MOTO GP. BEN SPIESS MET FIN A SA CARRIERE DE PILOTE

 

 

 MOTO-GP-2013-BEN-SPIESS-DUCATI-CORSE


MOTO-GP-2013-BEN-SPIESS-DUCATI-CORSE

 

Ben Spies met fin à sa carrière de pilote

 

Blessé depuis octobre 2012, Ben Spies n’a participé qu’à deux courses cette année et a décidé de mettre fin à sa carrière après s’être mis d’accord avec Ducati pour rompre son contrat avec le constructeur italien.

Ducati et Ben Spies ont conjointement annoncé que l’Américain ne courrait pas en 2014 suite à ce que les deux parties aient trouvé un accord pour mettre un terme au contrat de l’Américain, qui portait sur les saisons 2013 et 2014.

 

Privé de la majeure partie de la saison 2013 par les complications résultant de la blessure à l’épaule droite qu’il s’était faite en octobre 2012, Ben Spies, engagé chez par Ducati chez Ignite Pramac Racing, a eu beaucoup de mal à récupérer en début d’année et s’était malheureusement de nouveau blessé au mois d’août, à l’épaule gauche, alors qu’il tentait de reprendre la compétition au GP d’Indianapolis.

 

MOTO-GP-2013-BEN-SPIESS

MOTO-GP-2013-BEN-SPIESS

 

Opéré des deux épaules, Spies n’est pas certain de pouvoir reprendre sa place sur la grille MotoGP™ l’an prochain et a décidé de mettre fin à sa carrière de pilote après s’être mis d’accord avec Ducati pour rompre le contrat qui le liait au constructeur de Borgo Panigale jusqu’à fin 2014.

Le Champion du Monde Superbike 2009, qui compte une victoire en MotoGP, à son palmarès, a confié :

« J’avais de grands espoirs pour Ducati, tout le monde m’a énormément soutenu durant cette année difficile et je suis extrêmement déçu de ne pas avoir atteint mes objectifs personnels comme les objectifs du team, »   « Je tiens à remercier tout le monde, les organisateurs, les constructeurs, les teams et tous mes fans pour m’avoir aidé et soutenu durant ma carrière. Je n’aurais jamais rêvé de connaître autant de succès sur les vingt dernières années mais l’heure est venue de mettre fin à ma carrière et c’est avec beaucoup de tristesse que je le fais. »

 

MOTO-GP-2013-BEN-SPIESS-Team-DUCATI.

MOTO-GP-2013-BEN-SPIESS-Team-DUCATI.

 

Paolo Ciabatti, le directeur du projet MotoGP de Ducati, a ajouté :

« Nous attendions beaucoup de Ben lorsqu’il avait rejoint Ducati en MotoGP pour cette année et nous espérions vraiment qu’il récupère de sa blessure d’Indianapolis pour continuer à courir avec nous. Nous comprenons cependant sa décision et nous la respectons. C’est vraiment dommage pour notre sport que Ben doive partir parce que c’est à nos yeux l’un des pilotes les plus talentueux au monde. Il va nous manquer et nous lui adressons nos meilleurs voeux. »

 

 MOTO-GP-2013-LES-YAMAHA-BOYS-ROSSI-et-LORENZO


MOTO-GP-2013-LES-YAMAHA-BOYS-ROSSI-et-LORENZO

 

Jorge Lorenzo s’est emparé de la pole position pour l’avant-dernière manche de la saison MotoGP™ 2013 samedi au Motegi lors d’une séance de qualifications de 75 minutes disputée sur piste mouillée. Marc Márquez, leader avec dix-huit points d’avance sur Lorenzo, et Nicky Hayden seront aussi en première ligne.

Les pilotes de la catégorie reine ont finalement pu entrer en piste samedi après-midi après avoir été privés des trois traditionnelles séances d’essais par le mauvais temps et disposaient exceptionnellement de 75 minutes de piste pour leur séance de qualifications, leur première séance du week-end, qui sera suivie d’une séance d’essais dimanche matin puis de la course.

Sur piste trempée au départ, les pilotes ont profité de bien meilleures conditions sur les dernières minutes, lorsque la trajectoire de course avait été balayée, et c’est le Champion du Monde en titre Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) qui a eu le dernier mot. Installé en tête du classement avant la fin de la séance, le Majorquin a dû répondre aux menaces de Marc Márquez (Repsol Honda) et de Nicky Hayden (Ducati), avec un chrono de 1’53 »471 et sa quatrième pole position de la saison, après celle qu’il avait remportée le dimanche précédent en Australie.

Márquez, qui dispose ce week-end de sa seconde balle de match pour remporter le titre mondial, a fini à 0.658s du Majorquin après être sorti de piste à deux reprises tandis que Hayden a une fois de plus démontré la compétitivité de la Ducati sur piste mouillée en prenant la troisième position, à une seconde de la pole.

L’Américain, en première ligne pour la première fois depuis le début de la saison 2012, a battu de trois millièmes de seconde Dani Pedrosa (Repsol Honda), qui mènera la deuxième ligne devant Valentino Rossi (Yamaha Factory Racing) et Andrea Dovizioso (Ducati).

Tombé à sept minutes de la fin de la séance alors qu’il prenait le temps de faire monter ses pneus pluie en température pour se lancer sur un tour rapide, Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini), troisième de l’épreuve l’an dernier, devra partir de la troisième ligne, en compagnie de Stefan Bradl (LCR Honda), de retour ce week-end après avoir manqué la manche australienne, et un impressionnant Aleix Espargaró (Power Electronics Aspar).

Yonny Hernández (Ignite Pramac Racing) complétait le Top 10 juste devant Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3), onzième seulement et à …deux secondes et demie de la pole, le Wild Card Japonais Katsuyuki Nakasuga (Yamaha YSP Racing Team) et Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3). Randy de Puniet (Power Electronics Aspar) sera quant à lui dix-septième sur la grille de départ.

 

Sport

About Author

gilles