ECONOMIE POLITIQUE. LA FAMILLE QUANDT, PROPRIETAIRE DE BMW, S’ENGAGE COMME LILIANE BETTENCOURT !

 

 

 

logo-bmw

 

 

Un don effectué par la famille Quandt, principal actionnaire du constructeur automobile allemand BMW, au parti conservateur d’Angela Merkel suscite outre-Rhin des réactions de la part des partis d’opposition.

Un peu comme la richissime et fortunée Madame Liliane Bettencourt, accusée d’avoir aider le parti du candidat, élu Président Nicolas Sarkozy.

Et ce au moment où la chancelière, nouvellement réélue avec une facilité déconcertante pour ses opposants, décidait de bloquer des normes européennes devenues plus sévères pour le monde de l’industrie automobile.

En effet, le parti de la chancelière, le fameux CDU – parti chrétien-démocrate – grand vainqueur des élections aurait perçu 690.000€ , somme provenant de trois membres de la célèbre famille Quandt.

 

LOGO PARTI CDU

 

Information fourni ce mardi par les services administratifs du Bundestag, la chambre basse du parlement allemand !

Si l’on en croit ce qu’en disent les trois partis d’opposition – sociaux-démocrates, Verts et gauche radicale –  le don de la famille Quandt, estimée comme l’une des plus grandes fortunes d’Allemagne, aurait été effectué le 9 octobre dernier.

Et d’indiquer selon eux que ce geste pourrait être lié au refus du gouvernement Merkel, de donner son feu vert aux nouvelles normes européennes jugées beaucoup plus sévères pour les automobiles en matière de rejets de CO2.

 

BMW-LE-SIEGE-social-a-MUNICH-en-BAVIERE

BMW-LE-SIÈGE-social-a-MUNICH-en-BAVIERE

 

Ce qui aurait pour première conséquence de toucher de plein fouet les grosses berlines allemandes et notamment celles que fabrique la marque Bavaroise BMW, si la réglementation venait à être plus sévère …

A ce propos, il n’est pas inutile de rappeler qu’hier lundi, les États membres de l’Union Européenne avaient accepté de différer un vote sur la réduction des rejets de CO2 des voitures à 95 grammes par kilomètre en 2020 et ce sous la pression du gouvernement d’Angela Merkel, lequel a visiblement sérieusement pris en main, la défense de ses constructeurs nationaux qui produisent tous de gros bolides.

Qu’il s’agisse de BMW donc mais aussi de Mercedes, de Porsche, d’Audi !

 

Peter SOWL

Economie Sport

About Author

gilles