RALLYE RAID: SSV 24 MAROC, LE COUP DE GENIE DE LA « JEAN LOUIS » CONNECTION…

 

 

Jean Louis Schlesser et Jean Louis Dronne ensemble pour lancer un vrai nouveau concept surfant sur une vraie bonne idée déjà rodée, forcément ça fait parler dans Landerneau et sur autonewsinfo, toujours à l’affût du très bon coup. Et c’en est un ! Une course de 24 heures divisée en quatre manches de 6 heures chacune, sur un parcours différent, on reprend la formule des  24 Heures TT du Maroc, qui auront lieu du 4 au 10 mai 2014 dans la sublime région d’Agadir.  La nouveauté est que dans la foulée, le lendemain de l’arrivée de ces 24 Heures, la même épreuve sera organisée… pour les SSV, ce nouvel engin qui permet de vivre autrement le rallye-raid et de façon moins ruineuse. Ce sera le SSV 24 Maroc, et les SSV y seront entre eux. Jean louis Dronne explique pourquoi il a monté ce concept et pourquoi Jean Louis Schlesser s’y est joint avec l’enthousiasme d’un gamin qui découvre son nouveau jouet !

 

UN VRAI RALLYE RAID POUR DE VRAIS PISTARDS…

JEAN LOUIS DRONNE

JEAN LOUIS DRONNE

 

Jean Louis Dronne… « On mélange toujours le SSV et les 4X4 de compétition dans nos courses et en fait, les mecs du SSV, c’est pas trop leur truc. J’en avais un l’an dernier au Maroc, deux aux 24 heures TT de Paris à Chevannes, mais il est clair qu’ils cultivent la différence ! Le mélange ne les tente pas et ils ont envie d’une course SSV à part entière. Comme nous sommes déjà au Maroc pour les 24 Heures TT, les prix d’organisation tombent en flèche et nous leur offrons la même course de quatre jours, sur quatre circuits différents, pour des prix déments ! Thomas Crozier a recensé en Europe 250 SSV qui ont déjà participé à une grande course TT depuis deux ans.  Nous, on en veut trente au départ. Pas plus, notre concept c’est la complicité, le consensuel, la convivialité. Cela dit, sur ce rallye raid, si les mecs préfèrent venir avec le camping car que dormir à l’hôtel, c’est possible, et les coûts tombent encore plus. Là on sera dans la région de Tiznit, peu de km à faire en liaison le matin et le soir, on est tous les soirs au même endroit mais les spéciales seront géantes ! »

 

 

Confirmation, je suis devenu un accro total aux courses de Jean Louis Dronne, qui a gardé de son passage chez Sabine et à l’Atlas l’envie de belles découvertes, de belles histoires, de beaux endroits, de courses toutes légendaires.

Il a en plus avec lui une équipe de folie, que j’ai vu réaliser des miracles en un temps record pour contrer les aléas météo ou autres, des potes qui se feraient tuer pour que les courses avancent.

Une histoire d’amitié, dans une Europe qui a reculé d’un siècle en quinze ans, un voyage d’enfer et des découvertes sublimes à cette même époque où l’on a peur de son ombre, ça vous change la vie et ces  quelques jours valent dix ans de psychanalyse ! (Avec en plus, du bonheur pendant…)

Mais au fait, Schlesser, pourquoi ?

 

JEAN LOUIS SCHLESSER EST DANS LE COUP !

JEAN LOUIS SCHLESSER

JEAN LOUIS SCHLESSER

 

Sept fois vainqueur du (vrai) Dakar, 23 titres de Champion du Monde au total, en ajoutant les victoires et les titres deux roues motrices et toutes catégories confondues, il va se passer un bout de temps avant qu’un pilote fasse mieux que Jean Louis. On ajoute encore  cinq victoires à l’Africa Race, le rallye-raid légitime descendant du vrai Dakar de Thierry Sabine…

Que vient-il faire dans cette histoire de SSV ?

Jean Louis Dronne : « Il ya un peu de temps, j’avais organisé, pour changer, les 24 heures de vélo à Monthléry ! C’est Jean Louis lui-même qui m’a appelé pour me proposer que l’on s’associe sur ce coup-là, il trouvait ça intéressant et il a plein de potes dans le vélo. Bon, on a pris un bouillon et on est restés potes, c’est une preuve que notre complicité c’est du sérieux ! Là il a trouvé l’idée du SSV 24 Maroc géniale et m’a dit tout de suite qu’il voulait en être. Il est incroyablement enthousiaste et l’amitié a fait le reste ».

Vu le palmarès indiqué ci-dessus, nul doute que la présence de Jean Louis Schlesser dans le staff soit un très gros gage de fiabilité et de bonne humeur, car ce mec a une capacité insensée, même avec cinq cents bornes de spéciale dans les pattes, de se marrer avec ses potes et d’avoir un humour colossal, même les jours où ça ne marche pas comme il le voudrait !

Et ce sera un honneur mais aussi un grand pied, pour les équipages de SSV de courir sous la houlette de gens aussi capés que lui et que Jean Louis Dronne, qui organise quand même depuis juste trente ans, c’est dire à quel point ce sera le truc absolu !

 

INFOS PRATIQUES :

 

Bon, d’abord, c’est un rallye-raid ou une endurance ?

Les deux mon capitaine.

Thomas Crozier, un des mousquetaires de la « bande à Dronne », répond très justement ceci :

 

THOMAS CROZIER

THOMAS CROZIER

 

« Ce qui caractérise un rallye-raid :
– Une discipline tout-terrain : c’est notre cas.
– Une spéciale par jour de plusieurs centaines de kilomètres à parcourir : c’est notre cas (moyenne 480km / jour pour les 24H Off Road)
– Sur plusieurs jours (5/15) : c’est notre cas, 5 jours
– Dans des zones désertiques, principalement le continent africain : c’est notre cas
– avec une distance kilométrique totale de plusieurs milliers de kilomètres : c’est notre cas (près de 2000 km par Vigouroux en 2012)
– Navigation avec gps ou road-book : c’est notre cas, chez nous c’est au road-book, avec en plus du banderolage »

 

LA REGION OU SE DEROULE LE SSV MAROC 24

LA REGION OU SE DEROULE LE SSV MAROC 24

 

Ce qui caractérise une endurance :
– Accomplir la plus longue distance dans une durée impartie : c’est également notre cas, mais une endurance morcelée en 4 jours sur 4 circuits différents, bien loin du schéma classique 1 circuit / 1 durée non-stop. Le SSV 24 Maroc repose exactement sur le même concept que ces 24H marocaines, si ce n’est qu’il est réservé qu’aux SSV. »

C’est sûr l’association des deux Jean Louis c’est de la balle !

Et la puissance de tir de Forcing, la boîte de Jean Louis Dronne, permet aussi de vous proposer des SSV préparés par les meilleurs ateliers…

Contactez-les aux coordonnées figurant au bas de ce reportage.

La liste des équipements obligatoires :

  • Autonomie : 90 km (réservoir additionnel facultatif)
  • Sièges baquets avec harnais 4 ou 5 points
  • Filets de protections latérales (de porte)
  • Coupe-circuit maniable de l’intérieur et de l’extérieur
  • Arceaux 6 points ou arceau d’origine renforcé à 6 points
  • Extincteur 2kg minimum + réserve d’eau 5 litres (fractionnable en plusieurs réservoirs)
  • Anneaux de remorquage avant / arrière
  • 2 feux arrière antibrouillard rouge (en complément des feux stop)

 

Les marques et catégories admises :

-POLARIS (RZR 570/800/800S/900SP/1000XP)
– CAN AM (Commander 800/1000 – Maverick 1000R)
– ARCTIC CAT (Wildcat 900/1000)
– CF MOTOS (800 UForce)

Catégorie 1 : SSV de série, cylindrée libre
Les SSV engagés devront garder la ligne d’origine, en particulier les phares, les garde-boue et la carrosserie. Production d’au moins 50 exemplaires. Modifications admises : – pose d’une ligne d’échappement Racing,
changement de jantes et roues (respect taille/largeur d’origine),  montage d’un arceau conforme FIA ou Score. Modifications refusées : Modification ou changement de : radiateur d’eau, diamètre des disques de frein, suspensions

  
Catégorie 2 : SSV de série améliorée, cylindrée libre

Modifications admises :  modification ou changement de radiateur d’eau, suspensions, diamètre des disques de frein,  montage d’un arceau conforme FIA ou Score.

 

 

 CONTACTS :

 

Par e-Mail  : ssv24@tt24.fr
Par fax au : + 33 (0)1 60 75 24 41
Par courrier :  FORCING – BP40 – Soisy / Seine

Tel : 01 60 75 71 14

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ORGANISATION ET ALAIN ROSSIGNOL/DESERT RUN

 

Rallye-Raid Sport

About Author

jeanlouis