FORMULE RENAULT A BARCELONE. DE VRIES S’IMPOSE CE SAMEDI, TECH 1 RACING DEJA TITRÉ.

 

 

 

FORMULE RENAULT 2013 BARECELONE - NYCK DE VRIES - Photo Antoine CAMBLOR

FORMULE RENAULT 2013 BARECELONE – NYCK DE VRIES – Photo Antoine CAMBLOR

 

 

Nyck de Vries victorieux a Montmélo.

Le jeune Hollandais Nyck De Vries de l’équipe Koiranen a remporté ce samedi la 1ère des deux courses au terme des 16 tours qu’il a couvert  en 28″10″313 devançant le britannique Oliver Rowland du Team Manor MP de 5″873 et Pierre Gasly de Tech 1 de 6″425.

Du coup Rowland qui possédait onze points de retard remonte à huit points de Gasly, avant le dernier rendez-vous ce dimanche. Ou se jouera le titre 2013.

 

FORMULE RENAULT 2013 BARECELONE - Oliver ROWLAND - Photo Antoine CAMBLOR

FORMULE RENAULT 2013 BARCELONE – Oliver ROWLAND – Photo Antoine CAMBLOR

 

Le TOP 10, étant complété par Egor Orudzhev de Tech 1 à 11″342, Andrea Pizzitola d’ART Junior à 12″313, Ignazio D’Agosto de KTR à 20″269, Esteban Ocon d’ART Junior à 20″304, Oscar Tunjo de Kaufmann à 25″032, Kevin Joerg de Jenzer à 27″425 et Victor Franzoni de Koiranen à 28″228.

Nyck de Vries, a donc un samedi parfait sur le Circuit de Barcelona-Catalunya. Poleman en battant le record du tour, le Hollandais s’est imposé avec maîtrise lors de la première course d’Eurocup Formula Renault 2.0. Il devance les deux rivaux pour le titre, Oliver Rowland  et Pierre Gasly, désormais séparés de huit points en faveur du Français.

Cette 1ère course permet à l’équipe française Tech1 Racing, de Simon et Sarah Abadie  d’assurer le titre Equipes.

Samedi matin, Nyck de Vries signait sa première pole position dans la catégorie. Le pilote du McLaren Young Driver Development Programme devançait le trio de tête de l’Eurocup, à savoir Pierre Gasly, Oliver Rowland et Esteban Ocon  d’ART Junior Team.

Nyck de Vries conservait la première place au départ, tandis qu’Oliver Rowland surprenait Pierre Gasly en s’emparant de la deuxième position. Tassé dans l’herbe par Esteban Ocon, Oscar Tunjo du Josef Kaufmann Racing, perdait neuf places. Un incident dans le premier tour mettait un terme à la course d’Ukyo Sasahara d’Euronova, Yu Kanamaru de KTR et Roman Beregech de RC Formula.

Sans se relâcher, le leader augmentait son avance en signant le meilleur tour à chaque passage. Oliver Rowland se mettait également à l’abri d’une attaque de Pierre Gasly en creusant progressivement l’écart. Les deux hommes devançaient un peloton toujours compact.

Peu inquiété, Nyck de Vries remportait sa deuxième victoire de l’année devant Oliver Rowland et Pierre Gasly.

 

FORMULE RENAULT 2013 BARCELONE Pierre GASLY Photo Antoine CAMBLOR

FORMULE RENAULT 2013 BARCELONE Pierre GASLY Photo Antoine CAMBLOR

 

Quatrième à l’arrivée, Esteban Ocon recevait une pénalité de 10 secondes pour sa manœuvre au départ. Il rétrogradait au septième rang derrière Egor Orudzhev de Tech 1 Racing, qui avait pris le meilleur sur Andrea Pizzitola d’ART Junior Team au douzième tour, et Ignazio D’Agosto de KTR. Oscar Tunjo, Kevin Jörg du Jenzer Motorsport et Victor Franzoni de Koiranen GP, complétaient le Top dix.

Grâce aux points marqués par Gasly, Vaxiviére et Orudzhev, Tech 1 Racing remporte un second titre Equipes après celui décroché lors de sa première saison dans la discipline en 2010.

 

PAROLES DE PILOTES

FORMULE-RENAULT-2013-BARCELONE-NYCK-DE-VRIES

FORMULE-RENAULT-2013-BARCELONE-NYCK-DE-VRIES

 

Nyck de Vries :

« Je suis ravi de m’imposer sur une des dernières courses de la saison, d’autant que les gens se souviennent plus facilement des fins de saison ! Ce week-end n’était pas parti de la meilleure manière, mais nos efforts collectifs ont payé avec la pole et la victoire. »

Oliver Rowland :

« Nous avons vu l’an passé que tout peut arriver. Nous avons bien limité les dégâts grâce à l’un de mes meilleurs départs, mais il nous reste beaucoup de travail cette nuit pour obtenir un niveau de performance qui nous permettra de nous imposer. »

Pierre Gasly :

« Le but était de conserver l’avantage. J’ai pris un mauvais départ et je n’ai pas essayé l’impossible. Il est difficile de rester proche dans les virages rapides. Cette troisième place est importante. A nous d’obtenir la pole demain ! »

 

Ce dimanche, il y aura un peu d’électricité dans l’air sur la grille de départ.  Car, à l’issue de cette ultime course de la saison 2013, seul l’un des deux encore en lice pour décrocher le titre, soit Pierre Gasly le jeune tricolore, soit Oliver Rowland, le jeune britannique, sera déclaré Champion !

Avec à la clé un joli chèque, lequel permettra au vainqueur d’envisager avec sérénité la suite de sa carrière et de passer un début d’hiver et une inter-saison dans trop d’angoisse…

Que le meilleur gagne. Même si nous souhaitons que ce soit plutôt le français Pierre Gasly car ce jeune loup  s’il est visiblement doué derrière un volant, n’en est pas moins plutôt attachant et toujours intéressant à interviewer.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Antoine CAMBLOR

 

 

Formule Renault Sport

About Author

gilles