ENDURANCE WEC. TOYOTA REMPORTE LES… 16 TOURS DU FUJI !

 

 

 

WEC-2013-FUJI-TOYOTA-est-vainueur-des-16-TOURS-DU-FUJI

WEC-2013-FUJI-TOYOTA-est-vainqueur-des-16-TOURS-DU-FUJI

 

 

Les 6 Heures de Fuji se terminent sans que le drapeau vert ait pu être agité!

Aucun tour n’a été bouclé sous drapeau vert.

Il n’aura fallu pas moins de trois procédures de départ pour finalement que la direction de course ne mette un terme définitif à ces 6 Heures de Fuji.

C’est finalement la Toyota TS030 HYBRID de Nicolas Lapierre, Kazuki Nakajima et Alex Wurz qui est déclarée vainqueur d’une manche disputée uniquement sous régime de neutralisation ! Et qui aura donc duré très exactement 16 tours tous bouclés derrière la voiture de sécurité !

 

WEC 2013 FUJI une course sans course

WEC 2013 –  Au FUJI, une course sans course !

 

Alors, fallait-il dans ces conditions ubuesques établir un classement et déclarer un vainqueur d’une compétition à label FIA et comptant pour le championnat du monde d’endurance ?

Chacun appréciera…

Les averses à répétition ont en effet empêché la direction de course de libérer les concurrents pour que cette course ne se déroule normalement.

 

WEC-2013-FUJI-la-course-arretee-au-drapeau-rouge-a-cause-de-la-pluie.

WEC-2013-FUJI-la-course-arrêtée-au-drapeau-rouge-à-cause-de-la-pluie.

 

Toyota remporte donc à domicile  la victoire avec sa TS030, la n°7 que se partageaient  Nakajima-Lapierre-Wurz devant l’Audi, n°2 du trio Duval-Kristensen-McNish. La Lola B12/60 de l’équipe Rebellion Racing  – dont l’autre bolide a gagné cette nuit la course de Petit Le Mans aux USA– de Belicchi-Beche, complétant le podium.

Le Team Audi empoche le titre ‘Constructeurs’ sans attendre la fin de saison.

L’Audi, la N°2 des polemen Benoit Treluyer-André Lotterer et Marcel Fassler, est repassée deux fois à son stand, afin de réparer la boîte à air de l’Audi R18 e-tron quattro. Il explique :

« C’est un mauvais jour pour tous les fans compte tenu de la météo »

Et il en vient à son pépin :

« Pour nous, la course a plutôt mal débuté avec une perte de puissance. Il y avait des débris au niveau de la boîte à air et nous avons préféré réparer sous régime de safety-car, afin d’essayer de perdre le moins de temps possible. En agissant ainsi, nous voulions minimiser notre retard. Nous savions qu’il faudrait ensuite mettre gaz lorsque la course reprendrait. Mais en rattrapant le peloton, j’ai bien senti qu’il était facile de partir à la faute car la visibilité était nulle. » 

Désormais, le titre décroché en 2012 semble perdu car il ne reste plus que deux manches (‘Shanghai et Bahreïn)

Et le retard accumulé sur l’équipage de la voiture-sœur, la N°2, semble irrattrapable !

147 points pour les leaders au classement provisoire, le trio de la N°2, Tom Kristensen, Allan McNish et Loïc Duval, contre 106,5 aux trois tenants du titre, Benoit Treluyer, André Lotterer et Maecel Fassler.

Suivent avec 81,25 points l’équipage de la Toyota N°8, Anthony Davidson, Stéphane Sarrazin et Sébastien Buemi

 

 WEC-2013-FUJI-TOYOTA-devance-AUDI-lors-des-16-tours-du-FUJI-le-20-octobre


WEC-2013-FUJI-TOYOTA-devance-AUDI-lors-des-16-tours-du-FUJI-le-20-octobre

 

Après que leur Toyota ait été déclaré victorieuse, les pilotes expliquaient.

Alex Wurz :

«Tout le monde est heureux quand Noël arrive et aujourd’hui il est venu tôt pour nous . Nous sommes tous venus ici aujourd’hui désireux de vivre une bonne course et malheureusement, cela n’a pas eu lieu en raison de la météo. C’est vraiment décevant pour les fans, mais c’était la bonne décision. Les fans ont attendu longtemps, mais personne ne veut voir personne se blesser. La course fut difficile sous des trombes d’eau mais nous devons tous respecter la nature et aujourd’hui il n’y avait rien que nous puissions faire.»

Nicolas Lapierre, enchaînait:

 « Je me sens triste pour les fans, car ils sont les plus déçus. Une victoire est une victoire et nous allons l’apprécier même si elle n’a pas été atteinte de la façon dont nous voulions gagner. Nous avions montré un bon rythme tôt dans le week-end et nous n’avions pas droit à l’erreur. Évidemment, à Shanghai l’équipe va essayer d’obtenir une meilleure victoire, mais aujourd’hui nous obtenons le trophée et je suis heureux de ce succès.  »

Kazuki Nakajima, concluant :

 « Plus que tout , je suis vraiment désolé pour les fans qui sont venus ici pour assister à une course. Je ne suis pas sûr que nous pouvons vraiment appeler cela une victoire, mais bien sûr ce triomphe signifie beaucoup pour l’équipe. Les décisions étaient correctes et le directeur de course a pris  la bonne décision. Il pleuvait si fort et les conditions étaient tout simplement terribles, surtout juste avant le deuxième drapeau rouge. »

7

 WEC-2013-FUJI-TOYOTA-fete-sa-victoire-dans-les-16-tours-de-FUJI


WEC-2013-FUJI-TOYOTA-fete-sa-victoire-dans-les-16-tours-de-FUJI

 

Tout est dit et parfaitement résumé. Brillante aux essais, l’équipe Toyota n’a pas volé la victoire face au Team Audi.

Il fallait un vainqueur d’une épreuve qui n’a pas eu lieu le destin a  retenu Toyota comme il aurait pu choisir Aussi.

Les circonstances ont désigné le lauréat

 

WEC-2013-FUJI-le-passager-de-la-pluie

WEC-2013-FUJI-le-passager-de-la-pluie

 

En LMP2, l’écurie Oak Racing décroche la victoire avec l’une de ses Morgan, la n°35 de Baguette-Gonzalez-Plowman.

Dans la catégorie.GTE/Pro, victoire Aston Martin  avec la Vantage, la n°97 de Makowiecki-Mücke-Turner. Succès encore pour Aston en GTE/Am avec les danois Nygaard-Poulsen épaulé par le brésilien Bruno Senna.

A noter vu les circonstances que tous les pilotes ne marqueront que la moitié des points.

En conclusion, 16 petits tours seulement, tous derrière la voiture de sécurité que pilotait l’ancien quadruple vainqueur des 24 Heures du Mans, le français Yannick Dalmas, ont été finalement couverts !

Qu’ajouter ?

Que le spectacle a été tronqué et qu’il n’y a pas eu de course …

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : AB WEC et TEAM

 

SOUVENIR DES ESSAIS AU FUJI

WEC-2013-FUJI-TOYOTA-8-dans-le-fond-le-MONT-FUJI.

WEC-2013-FUJI-TOYOTA-8-dans-le-fond-le-MONT-FUJI aux essais

WEC-2013-FUJI-AUDI.j

WEC-2013-FUJI-AUDI passe avec dans le fond le cèlèbre FUJI. Mais, c’etait pendant les essais.

FIA WEC Sport

About Author

gilles