RALLYE DU MAROC JOUR UN, BARREDA ET SA HONDA, JACINTO ET SON MAN, TERRANOVA ET SA MINI…

 

 

RALLYE OILIBYA du MAROC 2012 Caravane de chameaux photo AOCV

RALLYE OILIBYA du MAROC 2012 Caravane de chameaux photo AOCV

 

C’est parti !

La première étape du Rallye du Maroc a donc eu lieu ce lundi.

L’édition 2013 du Rallye OiLibya du Maroc a débuté ce matin tambours battant dans le désert marocain. D’entrée de jeu, les concurrents se sont retrouvés dans le sable et les dunes. La bataille fait déjà rage pour le plus grand plaisir des pilotes et de tous les accompagnants et observateurs venus nombreux. Les navigateurs ont quant à eux été mis à rude épreuve dans cette première étape qui comportait de nombreux changement de cap durant les 203kms de la spéciale du jour. La condition physique des motards et quadeurs en cette spéciale sablonneuse a été mise à rude épreuve sous un soleil de plomb.

Du sable et des dunes attendaient les participants dès le départ de cette 1ere Etape du Rallye OiLibya du Maroc 2013. Dès les premiers kilomètres, un franchissement de dunettes. Puis, une belle partie de navigation sur de nombreuses pistes parallèles permettait de rejoindre l’oued Draa et de le remonter sur plusieurs kilomètres avant d’attaquer les premiers cordons de dunes.

Les pelles et les plaques ont été sorties de nombreuse fois pour franchir le splendide erg de Cheggaga du Sud-ouest au Nord-est ! Ensuite, les participants ont traversé une superbe vallée en sillonnant des pistes plus ou moins rapides. Les navigateurs vont s’en donner à cœur joie pour cette première. La lutte a commencé sur le Rallye OiLibya du Maroc

 

JOAN BARREDA VAINQUEUR DU JOUR SUR LA NOUVELLE HONDA CRF 450 RALLYE…

 

 OILIBYA-MAROC-2013-BARREDA


OILIBYA-MAROC-2013-BARREDA

 

En moto, l’épreuve est la finale du Championnat du Monde FIM des Rallyes Tout Terrain.

Autant dire que certains jouent gros au Maroc ! Les leaders ont répondu présents et se sont installés aux meilleures places. Paulo GONCALVES et sa HONDA n°2 prend la troisième place devancé de seulement 19 secondes par Marc COMA sur la KTM n°1. Avec seulement 3 points qui les séparent, le portugais et l’espagnol se disputent ici le titre mondial FIM au Maroc.

La surprise est venue du jeune prodige Joan BARREDA sur sa Honda n°23 qui impose déjà un rythme effréné et prend plus de 3 minutes d’avance sur ses poursuivants. Le jeune espagnol n’ayant pas à gérer ce type d’enjeux, a pris sa chance et créé l’écart d’entrée. Helder RODRIGUES, HONDA n°5, et Chaleco LOPEZ, KTM n°4 ont prit respectivement la quatrième et la cinquième place de cette première étape.

Alain DUCLOS n°21 sur sa Sherco partit en ouvreur de cette première spéciale se classe à une honorable 8ème position. En +450cc le bolivien Juan Carlos SALVATIERRA n°72 prend la tête de la catégorie et réalise le 16ème temps de la spéciale

 

 

OILIBYA-DU-MAROC-2013-PAYSAGE-du-sud-MAROC-vers-ZAGORA

OILIBYA-DU-MAROC-2013-PAYSAGE-du-sud-MAROC-vers-ZAGORA

 

 

Olivier Pain termine onzième sur sa YAMAHA n°12. Le français a rencontré des problèmes avec la commande du dérouleur de road book à partir du 15e kilomètre. Il a du le faire dérouler manuellement ce qui, dans la poussière et à toute vitesse, est une grande difficulté. En milieu de peloton, on comptait en nombre les Saint-Bernard du désert auprès des néophytes.

Les médecins à moto encadrant les Enduro Cup ont eu fort à faire en ravitaillement en eau et en tout genre pour aider tout ce petit monde à passer le cordon de dunes. Gilles VANDERWEYEN (n°31) a lui aussi pris du temps pour aider son ami Ludovic ISAAC (n°277) a repartir. Le senior du groupe Robert BOUVY (n°205) a lui aussi fait preuve d’une solidarité exemplaire avec la pilote italienne Giada BECCARI n°52.

On le surnomme « Bang Bang » et Barreda a réussi un joli retour en Championnat du Monde des rallyes raids, donc le Maroc est l’épreuve finale, avec une victoire dans la première étape, et ce à un rythme effarant du début à la fin de la spéciale. C’est d’ailleurs un bon jour pour la nouvelle Honda CRF 450 Rally qui place cinq pilotes dans les sept premiers classés.

Paulo Gonçalves et Helder Rodriguez sont donc trois et quatre, Javier Pizzolito et Sam Sunderland Six et sept. Joan a fait une petite erreur de nav’ en entant dans les dunes de Cheggaga, il termine trois minutes devant son poursuivant. Barreda, Rodrigues et Gonçalves avaient les trois meilleurs temps au premier check up, ils ont décidé, sauf Barreda, de terminer de façon plus sereine.

Ce que dit Barreda :

« C’est sûr que je suis content d’être en tête dès le premier jour, même après une erreur de navigation. Bon, j’ai du revenir sur un kilomètre, j’avais loupé un way point et j’ai eu la chance de le retrouver vite, et ensuite, j’ai pris le bon rythme de pilotage. »

 

OILIBYA-MAROC-2013-MARC-COMA-KTM

OILIBYA-MAROC-2013-MARC-COMA-KTM

 

Marc Coma, KTM RED BULL, n°1 – 2ème de l’étape 1, moto poursuit :

« Je me sentais bien dans les premiers kilomètres. Nous avons fait un bon travail sur la moto, nous avons un bon potentiel. Après le départ ce n’était pas facile j’ai eu des problèmes dans les dunes, mais ensuite c’est allé beaucoup mieux et je suis vraiment content. »

Paulo GONCALVES, HRC RALLY TEAM, n°2 – 3ème de l’étape 1, moto, ajoute:

« Ce rallye a bien démarré. Il y avait de tout dans cette première spéciale des cailloux, du sable. Le rythme était très rapide. Mon ambition ici c’est de gagner. »

Quant à Alain Duclos, SHERCO RALLY FACTORY, n°20 – 8e de l’étape 1, moto? il enchaîne :

« Il fallait attaquer d’entrée dans cette spéciale. Je suis satisfait parce que j’étais bien, les améliorations apportées à la moto sont bénéfiques. Je ne vous cache pas que j’avais un peu d’appréhension à partir en tête mais c’était un exercice intéressant, je me suis fais plaisir, c’était vraiment très beau. »

QUAD

Rafal SONIK, sur son Yamaha n°200 honore son titre de champion du monde en occupant la première place de la catégorie quad et la 21ème position au scratch. Sébastien SOUDAY est 2ème de la catégorie, devant la féminine Camélia LIPAROTI.

Ces trois pilotes permettent à YAMAHA de truster le podium provisoire de la catégorie quad du Rallye OiLibya du Maroc.

Camelia LIPAROTI, quad YAMAHA, n°203, qui lâche :

« L’objectif pour moi sur ce rallye c’est de décrocher un cinquième titre mondial. Je suis actuellement deuxième du championnat et j’espère passer devant à l’issue de cette épreuve au Maroc. Je connais très bien les pistes marocaines et j’adore car c’est technique et les paysages sont très beaux. En plus c’est un très bon entraînement pour le Dakar, ce sera mon sixième. Pour ce qui est des femmes dans les sports mécaniques il y en a un peu plus dans la moto que dans le quad. »

 

ENDURO CUP :

la jeunesse prend le pouvoir Le vainqueur en 2012 du Rallye OiLibya du Maroc en catégorie Enduro Cup, Philippe DASSE (KTM n°251) concède 6 minutes à VAN PELT JUNIOR sur sa Honda n°258. Eric SCHIANO (SHERCO n°255) prend la 3ème place de la catégorie. Le premier quad de la catégorie n’est autre que Frédéric ALARD sur son quad Honda n°271.

 

AUTO : du grand TERRANOVA !

 

OILOBYA-DU-MAROC-2013-MINI-X-RAID-TERRANOVA

OILOBYA-DU-MAROC-2013-MINI-X-RAID-TERRANOVA

 

Le tandem TERRANOVA-FIUZA sur la MINI n°304 de X-RAID TEAM a survolé cette première spéciale du Rallye OiLibya du Maroc en se hissant à la tête du classement avec plus de 7 minutes d’avance sur la TOYOTA n°301 de RAKHIMBAYEV-ZHILTSOV du team ASTANA. Le duo TEN-BRINKE-BAUMEL accroche la troisième place avec leur FORD n°300 de WEVERS SPORT. Le team franco-belge SIREYJO-BEGUIN n°309 du team CUMMINS FRANCE s’impose dans la catégorie 2 roues motrices et se place 4ème de la spéciale à une poignée de secondes du podium.

WEVERS SPORT place aussi une FORD, la n°315 de WEVERS-LURQUIN, en cinquième position. En Open, le Predator de l’équipage SABATIER-ROJAT (n°370 – team BUGG’AFRIQUE) prend la 15ème place au scratch avec 20 minutes d’avance sur son concurrent. Le T3 n°302 (SEAIDAN/LICHTLEUCHTER) a fait les frais de plusieurs pannes dans la spéciale le relayant à la 31ème position.

L’équipage 100% féminin MARCHAND/JOYEUX (n°337) a pris ses marques et quelles marques… Elles prennent la 3ème place en catégorie T2.

Orlando Terranova, qui explique:

« C’était une étape sympa mais difficile pour la navigation et on a fait une erreur. Nous allons travailler pour avoir le bon rythme, en limitant les risques, mais en gardant une bonne vitesse. Nous sommes contents d’avoir aussi bien terminé.

Le Kazakh, Aidyn Rakhimbayev, second de l’étape qui confie :

« C’est le premier jour de compétition aujourd’hui. Le feeling est bon. C’est une nouvelle auto et c’est également la première fois que je roule avec mon co-pilote, c’est un bon résultat que nous avons fait. Notre objectif est d’être parmi les meilleures autos à l’issue de ce rallye, si possible dans le top 5 »

Matthieu Baumel, copilote, de Ten Brinke, 3e de l’étape auto,  racontant, lui :

« Notre programme aujourd’hui est respecté. Ce qu’on voulait tester a fonctionné donc c’est très positif. On commence sur une bonne place et on espère poursuivre comme ça. »

 

JACINTO REINE DES TITANS…

 

 

Elisabete Jacinto et son camion Man ont terminé cette première journée en 24ème position au classement général autos et camions et premiers en classe camions. Elle termine avec 32 secondes d’avance sur le Bonver qui est second camion. En autos, c’est la Mini X Raid de l’Argenti Orlando Terranova qui l’emporte en autos.

Elisabete Jacinto :

« C’était compliqué parce que le terrain était difficile, particulièrement dans l’Erg Cheggaga, et en plus il ya avait largement de quoi se tromper en navigation. Comme vous le savez, notre Man n’est pas aussi puissant que les autres camions et ‘est un problème dans le sable. Aujourd’hui, nous ne sommes pas ensablés une seule fois et pour nous, c’est une vraie victoire personnelle. En dehors de ce terrain sabluex pas fait pour nous, tout le reste s’est bien passé ».

La spéciale du jour, longue de 203 km, s’est terminée à Tangounit.

Demain mardi, la deuxième étape, plus sinueuse et faisant plus appel au pilotage, est longue de 240 km, l’astuce des copilotes sera encore mise sérieusement à contribution !

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS : Alain ROSSIGNOL – Edoardo BAUER et TEAMS

 

 OILIBYA-DU-MAROC-2013-dunes-de-CHEGAGA.


OILIBYA-DU-MAROC-2013-dunes-de-CHEGAGA.

 

Moto Moto - Tout Terrain Rallye Maroc Sport

About Author

jeanlouis