RALLYE OILIBYA DU MAROC : LA FINALE POUR GONCALVES (HONDA), TERRANOVA (MINI), JACINTO (MAN)…

 

Le  Rallye du Maroc s’est terminé aujourd’hui samedi avec la victoire logique des vainqueurs d’étapes multiples.

Il ya quand même eu du suspense, car Marc  Coma a été un moment à une seconde du titre mondial, et en autos, hier, Terranova a pris trente minutes de pénalité et n’avait que 59 secondes d’avance sur Sireyjol au départ de ce dernier jour.

 

MOTOS : GONCALVES PREND TOUT, COURSE ET TITRE MONDIAL !

 

En se classant cinquième du jour devant Coma, Paulo Goncalves remporte le rallye et par la même occasion, ‘ cerise sur le gâteau ‘  le titre de Champion du Monde !

On pouvait difficilement rêver pareil final.

Ce matin, Barreda avait  4’39’’ d’avance sur son coéquipier Paulo Goncalves.

Mais entre  Goncalves et Coma, seulement quatorze secondes !

Or ces deux pilotes sont en bagarre pour le titre de Champion du Monde des Rallyes Raids.

Au CP1, le rallye est fichu pour Barreda.

Plus de 15 minutes  de retard au km 78 kilomètres,  sur les 246 kilomètres que compte la spéciale.

« C’était une étape très difficile en terme de navigation. Ce n’est pas une bonne journée pour moi, c’est une dure leçon. Je suis tombé en jardinant.  Mais globalement, le bilan de ce OiLibya Maroc est positif avec trois victoires de spéciale sur six. »

Barreda a fait une erreur de nav’.

En début d’étape, il a loupé un changement de cap.

Au même CP1, Coma est en passe de devenir le roi du rallye, il a repris à Gonçalves 13 des 14 secondes qui lui manquaient !

Et on est au tiers de l’étape !

Et arrive l’inimaginable, l’indestructible Coma se perd… et perd plus de deux minutes, ce qui aujourd’hui, en rallye raid, est énorme !

Au CP2, kilomètre 156, Goncalves a compris.

Il attaque, il sait qu’il n’a pas le choix.

Coma perd au total deux minutes quarante.

C’est foutu pour le Rallye, foutu pour le titre, qu’il avait à une seconde

Il ya en effet de quoi trouver la vie dégueulasse !

A l’arrivée,  Goncalves réussira finalement à prendre 3’30’’ à Marc Coma et prend donc  le titre mondial.

Mais il ya la cerise sur le gâteau.

Comme Barreda a fait gouffre le matin, douze minutes perdues au total, Gonçalves gagne aussi le rallye !

Cela dit, aucun de ces pilotes ne figure dans les premiers de la spéciale.

C’est Ben Grabham qui remporte la pournée spéciale 1’18’ devant Helder Rodrigues, 2’41’’ sur Kurt Caselli et 3’ sur  Israel-Esquerre

Goncalves concède 4’56’’, mais il s’en fout complètement et il a raison !

 

Classement général non officiel motos jour six

http://rallyemaroc.npo.fr/classements/2013/RALLY_MOTO_OV6.pdf

 

 

AUTOS : TERRANOVA PREND TOUT, ETAPE ET GÉNÉRAL 

 

 

Orlando Terranova aura été en tête de ce rallye de bout en bout !

Prendre 33’ de pénalité quand on en a trente quatre d’avance au général la veille de l’arrivée, il y a de quoi être en colère !

Alors, il en a remis un grand coup.

Victoire d’étape et victoire au général, il termine avec les honneurs. Ce matin Orlando Terranova, sur le proto’ Mini, ne possédait plus que 59’’ d’avance sur Sireyjol.

Et il partait en huitième position, ce qui signifiait qu’il allait devoir bouffer de la poussière une partie de la journée.

Patrick Sireyjol ( buggy Cummins) partait deuxième derrière Vasiliyev et c’est donc le Russe qui ouvrait.

Une position idéale  pour le team franco-belge.

Mais…

La Mini remonte un à un les concurrents qui la précèdent.

Au CP1, Terranova a déjà repris 2’30’’ sur Sireyjol.

L’argentin est sûr de lui.

« Hier j’ai fait une erreur qui m’a coûté cher mais je savais que j’étais fort et avec l’avance que j’avais, ce n’était pas si grave. Aujourd’hui j’ai pu attaquer. J’étais confiant tout au long de la course. »

Sireyjol ne peut rien faire.

 

SIREYJOL-BEGUIN

SIREYJOL-BEGUIN

 

« Nous sommes contents du résultat. Il n’y avait vraiment rien d’autre à faire contre la Mini, et une deuxième place sur une épreuve de ce niveau, c’est déjà très fort pour nous. »

 

Au classement général final, Terranova remporte donc ce quinzième OiLibya Maroc devant Sireyjol à 9’43’’ et Vasiliyev à 16’02’’.

 

 CAMIONS: JACINTO TROISIEME DU JOUR, VICTOIRE AU GENERAL

 

Notre chouchoute a donc gagné!

Sa préparation, nous l’avions croisée dans le sud marocain en mai, a donc été fructueuse.

Sa navigation a toujours été confiée à des cadors, son pilotage est d’une finesse extrême, le seul problème était un manque de puissance l’obligeant à dégonfler beaucoup dans le sable et les crevaisons se multipliaient.

Il semble que ce problème soit réglé, elle termine dix-septième au général autos et camions, elle a dit regretter que l’organisation impose une limitation de vitesse (140 km/h) aux camions, sinon elle aurait laissé derrière elle encore beaucoup d’autos!

On sait grâce à autonewsinfo que le Championnat de France de vitesse des camions sur piste a été gagné par une femme pilote, Steffi Halm, voici que la jaune portugaise conquiert le sable des Erg et la rocaille des Djebel.

Et on va te dire un truc lecteur, on trouve ça très bien!

 

Classement général non officiel autos/camions  jour six :

 

http://rallyemaroc.npo.fr/classements/2013/RALLY_AUTO_OV6.pdf

 

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :  Alain ROSSIGNOL/DESERT RUN

 

Moto Motocross Rallye-Raid Sport

About Author

jeanlouis