F1. MANSOOR IJAZ VA BIEN RACHETER LE TEAM LOTUS F1

 

 

F1-2013-BUDAPEST-ROMAIN-GROSJEAN-LOTUS-RENAULT

F1-2013-BUDAPEST-ROMAIN-GROSJEAN-LOTUS-RENAULT

 

Mansoor Ijaz, l’homme d’affaires americain, propriétaire  de Quantum Motorsport, a bien confirmé avant de quitter  Yas Marina que son fonds d’investissement, allait régler le salaire de Kimi Räikkönen, que le pilote finlandais et ses conseils, la famille Robertson, estime à 12 millions d’€.

Très remonté contre les dirigeants de l’équipe Lotus qui ne lui avaient pas payé le moindre euro cette année après avoir déjà rencontré de grosses difficultés un an plus tôt,  le pilote finlandais avait menacé de ne pas se déplacer à Abou Dhabi

Zappant la conférence de presse jeudi après-midi !

Et ce n’est que tard jeudi soir, qu’il quittait enfin sa propriété suisse, la magnifique villa Butterfly pour attraper un vol à Zurich à destination de Dubai.

 

 KIMI-RAIKKONEN-sa-villa-Suisse-VILLA-BUTTERFLY


KIMI-RAIKKONEN- (en haut) sa-villa-Suisse-VILLA-BUTTERFLY

 

Entre-temps ses managers, les Robertson, avaient reçu l’assurance d’un paiement, geste qui avait incité Kimi à se déplacer et à courir le GP d’Abou Dhabi.

Mais une fois sur place, ‘ Iceman ‘ expliquait qu’il était d’abord venu pour régler la situation et que faute d’accord, il ne disputerait pas les deux derniers Grands Prix de la saison à Austin au Texas et à Sao Paulo au Brésil, si aucune solution n’était trouvée avec ses retards de paiement de salaire et de prime au point marqué.

Mansoor Ijaz, a fait le point, et a confié :

« J’ai discuté avec le manager de Kimi, Steve Robertson,  dans la soirée samedi. Je me suis excusé auprès de Steve, nous avons présenté nos excuses à Kimi. Nous avons l’intention de lui verser l’intégralité de son salaire. »

Et, il précisait :

« Nous avons également l’intention de compenser nos employés et notre équipe de management car nous voulons être certains que tout le monde au sein de l’équipe sache que les nouveaux actionnaires qui arrivent prennent leurs responsabilités. Nous allons éponger les dettes, et nous allons ensuite apporter des sponsors de renom que vous découvrirez rapidement. »

Mansoor Ijaz a ensuite bien confirmé que l’accord, qui intègre le rachat de 35% des parts du Team Lotus F1, prévoit aussi la possibilité pour Quantum Motorsports d’acquérir à terme, auprès de l’actuel propriétaire, Genii Capital, la totalité des parts.

Il lâche :

« Notre accord est bien de racheter 35% de parts nouvellement créées. Pour l’essentiel, il s’agit de parts émises par Genii Capital. Certaines options nous permettent, dans un temps bien défini, de prendre ultérieurement le contrôle de l’équipe. »

 

 ERIC-BOUILLIER-mur-stand


ERIC-BOUILLIER-mur-stand

 

Questionné ensuite, le Team principal de Lotus, Eric Bouillier, a conclut :

« Je ne m’exprimerai pas encore sur le sujet. Je le ferai plus tard. Je ne peux rien dire pour le moment. Je pense que d’ici mardi, ce sera possible. En tout cas, je l’espère ».

Eu égard à la conjoncture et les dettes immenses (prés de 100 millions d’€ ) on voit mal comment, Gérard Lopez et Eric Lux, les patrons de Genii pourrait conserver la majorité du capital de Lotus F1 et éviter de céder le Team

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Team –RST et DR

 

F1

About Author

gilles