F1. A SUZUKA VICTOIRE DE… VETTEL ET RENAULT MONOPOLISE À NOUVEAU LE PODIUM

 

 

F1.-SUZUKA-2013-podium-100-RENAULT-VETTEL-1er-WEBBER-2eme-et-GROSJEAN-3ème-photo-RENAULT.

F1.-SUZUKA-2013-podium-100-RENAULT-VETTEL-1er-WEBBER-2eme-et-GROSJEAN-3ème-photo-RENAULT.

 

35 ème et ouvelle victoire pour Sebastian Vettel et doublé des monoplaces Red Bull-Renault, la seconde Red Bull-Renault de l’Australien Mark Webber, s’étant emparé de la deuxième place à deux tours de l’arrivée du Français Romain Grosjean.La Ferrari de Fernando Alonso se classe 4ème devant la Lotus-Renault de Kimi Raikkonren qui complète le TOP 5. Hulkenberg, Guttierez, Rosberg, Button et Massa suivent. Jean Eric Verne termine 12ème

Sebastian Vettel au volant de sa monoplace Red Bull Renault devenue imbattable GP aprés GP, remporte  un nouveau succés, truimphant dans le Grand Prix du Japon sur le circuit de Suzuka, devant son équipier Australien Mark Webber et le Français Romain Grosjean qui grimpe pour la 4ème fois de la saison sur le podium et la 7ème de sa jeune carrière.

Après le GP de Corée, il s’agit du second podium consécutif à être monopolisé par le moteur Renault. C’est d’ailleurs  la première fois depuis 1996 (GP du Canada et de France) que deux podiums consécutifs sont motorisés à 100% par Renault. Et, le Finlandais Kimi Räikkönen avec sa Lotus, place un quatrième moteur Renault dans le Top 5

Samedi, Webber avait, lui, offert à Renault sa 209ème pole position, il s’agit d’un nouveau record pour les motoristes de F1 qui battent le record jusqu’alors détenu par Ferrari !

Une sacrée performance pour les hommes de Renault!

Sebastian Vettel,  s’est donc encore un peu plus rapproché d’un quatrième titre de Champion du Monde en remportant ce Grand Prix du Japon. Son équipier Mark Webber a terminé deuxième devant la Lotus de Romain Grosjean. Renault monopolise donc le podium pour la seconde course consécutive. Avec Kimi Räikkönen qui emmène l’autre Lotus au cinquième rang, cela signifie que quatre pilotes parmi les cinq premiers étaient propulsés par Renault. C’est la première fois depuis 17 ans que Renault parvient à aligner deux podiums parfait à la suite.

 

F1-2013-SUZUKA-ROMAIN-GROSJEAN-DEBORDE-MARK-WEBBER-et-SEB-VETTEL

F1-2013-SUZUKA-ROMAIN-GROSJEAN-DEBORDE-MARK-WEBBER-et-SEB-VETTEL

 

La course ne manquait pas de piquant, puisque Grosjean – parti de la troisième place – débordait Vettel et Webber pour virer en tête. Il se ménageait rapidement un écart de trois secondes sur Webber, suivi par Vettel. Le trio de tête restait en formation jusqu’à la première vague d’arrêts aux stands. Webber était le premier à stopper, imité par Grosjean un tour plus tard. Au passage suivant, Vettel faisait de même et la hiérarchie Grosjean-Webber-Vettel reprenait ses droits jusqu’à la mi-course.

Lorsque Webber effectuait son second passage par les stands, la course changeait de physionomie. Sur une stratégie à trois arrêts, contre deux pour Vettel et Grosjean, la chasse à la victoire était ouverte pour le dernier tiers du Grand Prix. Avec des pneus plus frais, Vettel prenait l’avantage sur Grosjean au 41ème tour. Puis Webber et le Français se livraient une bagarre de tous les instants jusqu’aux derniers tours. L’Australien prenait l’ascendant à deux tours de la fin. Mais, il faut bien reconnitre que ce dimanche, Grosjean s’est montré IMPÉRIAL !

Derrière le trio de tête, un peloton compact comprenant Hulkenberg, Alonso, Massa, Button, Perez, Gutierrez et Räikkönen offrait de multiples confrontations. Les places s’échangeaient au fil des arrêts et des dépassements, avec une mention spéciale pour Hulkenberg qui s’avérait difficile à doubler. À la longue, Alonso et Räikkönen parvenaient à trouver l’ouverture dans le 130R, puis ils prenaient un peu d’air sur la Sauber pour terminer en 4ème et 5ème positions.

Avec quatre courses restant à disputer, le Team Autrichien Red Bull Racing mène le Championnat du Monde des Constructeurs avec 445 points contre 297 pour Ferrari. Mercedes et Lotus sont respectivement crédités de 287 et 264 unités. Du côté des Pilotes, Vettel compte 90 points d’avance sur Alonso. Les écarts sont plus serrés derrière, avec Räikkönen troisième qui totalise 177 pts devant Hamilton, 161 et Webber, 148.

 

F1 2013  REMI TAFFIN

 

Rémi Taffin, Directeur des prestations piste Renault Sport F1

 

«  Les deux dernières courses ont été exceptionnelles pour Renault Sport F1, avec un nouveau record de pôles positions pour un motoriste hier et un second triplé consécutif aujourd’hui. Suzuka est toujours un challenge pour les moteurs et ce circuit récompense les meilleures associations moteur-châssis. Ce résultat est d’autant plus incroyable. Tout le monde à Viry peut être fier d’avoir participé à cette performance, et d’avoir vu cet investissement salué par nos partenaires de Red Bull Racing sur le podium.» 

Il poursuit :

« Nous pouvons également être satisfaits d’avoir contribué à marquer des points importants pour les deux championnats. Lors des prochaines courses, nous aurons l’ambition de scorer autant que possible avec toutes nos équipes pour terminer la saison – et l’ère des V8 – en beauté, avec un 1-2 au championnat constructeurs avec Red Bull et Lotus, si possible. Nous avons battu un record ce week-end, mais il nous faut maintenant relever la barre encore plus haut ! » 

 

 VICTOIRE JAPONAISE EN DEUX ARRETS POUR VETTEL

 

 F1-2013-SUZUKA-SEB-VETTEL


F1-2013-SUZUKA-SEB-VETTEL

 

Sebastian Vettel remporte sa cinquième victoire consécutive, la quatrième au Japon et la neuvième de la saison, mais n’a pas encore été sacré champion du monde 2013, au terme du Grand Prix du Japon.

Avec Alonso dans le baquet de sa Ferrari, son plus sérieux rival pour la conquête du titre, seulement quatrième à l’arrivée de Suzuka, parti depuis la huitième place de la grille, il faudra encore attendre avant de voir l’Allemand coiffer une quatrième couronne mondiale.

Vettel a choisi une stratégie à deux arrêts pour triompher devant son coéquipier Mark Webber, auteur de trois arrêts et la Lotus de Romain Grosjean, également en deux arrêts.

Tous les pilotes, à l’exception de Daniel Ricciardo avec la Toro Rosso et de Charles Pic au volant de sa Caterham, ont pris le départ avec le mélange medium P Zero Blanc, désigné ce week-end aux côtés du composé dur P Zero Orange.

Grosjean s’est immédiatement emparé de la tête à l’extinction des feux rouges, créant ainsi une intense bagarre tactique avec les deux Red Bull sur le restant de la course.

 

 F1-2013-SUZUKA-Mark-WEBBER-Red-Bull-Renault.


F1-2013-SUZUKA-Mark-WEBBER-Red-Bull-Renault.

 

Webber a été le premier des hommes de tête à passer par les stands, au 11ème tour, et chausser les pneus durs. Comptant sur sa stratégie pour prendre le meilleur sur Grosjean, il attendit le tour suivant pour voir le pilote Lotus chausser à son tour les durs et laisser la tête de la course à Vettel.

Vettel s’est arrêté au 14ème passage pour les durs et a repris la piste en troisième position, derrière Webber, leader, et Grosjean. Le dernier pilote à passer par les stands au terme du premier relais fut Daniel Ricciardo, passant un autre jeu de durs au 21ème tour après être remonté jusqu’à la 4ème position.

 

 F1-2013-SUZUKA-ROMAIN-GROSJEAN-devant-MARK-WEBBER


F1-2013-SUZUKA-ROMAIN-GROSJEAN-devant-MARK-WEBBER

 

Le second arrêt de Webber est intervenu au 25ème tour, l’Australien chaussa de nouveau les durs. Cette fois, il est parvenu à dépasser Grosjean dans les stands, lorsque la Lotus s’est arrêtée au 29ème tour. Vettel observa son ultime arrêt dans la 37ème boucle, avec 16 tours à compléter en durs. Il chuta à la troisième place, derrière Webber qui devait encore s’arrêter et Grosjean qui choisissait de rester aussi longtemps que possible en piste avec des pneus de plus en plus usés. C’est la stratégie de l’Allemand qui s’avèrera payante au final.

Webber a bien tenté de remonter sur un dernier relais sprint avec les pneus medium et il s’est emparé de la seconde place au détriment de Grosjean dans l’avant-dernier tour, sans cependant pouvoir menacer Vettel.

Le Top 10 a franchi la ligne dans les 10 secondes en dépit de tactiques très différentes.

 

 

PIRELLI-Paul-Hembery-Directeur-Pirelli-Motorsports

PIRELLI-Paul-Hembery-Directeur-Pirelli-Motorsports

 

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, nous explique :

« Nous savions que la course serait serrée, avec peu de différences de temps au tour entre les deux mélanges choisis. Par conséquent, on a assisté à différentes approches stratégiques, les pneus medium et durs étant utilisés à différents moments du second et troisième relais. La majorité des pilotes s’est arrêtée à deux reprises, comme prévu : l’usure est assez faible à Suzuka en raison de la nature fluide du circuit, ce qui signifie que les exigences en termes de traction sont faibles. Mais il fallait composer avec les charges d’énergie latérale qui engendrent la dégradation. Ceci est bien sûr exacerbé en cas de course serrée, lorsque les voitures se suivent de près, l’efficacité aérodynamique étant affectée (les voitures glissent plus). Vettel est parvenu à utiliser une stratégie en deux arrêts pour faire la différence ici, mais cela a été extrêmement serré avec Webber et Grosjean. Une nouvelle fois, nous avons reçu un superbe accueil au Japon : c’est l’un des circuits les plus difficiles au monde pour les pilotes, les voitures et les pneus, mais l’ambiance y est absolument merveilleuse grâce à l’engouement des fans ».

 

Le baromètre vérité stratégique

 F1-2013-SUZUKA-VETTEL


F1-2013-SUZUKA-VETTEL

 

Hembery concluant :

« Ma prédiction pour le Grand Prix du Japon (53 tours) était, deux arrêts. Nous avions suggéré une meilleure stratégie avec un départ en medium, pour un changement en medium au T20 et un passage en dur au 37ème tour. Une stratégie alternative consistait à partir en medium, pour un changement en dur au 20ème tour et un nouveau train du composé dur au T37. Au final, la plupart des équipes a effectivement choisi deux arrêts, mais le premier arrêt est intervenu un peu plus vite que prévu. Vettel a choisi l’option medium-dur-dur, s’arrêtant aux tours 14 et 37. »

Prochain Grand Prix en Inde le 27 octobre

 

Sam HORNETT

Photos : RED BULL – PIRELLI et TEAMS

 

 

F1-2013-SUZUKA-ROMAIN-GROSJEAN-nouveau-podium-le-4eme-cette-saison.

F1-2013-SUZUKA-ROMAIN-GROSJEAN-nouveau-podium-le-4eme-cette-saison.

 

LE CLASSEMENT DU GRAND PRIX DU JAPON

 

1 – Sebastian Vettel (Red Bull RB9-Renault), les 53 tours en 1h26’49″301

2 – Mark Webber (Red Bull RB9-Renault) à 7″129

3 – Romain Grosjean (Lotus E21-Renault) à 9″910

4 – Fernando Alonso (Ferrari F138) à 45″605

5 – Kimi Raikkonen (Lotus E21-Renault) à 47″325

6 – Nico Hulkenberg (Sauber C32-Ferrari) à 51″615

7 – Esteban Gutierrez (Sauber C32-Ferrari) à 1’11″630

8 – Nico Rosberg (Mercedes W04) à 1’12″023

9 – Jenson Button (McLaren MP4/28-Mercedes) à 1’20″821

10 – Felipe Massa (Ferrari F138) à 1’29″263

11 – Paul Di Resta (Force India VJM06-Mercedes) à 1’38″572

12 – Jean-Eric Vergne (Toro Rosso STR8-Ferrari) à 1 tour

13 – Daniel Ricciardo (Toro Rosso STR8-Ferrari) à 1 tour

14 – Adrian Sutil (Force India VJM06-Mercedes) à 1 tour

15 – Sergio Perez (McLaren MP4/28-Mercedes) à 1 tour

16 – Pastor Maldonado (Williams FW35-Renault) à 1 tour

17 – Valtteri Bottas (Williams FW35-Renault) à  1 tour

18 – Charles Pic (Caterham CT03-Renault) à 1 tour

19 – Max Chilton (Marussia MR02-Cosworth) à 1 tour

 

Meilleur tour: Mark Webber, en 1’34″587

 

ABANDONS

7°tour : Lewis Hamilton

0 tour : Giedo Van der Garde

0 tour : Jules Bianchi

 F1-2013-SUZUKA-MARK-WEBBER-poleman-devant-SEB-VETTEL


F1-2013-SUZUKA-MARK-WEBBER-poleman-devant-SEB-VETTEL- Et VETTEL victorieux devant WEBBER

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE PILOTES

 

1.Vettel : 297 points – 2.Alonso : 207 pts – 3.Raikkonen : 177 pts – 4.Hamilton : 151 pts – 5.Webber : 148 pts – 6.Rosberg : 126 pts – 7.Massa : 90 pts – 8.Grosjean : 87 pts – 9.Button : 60 pts – 10.Hulkenberg : 49 pts – 11.Di Resta : 36 pts -12.Sutil : 26 pts – 13.Perez : 23 pts – 14.Ricciardo : 18 pts – 15.Vergne : 13 pts – 16.Gutierrez : 6 pts – 17.Maldonado : 1 pt.

 

F1-2013-SUZUKA-AMBIANCE-equipe-RED-BULL-autour-de-SEB-VETTEL

F1-2013-SUZUKA-AMBIANCE-equipe-RED-BULL-autour-de-SEB-VETTEL

LE CLASSEMENT DES CONSTRUCTEURS

 

1.Red Bull-Renault : 445 points – 2.Ferrari : 297 pts – 3.Mercedes : 277 pts – 4.Lotus-Renault:  264 pts -5.McLaren-Mercedes : 83 pts – 6.Force India-Mercedes : 62 pts – 7.Sauber-Ferrari : 55 pts – 8.Toro Rosso-Ferrari : 31 pts – 9.Williams-Renault : 1 pt.

 

F1-2013-SUZUKA-SEB-VETTEL-et-MARK-WEBBER-comptent-de-jeunes-supporters-au-lointain-Japon

F1-2013-SUZUKA-SEB-VETTEL-et-MARK-WEBBER-comptent-de-jeunes-supporters-au-lointain-Japon

F1 Sport

About Author

gilles