F1. NICO HULKENBERG SANS VOLANT EN 2014 ?

 

 

NICO HULKENBERG portrait

 F1. NICO HULKENBBERG SANS VOLANT EN 2014 ?

 

Werner Heinz, le manager du pilote allemand du Team Sauber, Nico Hülkenberg, a laissé entendre dans le paddock du GP d’Abou Dhabi que son pilote pourrait très bien se retrouver sans volant en Formule 1, la prochaine saison.

N’étant soutenu par aucun sponsor, Nico serait en passe de perdre la possibilité à laquelle il croyait le plus, le volant laissé vacant par Kimi Räikonnen chez Lotus. Mais le Team d’Enstone en proie récurrente à de sérieuses difficultés financières doit absolument trouver de nouvelles ressources.

C’est la raison pour laquelle, les 30 millions d’€  qu’offre PDVSA, la compagnie pétrolière du Venezuela qui soutient le pilote vénézuélien de Williams, Pastor Maldonado, barrent naturellement la route à Hulkenberg.

Dans son équipe actuelle, Sauber, il doit la aussi, lutter, face au jeune Mexicain Esteban Gutiérrez, soutenu lui, par l’homme que le très réputé et sérieux magazine Forbes, présente comme le plus riche du monde, Carlos Slim.

Enfin même chez Force India, on a besoin de finances. Les moyens de l’homme d’affaires indien, Vijay Mallia n’étant plus suffisants !

Du coup, l’Écossais Paul di Resta devrait perdre lui aussi son baquet qui pourrait revenir à un autre pilote soutenu, le jeune britannique actuel pilote du Team Marussia, Max Chilton, qui propose 12 millions d’€. Le second pilote, l’allemand Adrian Sutil, pouvant, lui, compter sur l’aide que lui procurent  les entreprises Medion et Capri Sun et qui affirme avoir déjà re signé pour 2014.

Werner Heinz, dans les colonnes du journal allemand Bild, confie :

« Nous devons nous battre contre des dizaines de millions d’€»

Du coup, Nico Hülkenberg, risque bien de se retrouver à pied, sans volant !

Car même en Formule 1, la discipline qui se prétend Reine du sport automobile, la crise fait rage…

Il faut bien reconnaître que plus de la moitié des Teams est au bord du gouffre…

Lotus, Sauber, Force India, Williams, Caterham et Marussia, tirent toutes la langue et sont presque à l’agonie

Et avec l’arrivée des nouveaux moteurs  V6 Turbo dont le coût est supérieur aux actuels V8, la situation ne va pas aller en s’améliorant !

D’ou le recours inéluctable et de plus en plus fréquents aux pilotes ‘ payants ‘ et désormais dans la majorité des équipes

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :  Team et PIRELLI

F1

About Author

gilles