GRAND PRIX D’ABOU DHABI. WEBBER EN POLE DEVANT VETTEL

 

 

 F1 ABOU DHABI 2013 - la RED BULL RENAULT de MATK WEBBER en pole le samedi 2 novembre


F1 ABOU DHABI 2013 – la RED BULL RENAULT de MARK WEBBER en pole le samedi 2 novembre

  

A YAS MARINA, la pole revient à la Red Bull-Renault de l’Australien Mark Webber, le seul à descendre sous les 1’40’’ et auteur, in extremis d’un sensationnel 1’39’’957 et qui précède son équipier le quadruple champion su monde, Sebastian Vettel avec un chrono de 1’40’’091, à 0’’118.

Les deux Mercedes de Nico Rosberg à 0’’462 et de Lewis Hamilton à 0’’544 se partageant la deuxième ligne.

Ensuite, on trouve la Lotus-Renault de Kimi Räikkonen à 0’’585, la Sauber de Nico Hülkenberg à 0’’619 et la Lotus-Renault de Romain Grosjean, 7ème, lui à 1’’040.

Massa, Perez et Ricciardo, complétant le TOP 10 devant Alonso, di Resta, Button, Vergne, Maldonado, Bottas, Guttierez, Sutil, van der Garde, Bianchi, Pic et Chilton.

 

 DERNIERE MINUTE

F1. GP D’ABOU DHABI. RAIKKONEN DISQUALIFIE !La Lotus-Renault de Kimi Räikkönen s’élancera du fond de grille ce dimanche sue le circuit de Yas Marina à Abou Dhabi après que sa monoplace ait été déclaré non, conforme lors des vérifications effectuées par les commissaires techniques de la FIA et portant sur le fond plat considéré donc comme non conforme de la monoplace Lotus. Le Finlandais avait signé le cinquième chrono. Kimi partira donc de la 22èlmr position

 

STRATÉGIE A UN ARRÊT ATTENDUE POUR LE GP D’ABU DHABI

 

F1-2013-ABOU-DHABI-Circuit-de-YAS-MARINA

F1-2013-ABOU-DHABI-Circuit-de-YAS-MARINA

Mark Webber au volant de sa Red Bull-Renault  prendra le départ du Grand Prix d’Abu Dhabi depuis la pole position, après avoir signé le meilleur temps des qualifications en utilisant le pneu Pirelli P Zero Jaune (tendre), désigné ce week-end aux côté du P Zero Blanc (medium).

Les qualifications se sont tenues en fin de soirée, la Q1 débutant de jour, et la Q3 s’achevant après le coucher de soleil, sous la lumière des projecteurs.

Webber a tourné en 1’39’’957 pour signer le temps de la pole position, et s’élancera ainsi depuis la première place pour la 13ème fois de sa carrière.

Il égale aussi le record de son compatriote Jack Brabham.

 

F1-ABOU-DHABI-2013-la-Red-Bull-Renault-de-SEB-VETTEL-photo-PIRELLI

F1-ABOU-DHABI-2013-la-Red-Bull-Renault-de-SEB-VETTEL-photo-PIRELLI

 

Second, son équipier tout récemment dimanche dernier couronné Champion du monde pour la 4ème année consécutive, Sebastian Vettel, offre la quatrième première ligne 100% Red Bull de la saison à son équipel.

Jusqu’à une demi-seconde au tour, séparait les deux mélanges pneumatiques aujourd’hui, ce qui signifie que la stratégie était de nouveau une considération de première importance dès le début de la Q1.

La majorité des pilotes se sont élancés avec le pneu medium. Les Red Bull ont pris cependant directement la piste en tendre, sans utiliser le medium de la séance. Le reste du plateau n’a eu alors pas d’autre choix que de se calquer sur l’équipe championne du monde pour s’extraire de la Q1.

Le meilleur temps revint à la Mercedes de Lewis Hamilton dans les derniers instants.

Le Top 16 s’est lancé dans la Q2 dans un écart de seulement 0’’6. Tous ont utilisé le pneu tendre durant la séance, dominée cette fois par l’autre Mercedes de Nico Rosberg.

Le top 10 final a attaqué la Q3 en pneus tendres une nouvelle fois. Webber s’est emparé de la pole en toute fin de séance, par une température de piste stabilisée à 34°C.

Son chrono est plus rapide que celui de la pole de l’an dernier décroché par Lewis Hamilton, de plus d’une demi-seconde.

Lors des essais libres 3 de l’après-midi, Vettel, s’était alors montré le plus vite devant Webber, après avoir chaussé les deux types de pneus.

 F1 2013  PIRELLI Paul Hembery portrait

 

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, confie :

«  Deux facteurs importants ont constitué la stratégie qualificative. D’une part, la grande différence de temps au tour entre les deux mélanges et d’autre part, l’important niveau d’évolution de la piste, faisant que les meilleurs temps furent généralement signés au terme de chaque séance, avec un dépôt plus important de gomme en surface. Autre facteur, la chute constante de la température de la piste durant les qualifications avec le coucher de soleil, ce qui représente un défi du point de vue de l’ingénierie pneumatique. Nous nous attendons à une course à un arrêt demain pour la plupart des pilotes, mais certains pourraient tenter quelque chose de différent. Avec les niveaux d’usure et de dégradation observés jusqu’à présent, les options sont ouvertes. Si le pneu tendre procure un avantage de performance significatif, il est également capable d’offrir des performances régulières sur un plus long run. Nous avons la même allocation qu’en Inde, mais la situation n’est pas aussi tranchée sur cette course, et cela signifie que la stratégie pourra réellement faire la différence demain ».

 

Les prévisions de Pirelli quant aux stratégies possibles:

Un arrêt est théoriquement l’approche la plus rapide pour les 56 tours du Grand Prix d’Abu Dhabi, que l’on parte en tendre ou en medium. Avec un départ en tendre, on peut s’attendre à voir les pilotes s’arrêter pour le medium au tour 12, puis aller au bout du GP. Avec un départ en medium, le changement pour les tendres devrait intervenir au T43, avant un dernier relais en tendre.

L’option à deux arrêts serait de partir en tendre, de changer pour le medium au T9, puis de réaliser un dernier relais en medium à compter du 32ème passage.

Malchanceux la semaine dernière ou alors qu’il menait le GP d’Inde, il a été contraint à l’abandon suite à un ennui d’alternateur, le poleman Mark Webber mérite de gagner ce GP d’Abou Dhabi

Chez Red Bull, maintenant que Vettel a empoché son 4ème titre, on ose espérer que Webber aura entière liberté en course et que Vettel ne lui volera pas sa victoire comme il le fit ai printemps dernier  contre les consignes de son staff !

 

 RÉMI TAFFIN, DIRECTEUR DES PRESTATIONS PISTE RENAULT SPORT F1

 

F1 2013  REMI TAFFIN

 

«  Yas Marina fait partie de ces circuits qui réclament des réglages neutres. Il y a de longues lignes droites, mais aussi des virages lents et serrés. Le moteur doit donc être performant dans toutes les circonstances plutôt que de favoriser un paramètre en particulier. Les facteurs extérieurs au tracé nécessitent une attention particulière. Comme en Inde, la concentration de poussière et de sable dans l’atmosphère signifie que nous devons surveiller les filtres à air pour éviter qu’ils ne se bouchent. C’est particulièrement important au vu de la température ambiante. Pendant la journée, elle peut dépasser les 30°C. Si l’air admis est réduit d’une petite fraction, cela peut avoir des conséquences néfastes sur le refroidissement du moteur.

Il ajoute :

Il faut en outre prendre en considération la consommation de carburant, qui est une des plus élevées de l’année. La nature du tracé est exigeante dans ce domaine, particulièrement dans le dernier secteur avec cette succession de ‘on-off’. La consommation est également augmentée par le fait que nous soyons au niveau de la mer. Mais la variation la plus importante provient du changement de température d’une session à l’autre. Pendant la journée, la consommation est plus basse. De nuit, elle augmente. Cette nuance sera prise en compte pour la course, afin d’éviter de terminer avec trop ou trop peu d’essence.

Avant de conclure :

Au-delà de ces différents challenges, nous attendons avec impatience ce Grand Prix. Bien que les championnats Pilotes et Constructeurs soient décernés, les jeux sont ouverts pour les accessits. Nous aimerions permettre à Lotus de décrocher la deuxième place sur les deux tableaux.  

 

Sam HORNETT

Photos : PIRELLI

 

Le résultat des essais chronométrés

 

F1 2013  GP ABOU DHABI

 

 

1. Mark Webber (RedBull-Renault) 1:39.957

2. Sebastian Vettel (RedBull-Renault) 1:40.075

3. Nico Rosberg (Mercedes) 1:40.419

4. Lewis Hamilton (Mercedes) 1:40.501

5. Kimi Raikkonen (Lotus-Renault) 1:40.542

6. Nico Huelkenberg (Sauber-Ferrari) 1:40.576

7. Romain Grosjean (Lotus-Renault) 1:40.997

8. Felipe Massa (Ferrari) 1:41.015

9. Sergio Perez (McLaren) 1:41.068

10. Daniel Ricciardo (Toro Rosso-Ferrari) 1:41.111

 

Q2

11. Fernando Alonso (Ferrari) 1:41.093

12. Paul Di Resta (Force India-Mercedes) 1:41.133

13. Jenson Button (McLaren) 1:41.200

14. Jean-Eric Vergne (Toro Rosso-Ferrari) 1:41.279

15. Pastor Maldonado (Williams-Renault) 1:41.395

16. Valtteri Bottas (Williams-Renault) 1:41.447

 

Q1

17. Esteban Gutierrez (Sauber-Ferrari) 1:41.999

18. Adrian Sutil (Force India-Mercedes) 1:42.051

19. Giedo van der Garde (Caterham-Renault) 1:43.252

20. Jules Bianchi (Marussia-Cosworth) 1:43.398

21. Charles Pic (Caterham-Renault) 1:43.528

22. Max Chilton (Marussia-Cosworth) 1:44.198 

 

 

F1-2013-ABOU-DHABI-Le-circuit-de-YAS-MARINA

F1-2013-ABOU-DHABI-Le-circuit-de-YAS-MARINA

 

F1

About Author

gilles