéphane Chambon avec une Mitsubishi Lancer Evo10, le vainqueur sortant, pourraient également venir jouer les trouble-fête.

LE PLATEAU

 

94 engagés sont attendus ce week-end, parmi eux, on compte huit WRC, trois Super 2000, 11 groupe N et groupe R. Pour la première fois cette année, une épreuve de doublure VHC est organisée, 17 voitures sont inscrites.

 

LES PARTICULARITÉS DU PARCOURS

 

Le parcours sera quasiment identique à l’an passé. Seule la spéciale de Rasteau sera légèrement modifiée, lors d’une première étape classique. Les chronos du Château de Ruth et de Vaudieu seront disputés au cours de la deuxième journée. Les caractéristiques propres aux pistes vauclusiennes restent les mêmes, à savoir des spéciales tracées dans les vignes avec de grandes allonges et de nombreux changements de direction.

 

LES FAVORIS POUR LA VICTOIRE ET LE CHAMPIONNAT PILOTES

LE TOUQUET 2013 CUOQ.

Jean Marie CUOQ.

 

Jean-Marie Cuoq et sa Citroën C4 WRC font évidemment figure de favoris. Le pilote ardéchois a fait un grand pas vers le titre après sa dernière victoire au Terre des Cardabelles. Lionel Baud, qui a vendu sa Peugeot 307 WRC à Jean-Pascal Besson, présent ce week-end, étrennera sur la terre sa toute nouvelle Ford Fiesta WRC. Il donnera tout pour tenter d’accrocher un titre qui s’est éloigné depuis sa sortie de route lors de la dernière manche.

Très réguliers tout au long de cette saison, Jérôme Jacquot avec une Peugeot 207 S2000 et Dominique Bruyneel qui pilote une Subaru Impreza R4, tenteront de conserver leurs places sur le podium final du Championnat.

Paul Chieusse avec sa Peugeot 307 WRC essaiera de confirmer sa belle deuxième place acquise en Aveyron. Ces ‘fidèles’ du Championnat seront rejoints à Courthézon par les habituels pilotes locaux. Richard Doux, l’Avignonnais, étrennera une inédite Citroën Xsara WRC, tandis que le pilote de Vaison la Romaine, Stéphane Pellerey, retrouvera le volant d’une Peugeot 207 Super 2000 qui lui avait permis de se mettre en valeur l’an passé.

Enfin, Jean-Luc Morel, gérant d’un garage automobile à Piolenc, engagera une Toyota Celica GT Four. Désormais quadruple Champion du Monde d’enduro Moto, Antoine Méo roulera avec une Citroën DS3 WRC et  tentera d’acquérir de l’expérience en vue d’une participation complète au Championnat en 2014.

Il faudra également compter sur Alain Deveza avec une Skoda Octavia WRC, Jean-Manuel Beuzelin sur Peugeot 307 WRC, vainqueur de cette épreuve en 2004, Jean-Michel Raoux dans le baquet d’une Peugeot 207 Super 2000, Serge Gillouin avec une Subaru Impreza Groupe A ou encore Jean-Marc Falco avec une Mitsubishi Lancer Evo9.

LES FAVORIS EN DEUX-ROUES MOTRICES

 

Alors que Jean-Pierre Vital au volant d’une Peugeot 106 S16, étrennera son titre de Vainqueur du Trophée Deux-Roues Motrices, Noël Tron avec la nouvelle Peugeot 208 R2, est de retour aux affaires dans cette catégorie. Le pilote des Alpes de Haute-Provence devra affronter, entre autres, Laurent Clutier, auteur d’une fin de saison réussie au volant de sa Renault Twingo R2 Evo.

LES FAVORIS DU GROUPE N

 

Triple vainqueur de l’épreuve vauclusienne, Stéphane Chambon et sa Mitsubishi Lancer Evo10 feront figure de favori en groupe N. Toujours très rapides, Cyrille Féraud avec une Mitsubishi Lancer Evo10 et Stéphane Codou au volant lui d’une Subaru Impreza, seront également à surveiller.

 

LES FAVORIS EN VHC

 

YL-2013-504-V6-Francois-LETHIER-Test-Domaine-de-GALICET-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

2013-504-V6- Francois-LETHIER-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Le plateau de cette première édition VHC, candidate au Championnat d’Europe des Rallyes Historiques 2014, n’est pas en reste puisque l’épreuve accueillera Massimo Pedretti et sa Lancia 037, double Champion d’Europe des Rallyes VHC en 2012 et 2013.

Il devra affronter Philippe Gache, engagé sur une redoutable Mazda RX7 qui aura à cœur de réaliser une belle performance après être passé près de la victoire lors du dernier Rallye du Maroc historique. Victorieuse de cette épreuve aux mains expertes de Christophe Vaison, une Peugeot 504 V6 sera cette fois-ci pilotée par François Lethier du Team FYL.

Seront également présents, Michel Tirabassi  et sa Porsche 911, Jean-Marc Manzagol avec une Peugeot 505, mais également Andrea Andrina, pilote officielle Citroën Sport en 1984 qui évoluera aux commandes d’une Citroën Visa Mille Pistes.

 

DU COTE DE L’ORGANISATION

 

Le centre névralgique de l’épreuve sera, comme d’habitude, basé à Courthézon. L’Hôtel de Ville accueillera la conférence de presse d’avant épreuve, tandis que les vérifications techniques et administratives se dérouleront à la salle polyvalente de la Roquette, où seront également basés le PC Course, le podium de départ et d’arrivée ainsi que la salle de presse. Le Stade de Moto-Ball de Camaret sur Aigues servira de cadre à l’assistance de la première étape. Pour la seconde journée de course, les équipes s’installeront dans la zone industrielle du Fournalet à Sorgues.

LA FICHE TECHNIQUE

 

23ème Rallye Terre de Vaucluse. 523,99 km (hors reconnaissances) dont 126,38 km d’ES (10) répartis en deux étapes. Départ de Courthézon le samedi 9 novembre à 6h30. Arrivée à Courthézon le dimanche 10 novembre à 14h43.

 

Christian COLINET

Photos : Gilles VITRY –  FFSA  DPPI

 

 

Sport

About Author

gilles