NASCAR WHELEN EURO SERIES: DES JEUNES TALENTUEUX

 

5

GABILLON va se battre pour le titre_ Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

La bataille pour le titre de champion 2013 NASCAR WHELEN EURO sera sans doute circonscrite entre quelques pilotes trentenaires comme GABILLON, VILARINO, mais le jeune Yann ZIMMER n’a pas renoncé à tenter sa chance face à ces vedettes confirmées du peloton. Avant les courses nous l’avons croisé dans le paddock et échangé à propos de ses ambitions pour le week-end.

 

A13I8241

Yann ZIMMER_ Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

Auparavant, il n’est pas inutile de faire un peu plus connaissance.

Yann ZIMMER est né en 1990. De nationalité franco-suisse, il court sous les couleurs de la Suisse bien que titulaire d’une licence souscrite à l’Automobile club de l’Ouest. Il faut dire qu’après des débuts en karting , il a gagné le volant ACO en 2008. Cela crée des liens. Effectivement, il passe une année à l’Auto Sport Académy et termine second de cette promotion. Les débuts en compétition auront lieu en 2010 en Formule Renault MEC où il termine troisième. En 2011, c’est au championnat suisse de Formule Renault qu’il termine second. 2012 constitue une année blanche faute de partenaires suffisants.
Et alors cette année vous en êtes où ?
 » Mathématiquement, j’ai en encore la possibilité d’être champion en Elite. Il ne faut pas se leurrer je me trouve face à des pilotes très expérimentés comme Ander VILARINO ou Frédéric GABILLON. De toute manière je suis en tête du championnat junior et j’entends bien défendre chèrement le titre, qui rapporte une bonne bourse aussi pour la saison prochaine. »

 

A13I8210

La N° 33 de Yann ZIMMER aux essais _ Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

 

Vous connaissez bien le circuit Bugatti, cela devrait constituer un avantage ?

 » Oui, j’ai beaucoup tourné sur cette piste, mais bizarrement je n’y ai jamais disputé de course. »

Yann ZIMMER ne semble pas anxieux , il affiche au contraire une grande confiance dans son équipe OVERDRIVE qui avec un budget assez restreint réalise de très bonnes choses.

Il est un autre pilote, tout aussi jeune, qui n’a pas eu la même chance cette saison avec trois abandons lors des trois premières épreuves. Willy BOUCENNA – c’est de lui qu’il s’agit-,a trouvé pour les dernières courses la structure RDV Compétition pour rouler sur la N° 92.

 

A13I8232

Willy BOUCENNA_ Photo Gilles VITRY autonewsinfo

 

 

Voilà bien là un autre jeune très prometteur au plan du pilotage qui espère bien pouvoir s’exprimer pleinement pour confirmer son statut enviable de premier champion de France en Race Cars en 2009. Le parcours de ce jeune est tout aussi riche ou presque que celui d’un vieux briscard.

Willy est né en 1991 et, il a tout juste 10 ans quand ses parents le mettent dans un karting. Même si le jeune se montrait à l’époque assez timide, il ne gravissait pas moins les échelons, du régional au championnat d’Europe et tout cela, avant ses seize ans. Alors il passe en Legend Cars où il devient vice champion de France, avant de gagner le titre de champion de France pour sa première saison en race cars en 2009 avec le team LD Racing.

La famille GALPIN lui donne l’occasion d’aller goûter du NASCAR aux USA, expérience inoubliable, même si une 32 ème place ne lui permettait pas se qualifier pour poursuivre l’expérience.
Après une place de premier Junior et troisième au général en race cars en 2010, Willy poursuit en 2011 et 2012 avec des places de cinquième en catégorie Elite.

 

A13I8236

Une voiture de RDV Compétition pour Willy BOUCENNA_ Photo Gilles VITRY autonewsinfo

Cette année donc les choses n’ont pas été formidables, mais tous les espoirs sont permis. Ecoutons le jeune homme nous parler de ses espoirs.

 » Le circuit du Mans c’est un peu comme un deuxième chez moi et, comme chez RDV Compétition ils m’ont préparé une très bonne voiture, je ne vous cache pas mon espoir de victoire. »

C’est bien, tout le mal que nous pouvons lui souhaiter.

 

_12D1655

A qui le trophée ? Photo Thierry COULIBALY autonewsinfo

Nous allons nous consacrer maintenant à suivre ces deux espoirs, mais aussi la course, qu’Eric HELARY croisé en salle de Presse, s’attend à être très disputée. Il espère pourtant la victoire et le titre pour Fred GABILLON au volant d’une voiture de son team Rapido by Still. L’équipe TFT Banco Santander mise sur un nième succès d’Ander VILARINO.
Que le meilleur gagne !

 

_12D1649

VILARINO à gauche se demande bien comment ilva pouvoir gagner .._ Photo Thierry COULIBALY

 

Alain MONNOT
Photos: Gilles VITRY et Thierry COULIBALY autonewsinfo

Nascar Nascar Whelen Sport

About Author

admin