F1. NOUVELLES MENACES DE KIMI RAIKKONEN QUI VEUT QUITTER LOTUS AVANT LA FIN DE SAISON

  

Interview-KIMI RÄIKKONREN

Interview-KIMI RÄIKKONEN

Son absence jeudi à la traditionnelle conférence de presse avait intrigué, laissant même supposer son forfait pour le Grand Prix d’Abou Dhabi, dont les 1ers essais libres débutaient ce vendredi ! Son manager   avait alors indiqué de le finlandais après d’âpres et difficiles négociations, s’était finalement mis d’accord pour s’aligner au départ de la 17ème des 19 manches du championnat du monde de F1, millésime 2013 Et, effectivement ‘ Iceman ‘ se présentait  bien ce vendredi matin dans le stand de l’écurie Lotus-Renault, en provenance de Zurich, puisqu’il vit en Suisse. L’actuel 3ème du classement provisoire du championnat 2013, s’est ensuite bien installé dans le baquet de sa monoplace, signant les    et    chronos des deux séances des essais libres. Mais vendredi soir, après avoir prix connaissance des propos tenus par les dirigeants de son équipe,  Gérard Lopez et Eric Bouillier, Kimi passablement énervé de la contre-vérité des bonnes paroles, a tenu à mettre les choses au point et a raconté sa version, allant jusqu’à proférer des menaces de boycott des deux deniers GP, le Grands Prix des Etats-Unis à Austin puis celui du Brésil, ultime manche  du calendrier 2013, si l’équipe Lotus ne lui verse pas son salaire, qu’il estime à 12 millions d’€ ! Non sans avoir prècIsé qu’il n’avait pas touché, ne serait-ce qu’un seul euro depuis le début de la saison Devant les journalistes, nullement gêné et embarrassé par ce dossier explosif,  Kimi, ce vendredi soir dans le paddock de Yas Marina, le Finlandais – futur pilote de la Scuderia Ferrari en 2014 –  a d’autre part confirmé qu’il avait bien envisagé de ne pas participer à la course de ce week-end à Abou Dhabi : « La seule raison pour laquelle je suis ici, c’est parce que j’espère que nous allons trouver un terrain d’entente sur certains problèmes toujours en suspens. J’espère que ces questions vont être réglées et que nous pourrons terminer la saison du mieux possible. » Alors qu’il lui était demandé s’il envisageait ne pas se déplacer aux USA pour le GP à Austin et ensuite au Brésil Interlagos, si aucun avancement dans cette épineuse affaire n’était constaté ce week-end, Kimi Räikkönen a répondu avec assurance : « Bien sûr. J’aime courir, j’adore piloter, mais ce métier est également un business. » Ajoutant : « Parfois, quand les affaires ne sont pas gérées comme elles devraient l’être, cela débouche sur une situation malheureuse. Vous devez vous montrer inflexible à un moment donné, et si la ligne que vous avez tracée est franchie… ce n’est plus vraiment de ma faute. »

F1-2013-JEREZ-TEST-KIMI-stand-PIRELLI.

F1-2013  Un peu de détente pour KIMI qui parle technique avec un ingénieur de -PIRELLI.

Räikkönen, laissant entendre qu’il n’avait pas encore reçu le moindre euro de la part de Lotus depuis le début de la saison. Si l’on en croit son entourage, l’ancien Champion du monde de Formule 1 sacré en 2007 aurait du percevoir un salaire fixe de 3 millions d’€ pour la saison 2013, somme à laquelle il convient d’ajouter un bonus de 50.000€ pour chaque point inscrit ! Comme Kimi en totalise à ce jour, 178, Räikkönen devrait donc percevoir aux alentours de 12 millions d’€. C’est la raison pour laquelle, très fâché, il a encore ajouté : «  Ce n’est franchement pas très agréable quand vous entendez des membres de l’équipe  raconter que vous ne pensez pas aux intérêts de l’équipe, alors que vous n’avez pas été payé un seul euro depuis le début de l’année » Et Kimi de conclure : « Comme je l’ai expliqué, j’espère que nous trouverons enfin un terrain d’entente afin de mettre un terme à nos différends afin d’ essayer de terminer cette saison du mieux possible. » Néanmoins, le divorce semble bien consommé entre les deux parties, car outre ce différend financier, Kimi n’a toujours pas digéré les propos d’Alain Permanne, dimanche dernier à au GP d’Inde ! Cela fait effectivement beaucoup…   ERIC BOUILLIER 2012 Portrait   Informé de la teneur des paroles de son pilote, Eric Bouillier, len Team-principal du Team Lotus, a reconnu ne pas être en mesure d’évoquer la situation, indiquant : « Je ne peux pas répondre à vos questions. Il y a des discussions entre Gérard  – Lopez, le copropriétaire de l’écurie – et Kimi, et cela implique bien entendu nos actionnaires. » Avant de préciser : « Nous avons des discussions avec Quantum Motorsports depuis quatre mois et on espère que les choses vont vite se finaliser. L’échéance se rapproche et si cela  ne se passe pas, nous envisagerons d’autres solutions dans l’intérêt de préserver l’écurie. » Avant d’enchaîner et de conclure : « Je ne souhaite pas être obligé de procéder à des licenciements massifs mais si le timing n’est pas respecté, nous allons avoir de graves ennuis et de sérieux soucis. » Preuve que la situation financière de l’équipe Lotus est grave, certains observateurs, n’hésitant pas à proclamer la fin de l’ex écurie Renault, incapable de poursuivre ses activités. Une chose est sure, les autres équipes commenceraient  en coulisses à faire leur marché et à contacter les employés d’Enstone… Affaire à suivre mais  la situation est sérieuse et vraiment grave ! Très grave.    Sam HORNETT Photos :  Team  et PIRELLI

SOUVENIR DES HEURES DE GLOIRE AVEC LOTUS…. LA VIE EST UNE ROUE A AUBES !

F1-2013-AUSTRALIE-MELBOURNE-KIMI-RAIKKONEN-1er-sur-le-PODIUM-du-GP-AUSTRALIE

F1-2013-AUSTRALIE-MELBOURNE-KIMI-RAIKKONEN-1er-sur-le-PODIUM-du-GP-AUSTRALIE

 F1-2013-BAHREIN-La-fete-chez-LOTUS-RENAULT-avec-KIMI-et-ROMAIN-


F1-2013-BAHREIN-La-fete-chez-LOTUS-RENAULT-avec-KIMI-et-ROMAIN-

 

F1 Personnalités Sport

About Author

gilles