LUCAS CORDERO DI MONTEZEMOLO INAUGURE L’EXPO FERRARI SPORTING SPIRIT

 

 

LUCA-CORDERO-DI-MONTEZEMOLO-au-Musee-FERRARI

LUCA-CORDERO-DI-MONTEZEMOLO-au-Musee-FERRARI

 

Inaugurant ce mardi l’exposition Ferrari Sporting Spirit, le Président de Ferrari, Lucas Cordeo di Montezemolo , en a profité pour évoquer la fin de saison de Formule 1, lâchant:

« Je veux voir la Ferrari sur le podium »

 

LUCAS-CORDERO-DI-MONTEZEMOLO-inaugure-au-Musee-FERRARI

LUCAS-CORDERO-DI-MONTEZEMOLO-inaugure-au-Musee-FERRARI

 

A Maranello, ce 15 Octobre a été inaugurée au musée Ferrari à Maranello, le spectacle « Ferrari Sporting Spirit », dédié à l’esprit sportif qui a toujours caractérisé le Cheval Cabré.

Vingt-cinq voitures, de la 125 à la 458 GT2 S, en passant par la 156 F1, sacrée championne du monde avec l’américain Phil Hill en 1961, la 126 CK de Gilles Villeneuve, la 330 P3 victorieuse à Daytona en 1967 et la F1 de 1989 du Britannique Nigel Mansell, première monoplace avec la boîte de vitesses au volant, tous ces modèles représentants la meilleure façon de montrer les éléments fondamentaux de toutes l’histoire de Ferrari.

L’aboutissement logique de l’événement est le modèle 458 spécial, la dernière née, qui résume parfaitement cet esprit dans sa version pour un usage routier.

Le Président Luca di Montezemolo, au moment de l’inauguration, à laquelle ont participé le maire de Maranello, Lucia Bursi, et celui de Fiorano, Claudio Pistoni, a déclaré :

« L’esprit sportif est dans notre ADN et cette exposition est le symbole »

Et, il enchaînait :

« Je suis très heureux avec la façon dont il se développe. Le musée Ferrari, atteindra cette année environ trois cent mille visiteurs venant de partout dans le monde, un nombre très important. Le solide programme d’expositions temporaires, celle vient après les expos dédiées à Pininfarina et supercars, vous permet d’admirer ces autos incroyables que sont les Ferrari.  J’espère continuer à développer cette structure et, par conséquent, de pouvoir compter sur le soutien des entreprises et les collectivités locales.»

Montezemolo a également parlé de Ferrari dans le monde:

 «Nous travaillons sur tous les fronts, partout dans le monde. Et suivons les voitures de la marque pour les collectionneurs. Samedi prochain, je serai à Hong Kong, où nous fêterons un événement qui réunira cinq cents Ferrari, le trentième anniversaire de notre présence dans ce marché »

 

 F1-2013-SINGAPOUR-FERRARI-ALONSO


F1-2013-SINGAPOUR-FERRARI-ALONSO

Inévitablement, alors, même que la saison de Formule 1 touche à sa fin, et que l’on murmure qu’il en aurait des maux d’estomac, Montezemolo a conclut sur cet épineux sujet:

 « Je ne veux même pas en entendre parler. Il ya encore quatre courses et je veux voir nos Ferrari sur le podium avec la plus grande détermination des pilotes et de toute l’équipe. C’est comme pour la saison prochaine, nous aurons le temps d’en parler. Je vois avec plaisir que l’équipe dédiée travaille dur et avec une grande concentration. Tout le monde sait très bien ce qu’ils ont à faire. »

Il n’en dira pas plus mais on aura compris qu’il y a un certain agacement…dans ses propos !

 

Gianpietro CERVONIA

Photos : FERRARI SPA

 

 

 

Evenements Musée

About Author

gilles